Archives de Catégorie: Etonnez moi

A découvrir : articles et vidéos raffraichissants

Menace informatique : 8 clés pour élaborer une charte @ANSSI_FR

Source : ssi.gouv.fr

anssi

Face à l’augmentation croissante de la cybermenace, les entreprises (publiques ou privées) sont contraintes d’en revoir leur système d’informatique et de l’adapter au jour le jour. Déjà, il est primordial à ce qu’elles possèdent une charte d’utilisation des moyens informatiques et des outils numériques basée sur un processus clair, précis et solide. Comment peut-on y arriver ?

ANSSI, l’organisme en charge de la sécurité et de la défense des systèmes d’information, décrit huit points clés pour élaborer une charte informatique :

1- L’objectif

La charte d’utilisation des moyens informatiques a pour finalité de contribuer
à la préservation de la sécurité du système d’information de l’entité et fait de
l’utilisateur un acteur essentiel à la réalisation de cet objectif.

De façon pragmatique, elle permet d’informer l’utilisateur (bien souvent le
salarié) sur :

  • les usages permis des moyens informatiques mis à sa disposition ;
  • les règles de sécurité en vigueur ;
  • les mesures de contrôle prises par l’employeur ;
  • et les sanctions encourues par l’utilisateur.

Lire la suite

Crédit Mutuel Arkéa soutient « ShareIT » de Ashoka et Station F @LaFrenchTech @cmarkea

Source 

« C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous apportons notre concours à ShareIT, le programme d’accélération «Tech for Good» d’Ashoka et Station F. L’engagement d’Ashoka depuis plus de 30 ans aux côtés des entrepreneurs sociaux innovants et son programme ShareIT font écho à la forte culture technologique du Crédit Mutuel Arkéa et à son appétit pour l’innovation, ainsi qu’à sa stratégie RSE, véritable levier d’innovation et de développement pour le Groupe, qui place l’entrepreneuriat sociétal au premier rang de ses actions prioritaires.» soutient Ronan Le Moal, Directeur général du Crédit Mutuel Arkéa.

Ashoka choisit Station F pour lancer son premier accélérateur mondial Tech For Good.

Ashoka, premier réseau mondial d’entrepreneurs sociaux présent dans 80 pays, choisit l’écosystème STATION F pour lancer son 1er accélérateur “Tech for Good”, et faire de Paris l’épicentre de la Tech à impact social.

À travers un parcours d’accélération hors-normes de 10 mois, ShareIT -c’est son nom- ambitionne de faire collaborer les entrepreneurs sociaux les plus innovants et les top talents de la tech, pour construire des solutions à la hauteur des grands enjeux sociétaux. Accès aux soins, à la culture, à l’éducation, à l’énergie, prévention des catastrophes naturelles… Autant de sujets majeurs sur lesquels interviennent les 10 startups sociales internationales sélectionnées parmi les 3300 entrepreneurs sociaux accompagnés par Ashoka à travers le monde, et dont les noms seront révélés à l’ouverture de STATION F en juillet. Pour les autres, pas de panique, ShareIT prévoit un dispositif spécifique pour les entrepreneurs sociaux early stage, qui sauront faire la démonstration que la tech peut leur permettre un saut quantique. Lire la suite

Construire des villes futures, quel enjeu ? @CaissedesDepots #SmartCity

Source : caissedesdepots.fr

Caisse_Des_depots_et_consignation Concevoir les ville futures requiert une démarche multidimensionnelle formant un écosystème qui regroupe les variables, environnementales, sociales, techniques, énergétiques, urbanistiques, juridiques, politiques, etc… Toutes ces variables doivent traiter avec un niveau d’expertise considérable afin d’avoir des villes futures en adéquation avec les besoins des habitants.

Il s’agit de concevoir puis de construire les villes de demain, petites ou grandes, en partant de ce qui existe, de ce que nous savons faire, et de ce que nous devrons apprendre à faire. Là réside un aspect de ce vaste chantier rarement abordé : comment former les ouvriers, les artisans, les techniciens, les cadres qui construiront et gèreront nos smart cities, faites d’écoquartiers rutilants et de parcelles rénovées ?

La question est d’autant plus cruciale que les professionnels de ce secteur sont dans une situation périlleuse. Bien sûr nous avons de grands groupes internationaux, mais ces majors ne représentent que 9% du chiffre d’affaire de la construction ! Le reste est réalisé par un ensemble de TPE – PME. D’une part, cette population de professionnels vieillit : 426 000 départs en retraite Ouvrez ce document avec ReadSpeaker docReadersont attendus à l’horizon 2022, soit environ 1/3 d’entre eux. D’autre part, les jeunes ne sont plus attirés par ces métiers : entre 2008 et 2014, l’effectif des apprentis a diminué de 25%. C’est donc à un véritable effet de ciseau que ces professions sont confrontées.

Or les besoins sont immenses : ne serait-ce que pour répondre aux critères des accords de Paris, ce sont entre 4 et 6 milliards de mètres carrés qu’il conviendra de rénover en France d’ici à 2050, soit 100 à 150 millions de m2 par an ! Aujourd’hui, nous n’en sommes qu’à 50 millions annuels… Cet ordre de grandeur cache, par ailleurs, le besoin d’une évolution qualitative des professionnels de la construction, évolution imposée par les incessants progrès technologiques.

Lire la suite

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Service-public.fr a obtenu le niveau 5 du label e-accessible @cap_com

Source : cap-com.org

logo-cap-com Service-public.fr est le site officiel de l’administration française donnant à tous l’accès aux informations et démarches administratives mises en ligne  quels que soient sa situation, son handicap ou le matériel utilisé.

Le niveau 5 du label e-accessible est le plus haut niveau de conformité aux critères techniques du Référentiel général d’accessibilité pour les administrations. Toutes les équipes (rédactionnelles, techniques, d’encadrement) y contribuent chacune dans leur domaine car il est très fréquent qu’un point de qualité ou d’accessibilité précis nécessite les actions conjointes de plusieurs métiers. C’est d’ailleurs avec la refonte du site Service-public.fr opérée en 2015-2016 qu’un important travail a été réalisé sur l’accessibilité avec des audits réguliers concernant le respect des critères du Référentiel général d’accessibilité pour les administrations.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a fait de l’accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Lancement officiel du French Tech Visa @LaFrenchTech

Source : lafrenchtech.com

ft_logo-french-tech Doter la France des talents tech internationaux ! Telle est l’idée centrale derrière ce dispositif lancé officiellement par le Président de la République le jeudi 15 juin 2017 lors du salon Viva Technology qui s’est déroulé à Porte de Versailles du 15 au 17 juin derniers.

« La France doit continuer à attirer les talents, les entrepreneurs du monde en entier« , pour reprendre les mots du président lors de son discours à Viva Technology.

Ce dispositif en appui avec le nouveau titre de séjour « Passeport Talent » mis en place fin 2016, vient renforcer encore l’impact de l’action publique French Tech pour attirer des talents internationaux de la Tech et faciliter leur accueil en France, qu’ils soient entrepreneurs, salariés ou investisseurs.

Le French Tech Visa comprend une procédure d’obtention prioritaire d’un titre de séjour du Passeport Talent, d’une durée de 4 ans, et valable pour toute la famille.

Pourquoi la communauté French Tech a-t-elle besoin des talents étrangers ?

Lire la suite