Archives de Catégorie: Collectivités

Régions de France : quels ont été les faits marquants de 2018 ? @Regionsdefrance

Source : Régions de France

Régions de France, l’institution de représentation des régions françaises auprès des pouvoirs publics français et des institutions européennes, a publié son rapport d’activité 2018. Tous les événements marquants de 2018 et la présentations des différentes commissions de travail sont à retrouver dans ce rapport. Regions de France

« L’année 2018 restera pour Régions de France comme l’une des plus riches en événements de ses 20 ans d’histoire. En créant Territoires Unis avec nos homologues de l’AMF et l’ADF, nous n’imaginions pas à quel point le rassemblement de nos trois échelons de collectivités constituerait une force aussi importante pour nous faire enfin entendre à l’échelon national. Depuis le début du quinquennat, nous disions et répétions que la verticalisation du pouvoir était mortifère. Nous soutenions que la respiration du pays passait par l’existence de la décentralisation et de libertés locales réaffirmées. Et en cette fin d’année 2018, les Français ont exprimé avec force leur envie de participation à la décision politique, leur besoin de co-construction. A l’heure où j’écris ces lignes, nous sommes encore dans la phase de grand débat national. Mais qu’il s’agisse de pouvoir d’achat, de consolidation démocratique ou d’économies de dépenses publiques, la question de la décentralisation doit revenir en tête des priorités gouvernementales. »

Cliquez ici pour accéder au rapport d’activité 2018

Lire aussi :

Développement durable : Saint-Etienne Métropole lance la solarisation de son patrimoine immobilier @SteMetropole

Source : Saint-Etienne Métropole

La Métropole de Saint-Etienne lance la solarisation de son patrimoine immobilier.  En effet, depuis 2014,  Saint-Étienne Métropole est engagée dans une démarche de territoire à énergie positive qui vise, d’ici 2050, à multiplier par 6 les productions d’énergie renouvelable. La solarisation du patrimoine en est une première traduction.

Accueil

Un premier panneau photovoltaïque installé sur le toit du dépôt de la Stas : la pose est symbolique mais elle marque, ce vendredi 5 juillet 2019, le démarrage d’une opération d’envergure, la solarisation du patrimoine immobilier de Saint-Étienne Métropole.

Dès cet été,  près de 5 000 modules seront déployés et couvriront les 8 000 m² de toiture de ce bâtiment dont Saint-Étienne Métropole est propriétaire. Celui-ci deviendra un site à énergie positive d’un point de vue électrique, une partie de l’énergie produite étant même injectée dans le réseau de tramway. Ce sont ainsi 25 % des passagers de l’ensemble du réseau qui seront transportés grâce à l’énergie solaire !

PLUS DE 150 BÂTIMENTS PUBLICS CONCERNÉS
– Mais la Métropole ne compte pas s’arrêter là ! Au total, plus de 150 bâtiments publics devraient accueillir à terme des panneaux photovoltaïques sur leur toiture, ce qui représente un potentiel de 150 000 à 200 000 m² de surface à couvrir et permettra d’éviter le rejet de 15 000 tonnes de C0² chaque année.

– Parmi eux, figurent des sites emblématiques de la Métropole, comme le Musée d’art moderne, l’Opéra, Novaciéries, le stade Geoffroy-Guichard, dont une partie du parking sera solarisé, mais aussi une trentaine de bâtiments scolaires (écoles, collèges, lycées) et près d’une dizaine d’équipements sportifs.

– Très ambitieux, ce projet de solarisation porté par la Métropole et ses partenaires, GreenYellow et le groupement Énergie Partagée, est d’une ampleur inédite en France. Au total, la solarisation de l’ensemble des bâtiments concernés permettra de produire 30 000 mégawattheures, soit la consommation électrique, hors chauffage, de 12 000 logements.

En savoir +

Lire également :

Naissance de l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires ! @Min_Territoires #ANCT

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, se réjouit de l’adoption, en lecture définitive à l’Assemblée nationale, de la proposition de loi portant sur la création d’une Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

Résultat de recherche d'images pour "ministère cohésion territoire"

La création de cette agence avait été annoncée par le Président de la République à l’occasion de la conférence nationale des territoires, en réponse à une demande formulée par les représentants des élus locaux qui souhaitaient disposer d’un accès plus simple aux services de l’Etat et aux différents opérateurs qui interviennent dans les territoires pour soutenir les projets portés par les élus.

En fusionnant plusieurs de ces acteurs – l’essentiel du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), l’Agence du numérique et l’Etablissement public de restructuration et d’aménagement des espaces commerciaux et artisanaux (EPARECA) et en prévoyant les mécanismes de coordination avec l’Agence nationale de l’habitat (ANAH), l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (CEREMA), l’Agence nationale de la cohésion des territoires permettra de fédérer les moyens de l’Etat et de ses opérateurs, de manière complémentaire avec les outils développés par les collectivités elles-mêmes, tout en simplifiant, pour les élus porteurs de projets, la manière de mobiliser ces moyens.

Jacqueline Gourault salue les nombreux enrichissements apportés par les parlementaires tout au long de la procédure législative comme en témoignent les 235 amendements qui, au total, ont été adoptés en permettant de compléter les missions de l’agence. Par ailleurs, les parlementaires ont précisé que si l’Agence interviendra bien aux profits de tous les territoires, elle agira en priorité pour les territoires les plus fragiles, qu’ils soient urbains ou ruraux, en prenant en compte la spécificité de chacun.

Plus d’informations ici…

Lire également :

L’Université d’été du Medef devient la Rencontre des Entrepreneurs de France ! RDV les 28 et 29 août @medef #LaREF19

Source : Université d’été du Medef

L’Université d’été du Medef fait cette année sa révolution, et devient « La Rencontre Des Entrepreneurs de France »

Rendez-vous les 28 et 29 août, à l’hippodrome de Paris Longchamp, pour vivre l’événement incontournable de la rentrée politique et économique, sur le thème « No(s) Futur(s), climat, inégalités, conflits… Quel capitalisme demain ? »
Ces 2 jours rassembleront + de 7 500 chefs d’entreprise, 500 journalistes et influenceurs et des intervenants prestigieux français et internationaux.

 

La REF : Rencontre des Entrepreneurs de France

Plus d’infos sur l’événement…

Lire aussi :

Grand Paris Sud : découvrez le territoire de Sénart en 3D @epasenart

Source : Epa Sénart

Sénart regroupe au total 10 communes (Cesson, Combs-la-Ville, Lieusaint, Moissy-Cramayel, Nandy, Réau, Savigny-le-Temple, Vert-Saint-Denis, Tigery et Saint-Pierre-du-Perray) qui appartiennent à la Communauté d’Agglomération « Grand Paris Sud ». Découvrez le territoire en 3D grâce à la carte interactive ci-dessous… 

Cliquez sur l’image ci-dessous pour découvrir Sénart en 3D 

Epa Sénart 3D

Sénart a répondu à de nombreux défis et en particulier celui de réguler et d’organiser une croissance urbaine spontanée en seconde couronne de la région parisienne et d’accueillir une partie de la croissance démographique régionale. Sénart tend à équilibrer le développement résidentiel par un développement économique dynamique grâce à un travail collaboratif des acteurs locaux qui est de convaincre des opérateurs économiques importants et innovants de s’installer sur son territoire à l’identité reconnue de ville « verte ».

Quelques chiffres clés sur Sénart :
– 124 865 habitants dont 61 641 actifs, une des populations les plus jeunes d’Ile-de-France
– 46 552 logements dont 2/3 de maisons individuelles
– 2 quartiers en renouvellement urbain
– 6 267 entreprises et 42 754 emplois
– 1 000 emplois créés chaque année

Plus d’infos sur Sénart ici…

Lire aussi :