Archives de Catégorie: commerces

Congrès de Villes de France : Action Cœur de ville, un nouveau modèle pour l’action publique ? @bansuedesTerr

Congrès de Villes de France : Action Cœur de ville, un nouveau modèle pour l’action publique ?

Source : banque des Territoires

Lien entre villes moyennes et métropoles, autonomie financière, enseignement supérieur, développement durable et innovation, attractivité, Action Cœur de ville, place de la ville-centre dans son intercommunalité, ressources humaines… les thématiques abordées à Albi ces 13 et 14 juin au fil du congrès de Villes de France ont été plurielles. Pour cette association représentant les élus des « villes et territoires urbains non métropolitains », il s’agissait d’aborder tout ce qui permettrait de « mieux vivre au quotidien » dans ces villes moyennes. À ce titre, Caroline Cayeux, la présidente de Villes de France, a tenu à rappeler qu’il s’agissait du premier congrès d’élus post-gilets jaunes et post-Grand Débat. Et a invité à ne pas oublier « l’importance de ce qu’ont exprimé les gilets jaunes, ceux qui ont pacifiquement occupé les giratoires » en termes de maintien des services publics, d' »action publique plus efficace » et de prise en compte du « pays réel ».

Venu clore ce congrès, le Premier ministre a centré son intervention sur trois sujets. Action Cœur de ville, le futur projet de loi Proximité et Engagement et les finances avec les contrats de Cahors et la fiscalité locale. En sachant qu’il s’était déjà exprimé sur les enjeux de décentralisation la veille au Sénat (lire ci-dessous notre article du 13 juin). « Je ne vais pas vous infliger un troisième discours de politique générale », a-t-il d’ailleurs lancé aux élus réunis à Albi.

Action Cœur de ville : aller « plus loin et plus vite » … en savoir plus…

Le commerce de proximité nous fait du bien ! @Semaest @paris

  Source : SEMAEST

Le commerce de proximité anime nos rues. Il donne vie à nos quartiers. Il favorise les échanges et le lien social. Il améliore notre cadre de vie et facilite notre quotidien.

Le commerce de proximité nous fait du bien.

Continuons ensemble à prendre soin de lui. #TuMeFaisDuBien

CoSto : tournée zéro déchet

Le mois dernier, CoSto organisait en partenariat avec l’association Zero Waste France une tournée de sensibilisation à la réduction des déchets dans des commerces du 10e arrondissement.

Voir la vidéo

…en savoir + 

Fragilité du marché immobilier des commerces : quelles solutions ? @lejournaldelagence

    Source : Le Journal de l’Agence

La RICS nous livre son analyse du marché de l’immobilier d’entreprise au 1er trimestre 2019, à travers les résultats de son baromètre international.

Les résultats du baromètre international de la RICS du premier trimestre 2019 confirment la solide dynamique du marché de l’immobilier d’entreprise en France et dans les autres marchés de l’Eurozone, particulièrement en matière d’investissements. Seul le segment du commerce présente aujourd’hui une certaine fragilité et sa mue. Le colloque « Retail : l’avenir du centre-ville, c’est le commerce », organisé en avril dernier par la RICS, en partenariat avec le Procos et le CNCC, a permis d’esquisser des réponses susceptibles de remédier à cette situation préoccupante pour la cohésion des territoires en France.

L’étude de la RICS confirme la fragilité des biens commerciaux en France

Alors que l’étude RICS, première référence mondiale en matière de normes professionnelles dans le secteur du foncier, de l’immobilier et de la construction, révèle que la demande des utilisateurs et des investisseurs continue à augmenter fermement pour les bureaux et actifs industriels, les indicateurs demeurent plus contrastés pour le secteur du retail (une tendance observée depuis un an). En conséquence, l’offre disponible augmente légèrement pour les commerces, alors qu’elle se contracte pour le marché de l’immobilier d’entreprise dans son ensemble, tous secteurs confondus.

De même, la RICS anticipe en France une baisse de la valorisation et des loyers pour les emplacements secondaires dans les douze prochains mois et une moindre augmentation voire une baisse pour les commerces prime. A l’inverse, les perspectives de valorisation et de revenus locatifs pour les bureaux prime sont celles qui progressent le plus au cours de ce trimestre, tirant vers le haut le marché des bureaux secondaires dont les prévisions sont réévaluées à la hausse par rapport au trimestre précédent.

Des solutions : « retail : l’avenir du centre-ville, c’est le commerce »

…lire la suite…

Programme Action Cœur de ville à La Roche-sur-Yon : travailler l’après avant ! @fedepl

Programme Action Cœur de ville à La Roche-sur-Yon : travailler l’après avant !

Source : Servir le Public

Trois mois après la signature de « sa » convention Action Cœur de ville, La mairie de La Roche-sur-Yon (Vendée) donnait à la Société d’économie mixte Oryon mission d’intervenir sur les îlots commerciaux vacants de son centre afin d’y réinsuffler vie… L’occasion de mettre à l’épreuve les compétences de cette Sem pluri-métiers, à la fois aménageur, constructeur, bailleur social, […]

Trois mois après la signature de « sa » convention Action Cœur de ville, La mairie de La Roche-sur-Yon (Vendée) donnait à la Société d’économie mixte Oryon mission d’intervenir sur les îlots commerciaux vacants de son centre afin d’y réinsuffler vie… L’occasion de mettre à l’épreuve les compétences de cette Sem pluri-métiers, à la fois aménageur, constructeur, bailleur social, gestionnaire d’équipements publics et  développeur économique. Bien sûr, « grâce aux montages attendus, nous allons pouvoir porter des restructurations immobilières dont la complexité a fait fuir le privé », expose le directeur général, Sébastien Bonnet. Mais Oryon se concentre surtout sur l’après.

En savoir plus

@Epareca : Nathalie Roux et Élisabeth Roure nommées membres du conseil d’administration

             Source : Legifrance

 

Arrêté du 20 mai 2019 portant nomination au conseil d’administration de l’Etablissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux S

Par arrêté du ministre de l’économie et des finances en date du 20 mai 2019, Mme Nathalie ROUX et Mme Elisabeth ROURE, contrôleures générales en activité au contrôle général économique et financier, sont nommées respectivement membres titulaire et suppléante du conseil d’administration de l’Etablissement public national d’aménagement et de restructuration des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA) en qualité de représentantes du ministre de l’économie, à compter du 12 juin 2019.

Nathalie Roux (titulaire) et Élisabeth Roure (suppléante) sont nommées membres du conseil d’administration de l’Epareca en qualité de représentantes du ministère de l’Économie et des finances, par arrêté du ministre de l’Économie et des finances du 20/05/2019, publié au Journal Officiel du 25/05/2019. Leur nomination est effective à compter du 12/06/2019.