Archives de Catégorie: Collectivités

Projet d’aménagement pour reconquérir le fleuve et sa vallée : Vallée de la Vilaine @metropolerennes

La Vallée de la Vilaine est un territoire de plus de 3 500 hectares à la nature complexe et étonnante. Conscientes de cette richesse, Rennes Métropole et les sept communes du territoire traversées par le fleuve (Bruz, Chavagne, Laillé, Le Rheu, Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande et Vezin-le-Coquet) ont engagé un vaste projet d’aménagement de la vallée, accompagnées par l’agence d’urbanistes-paysagistes Ter et la coopérative culturelle Cuesta

Il s’agit de valoriser ce territoire aujourd’hui méconnu, vaste espace autour de l’eau, de révéler ses paysages et ses milieux naturels et de rendre plus accessibles la Vilaine, ses affluents et ses étangs. Le projet permettra de réaliser des parcours de promenade continue de Rennes à Laillé, avec notamment la voie des rivages.

Les aménagements de la voie des rivages ont démarré en octobre 2018 au nord, à la Prévalaye, avec la création de cheminements multi usages. Ils se poursuivront au deuxième semestre 2019 de Saint-Jacques-de-la-Lande (site de la Pérelle) à Bruz (écluse de Mons), en passant par Chavagne, secteur où les études préparatoires sont en cours. Un site d’accueil du public sera également aménagé à Laillé.

Enjeu urbain et enjeu social

Avec le projet d’aménagement « Vallée de la Vilaine », le premier enjeu est de révéler des lieux à la fois uniques et méconnus, en redonnant toute sa place à la Vilaine dans la métropole rennaise. C’est un enjeu urbain de reconquête du paysage. La vallée de la Vilaine invite à la déambulation et à l’exploration de lieux insoupçonnés du territoire. L’eau redevient un axe structurant du développement du territoire métropolitain.

C’est aussi un enjeu social. La Vilaine, ses affluents et les rivières invitent à souffler et à faire une pause. À déployer serviettes et parasols sur les plages, à sortir les vélos sur les chemins de halage, à profiter d’une balade en canoë et des soirées d’été sur les terrasses des guinguettes. Cette promesse de dépaysement guide l’action de Rennes Métropole. Cette démarche partenariale menée avec sept communes esquisse le long du fleuve un maillage d’activités sportives et de loisirs, de milieux naturels riches et d’espaces agricoles à préserver.

 …lire la suite…

1er prêt signé en NouvelleAquitaine pour financer l’aménagement autour d’un futur foyer jeunes travailleurs @NvelleAquitaine @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

« Action Coeur de Ville » : premier prêt signé en Nouvelle Aquitaine

Le 19 décembre 2018, le premier contrat de prêt en Nouvelle-Anquitaine dans le cadre du programme « Action Cœur de ville » a été signé entre la Banque des Territoires et la ville de Cognac. Ce prêt d’un montant de 250 000 € permettra de financer les opérations d’aménagement autour de la construction d’un futur foyer jeunes travailleurs à Cognac.

La commune de Cognac est la deuxième agglomération de Charente après la ville d’Angoulême et fait partie des villes moyennes sélectionnées dans le cadre du programme « Action Cœur de ville ». La convention a été signée le 13 juin dernier. A l’issue de la première phase dite « d’initiation » du programme, certaines actions suffisamment matures et en cohérence avec les attendus du projet de redynamisation de cœur de ville, ont pu être lancées.

Ce prêt sur fonds d’épargne d’un montant de 250 000 € financera les opérations d’aménagement autour de la construction d’un futur foyer jeunes travailleurs à Cognac.

 

…lire la suite…

Logement ancien : une aide à l’investissement locatif @Min_Territoires

Source : ministère de la Cohésion des Territoires

Les conditions d’obtention de l’aide

Dans le cadre de la revitalisation des centres-villes, une nouvelle aide fiscale est désormais accordée aux bailleurs en contrepartie de la rénovation d’un bien destiné à la location. Il s’agit du dispositif Denormandie qui permet de bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller de 12 % à 21 % du coût total des travaux de rénovation. Le taux de l’aide varie selon la durée de location du bien : 6,9, ou 12 ans. L’obtention de l’aide nécessite que le propriétaire initie des travaux pour un montant minimal de 33% du prix d’achat du logement (soit 25% du coût total de l’opération).

Le dispositif Denormandie est éligible dans les 222 communes du programme « Action coeur de ville », ainsi que dans les communes signataires d’une opération de revitalisation du territoire (ORT), dispositf introduit par la loi Elan.  

En savoir plus

Revitalisation des centres villes (PDF- 529.4 ko)

Programme « Action coeur de ville »

CES Las Vegas 2019 – La Région Grand Est accompagne 15 startups innovantes @regiongrandest #CES2019

CES Las Vegas 2019 – La Région Grand Est accompagne 15 startups innovantes

Source : Région Grand Est

De 8 au 11 janvier 2019, la Région accompagne 15 entreprises au Consumer Electronic Show à Las Vegas pour la 2ème année consécutive.

CES Las Vegas : une opportunité pour croître à l’international

Ce salon est une véritable vitrine pour les start-ups spécialisées dans l’innovation (en santé, en intelligence artificielle notamment) : il leur permet de développer leur visibilité à l’international, de rencontrer des investisseurs et des partenaires, de promouvoir leurs produits et de multiplier les contacts.

Forte de sa position stratégique dans un des couloirs les plus high-tech d’Europe, la région compte :

• plus de 180 000 entreprises dont 5 500 entreprises innovantes de haute technologie, employant 33 000 personnes,

• six pôles de compétitivité axés sur les biotechnologies et les sciences de la vie, la mobilité et les véhicules du futur, la technologie verte et les bâtiments durables, la filière eau, les agro-ressources et la bio-économie, les matériaux et l’innovation industrielle.

Les acteurs du développement économiques partenaires pour accompagner les start-ups

La Région et la CCI Grand Est coordonnent sur le territoire un programme collectif régional de mobilisation, de préparation et d’accompagnement des start-ups.

Une offre d’accompagnement Grand Est a ainsi été élaborée conjointement et intégrant :

… en savoir plus …

Numérique : une France 100 % connectée @GouvernementFr @Min_Territoires

Source : Gouvernement.fr

Le Premier ministre a signé ce lundi 24 décembre un ensemble de 17 engagements de financement de l’Etat en faveur de réseaux d’initiative publique portés par des collectivités, pour un montant global de 620 millions d’euros.

Ces engagements visent à accélérer massivement le déploiement du très haut débit dans ces 17 territoires qui représentent au total plus d’un quart de la population française.

Ils contribuent de manière décisive aux objectifs fixés par le président de la République en matière de couverture numérique fixe, à savoir la généralisation du haut débit partout en France en 2020 et du très haut débit en 2022.

Le Gouvernement se félicite des progrès importants d’ores et déjà enregistrés, puisque près de 3 millions de locaux ont été rendus raccordables à la fibre optique durant ces douze derniers mois, portant ainsi à 19,6 millions le nombre total de foyers éligibles à une offre très haut débit.

Les financements bénéficieront aux territoires suivants : Auvergne (68,38M€ pour un soutien cumulé de l’Etat au projet du territoire de 122,3 M€), Ain (74,6 M€), Nord-Pas-de-Calais (72,87 M€), Grand Est (62,06 M€), Charente (60,07 M€), Martinique (50,55 M€), Landes (41,87 M€), Loire-Atlantique (38,46 M€), Doubs (21,02M€ pour un soutien cumulé de l’Etat au projet du territoire de 31,52 M€), Corse (28 M€), Jura (27,22 M€), Calvados (27 M€), Lot-et-Garonne (25,51 M€), Essonne (14,48 M€), Deux-Sèvres (3,61 M€), Var (3,07 M€), Guyane (1,3 M€).

En savoir plus