Archives de Catégorie: Etonnez moi

A découvrir : articles et vidéos raffraichissants

Oups.gouv.fr : le nouveau site pour corriger les erreurs #Droitalerreur @villes2fr

Un nouveau site pour corriger les erreurs

Source : Villes de France

Le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, vient de révéler à un grand quotidien national le lancement d’un nouveau site gouvernemental (Oups.gouv.fr) qui sera disponible d’ici le printemps.

Rappelons qu’à l’été 2018, le Parlement avait voté une loi sur le droit à l’erreur, afin qu’un citoyen ou une entreprise de bonne foi qui se trompe dans ses déclarations auprès de l’administration ne soit pas sanctionné dès la première faute pour l’une de ses démarches.

Ce site devrait permettre aux citoyens d’être guidés afin d’éviter au maximum les erreurs administratives dans leurs démarches. « Le site de chaque administration sera aussi doté d’un onglet ‘oups’, qui recensera les erreurs classiques commises lorsqu’on remplit sa déclaration d’impôt, aux douanes, aux Urssaf… » a indiqué le ministre.

Les administrations ouvriront également des guichets de réclamation et de régularisation des erreurs commises, si bien que celles-ci pourront aussi signaler les erreurs aux particuliers beaucoup plus rapidement grâce à l’analyse des données.

En savoir plus

CES 2019 : La Région Sud, 1ère délégation Française @CES @MaRegionSud

Source : Région Sud

La Région Sud est la 1ère délégation française au CES 2019 de Las Vegas. Plus de 50 startups de la région seront présentes, dont 11 récompensées par un Award CES 2019 !

À l’occasion du Consumer Electronic Show (CES), qui se tiendra à Las Vegas du 8 au 11 janvier 2019, une délégation de 52 startups régionales, toutes porteuses d’innovations technologiques, sera conduite par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en partenariat avec les Métropoles Aix-Marseille Provence, Nice-Côte d’Azur, Toulon Provence Méditerranée et les communautés d’agglomération Sophia Antipolis et du Grand Avignon.

La Région a pour ambition d’améliorer l’attractivité de Provence-Alpes-Côte d’Azur vis-à-vis des investisseurs et de renforcer le développement des entreprises régionales à l’international. Elle a ainsi décidé, avec ses partenaires, d’offrir à 52 startups de la région l’opportunité de participer au CES pour y rencontrer des investisseurs nationaux et internationaux et identifier les tendances à venir afin d’accélérer leur développement. Cette année, 390 m² seront dédiés aux startups pour qu’ils exposent leurs innovations.

11 startups de la Région Sud récompensées par un Award CES 2019 !
Plus d’infos ici…

Lire aussi :

Voisin Malin : du porte-à-porte pour redynamiser les quartiers populaires @VoisinMalin

Source : ministère de la Cohésion des Territoires

Dans quel contexte et avec quelles missions, en particulier, s’est créée l’association ?

Une expérience fondatrice a été au début des années 1990. Je me suis rendue au Chili dans un programme de micro-crédit. Ce programme m’a permis de rencontrer des micros-entrepreneurs dans les bidonvilles. Ces personnes, dès lors qu’ils recevaient de manière inespérée un micro-crédit avaient pour première préoccupation que d’autres personnes en profite. Pour se prémunir face aux difficultés rencontrés, ils ont créé une coopérative de syndicats professionnels pour faire reconnaître leur travail. A la suite de cette expérience, je me suis dit qu’en France aussi on avait des gens à écouter dans les quartiers. Mon idée alors, c’était de bosser au cœur de la politique de la ville. En 2008, le maire de Grigny, où je travaillais, n’a été réélu qu’avec à peine 2 000 voix sur 27 000 habitants, ce qui m’a profondément marquée. Pour les décideurs dont je faisais partie, il fallait que les services et les habitants puissent se rencontrer. Les institutions n’étant plus le lieu adéquat et les associations étant à bout de souffle, il fallait inventer quelque chose de nouveau. L’association s’est ainsi créée autour d’habitants ressources, qui avaient envie de changer la situation.

Quelles sont les principales actions conduites, aujourd’hui ?

Le porte-à-porte. Voisin Malin, ce sont des personnes qui ont un contrat de travail pour porter un message qu’ils ont construit avec un partenaire. Ce sont des contrats de prestations en lien avec les bailleurs sociaux, les mairies ou encore Veolia pour les missions de services publics sur l’eau, par exemple. Le porte-à-porte, c’est vraiment quelque chose qu’on fait de manière professionnelle. On noue des relations avec les gardiens d’immeubles et les Voisins malins s’approprient les sujets, après avoir été formé par les partenaires. Notre seul objectif c’est que les gens se posent des questions et se sentent concernés. Naturellement on les guide pour qu’ils se disent qu’ils peuvent changer ou faire quelque chose. Sur la thématique de l’eau, la sensibilisation aux compteurs individuels permet de suivre la consommation et de faire baisser les factures. Pour la prévention du cancer du sein, il faut que le manager vérifie si il y a des radiologues qui peuvent faire la mammographie et que les habitantes puissent s’y rendre quelle que soit leur situation. C’est concret. L’idée, c’est que les gens se réapproprient ce qu’il se passe autour d’eux.

En savoir plus

Quels seront les principaux apports de la 5G pour les villes ? @nexity #nexitylab @gouvernementFR

    Source : Nexitylab

Faisons de la 5G une priorité pour la France” : voici l’objectif fixé par Delphine Gény-Stephann (secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances), Mounir Mahjoubi (secrétaire d’État en charge du numérique auprès du Premier ministre) et Sébastien Soriano (président de l’Arcep), dans la feuille de route officielle sur la 5G présentée en juillet dernier.

Alors que le déploiement de la 5G n’est pas attendu avant 2020, le secteur des télécoms semble d’ores et déjà en ordre de marche, prêt à relever le défi de cette technologie future. Car si la 5G fascine autant, c’est parce qu’elle promet de multiplier par 1000 la performance des réseaux et permet ainsi de transformer la ville en véritable “smart city” dotée d’infrastructures plus autonomes, plus sûres et plus écologiques.

Quels seront les principaux apports de la 5G pour les villes ?

Améliorer le système énergétique

Selon un rapport du fournisseur de téléphonie mobile britannique O2, la 5G pourrait permettre d’économiser jusqu’à 12% de la consommation d’énergie au Royaume-Uni. Cette nouvelle technologie va en effet permettre de faciliter l’insertion des énergies de sources renouvelables et de nouveaux usages comme la mobilité électrique. Les compteurs communicants vont par exemple permettre de mieux cibler les investissements sur le réseau électrique, réduire la consommation d’énergie et améliorer l’efficacité énergétique. Ces réseaux intelligents connectés à la 5G conduiront à une tarification dynamique permettant aux citoyens de choisir où ils achètent leur énergie.

Intégré au mobilier urbain et notamment à l’éclairage public via l’installation de détecteurs de mouvement, la 5G pourrait également permettre la mise en place d’un éclairage de nuit “raisonné” avec des lampadaires éclairant en fonction du passage des usagers.

Des soins de santé intelligents

Grâce à son débit accru et sa latence réduite, la 5G va contribuer à démocratiser la télémédecine. Avec des échanges de contenus – vidéo, image et son HD – plus fluides, la 5G va en effet permettre de déployer à plus grande échelle la téléconsultation, permettant ainsi de désengorger les hôpitaux. Pour les médecins, l’échange de ces contenus HD leur assurera une télé-expertise maximale auprès du patient.

…lire la suite…

Culture et Patrimoine va réenchanter le Hangar Y de Meudon @villedeMeudon

Source : Culture et Patrimoine

L’ETAT, représenté par la DRAC d’Ile-de-France et la DDFiP des Hauts-de-Seine, permettra au Groupe Culture et Patrimoine, de prendre à bail, sous la forme d’un bail emphytéotique administratif de valorisation, dont la signature est prévue au 1er semestre 2018, un ensemble de parcelles sur le territoire de Meudon d’une superficie de 10 hectares comprenant le Hangar Y et l’étang de Chalais.

Ce projet rendu possible par l’ETAT, la Ville de Meudon et Culture et Patrimoine va permettre de lancer la rénovation et la réhabilitation du Hangar Y. Cette œuvre unique et intemporelle construite à partir des portiques métalliques provenant de la “galerie des machines” de l’Exposition Universelle de 1878 conçus par Henri de Dion, fut le hangar à dirigeables depuis lequel le ballon La France effectua le premier vol en circuit fermé au monde. Doté d’un volume impressionnant (70 m de long, 43 m de large et 22 m de hauteur), l’édifice relevant du domaine national recèle un potentiel d’exploitation hors du commun.

Ainsi, 10 millions d’euros vont être investis par Culture et Patrimoine avec le soutien de la Caisse des Dépôts et des Consignations pour faire de ce site une destination phare du grand public et du tourisme d’affaire de l’ouest parisien. L’intervention la Caisse des Dépôts et des Consignations en tant qu’investisseur s’inscrit dans le cadre de sa stratégie en vue de contribuer à la conservation et la valorisation du patrimoine culturel en permettant la création d’activités économiques portées par des entreprises privées expérimentées.

Culture et Patrimoine développera au cœur de la vallée scientifique sise sur le territoire de la ville de Meudon un projet proposant : – 1 200 m2 d’expérience immersive pour le Grand public autour de l’histoire et du futur du ballon dirigeable. – 3 700 m2 d’espaces privatisables permettant aux entreprises de se réunir, de mettre en réseau et exposer. – De surcroit, l’ensemble des 10 hectares de forêts et le bassin sera rendu accessible au grand public tous les jours de la semaine.

L’objectif d’ouverture de ce site est fixé au 1er semestre 2020.

En savoir plus