Archives de Catégorie: Collectivités

Congrès de Villes de France : Action Cœur de ville, un nouveau modèle pour l’action publique ? @bansuedesTerr

Congrès de Villes de France : Action Cœur de ville, un nouveau modèle pour l’action publique ?

Source : banque des Territoires

Lien entre villes moyennes et métropoles, autonomie financière, enseignement supérieur, développement durable et innovation, attractivité, Action Cœur de ville, place de la ville-centre dans son intercommunalité, ressources humaines… les thématiques abordées à Albi ces 13 et 14 juin au fil du congrès de Villes de France ont été plurielles. Pour cette association représentant les élus des « villes et territoires urbains non métropolitains », il s’agissait d’aborder tout ce qui permettrait de « mieux vivre au quotidien » dans ces villes moyennes. À ce titre, Caroline Cayeux, la présidente de Villes de France, a tenu à rappeler qu’il s’agissait du premier congrès d’élus post-gilets jaunes et post-Grand Débat. Et a invité à ne pas oublier « l’importance de ce qu’ont exprimé les gilets jaunes, ceux qui ont pacifiquement occupé les giratoires » en termes de maintien des services publics, d' »action publique plus efficace » et de prise en compte du « pays réel ».

Venu clore ce congrès, le Premier ministre a centré son intervention sur trois sujets. Action Cœur de ville, le futur projet de loi Proximité et Engagement et les finances avec les contrats de Cahors et la fiscalité locale. En sachant qu’il s’était déjà exprimé sur les enjeux de décentralisation la veille au Sénat (lire ci-dessous notre article du 13 juin). « Je ne vais pas vous infliger un troisième discours de politique générale », a-t-il d’ailleurs lancé aux élus réunis à Albi.

Action Cœur de ville : aller « plus loin et plus vite » … en savoir plus…

Clichy innove avec un téléphérique à gravats #Citallios @villeclichy

                Source : ville-clichy

 

C’est une première unique en France ! Pour évacuer les terres issues des travaux de terrassement du futur immeuble de bureaux Black, rue Pierre Bérégovoy, l’aménageur Citallios et la Municipalité ont choisi une innovation made in France : un téléphérique urbain de déblaiement.

Un important programme immobilier de bureaux

Ce terrain de l’ancienne usine à gaz de la Ville, représente 20 000 m2 actuellement occupés par divers bâtiments aujourd’hui vides.

Pour réaliser le programme de bureaux de plus de 45 000 m2, il faut d’une part démolir les constructions existantes et d’autre part effectuer le terrassement du site sur une hauteur de 8 m.

En effet, situé à 6 m au-dessus du niveau de la rue Pierre Bérégovoy, il s’agit de le ramener à hauteur de rue et de creuser 2 m supplémentaires pour réaliser les fondations des futurs bâtiments.

Un chantier respectueux de l’environnement

  • Recours au transport fluvial pour l’évacuation des déblais, un mode alternatif qui réduit les nuisances pour les riverains et l’environnement (congestion routière, pollution atmosphérique, bruit…)
  • Utilisation minimum des camions nécessaire pour les déblais issus notamment des démolitions, pour l’installation de la plateforme du téléphérique
  • Lutte contre les émanations de poussière : lave roue des camions, brumisateur et arrosage manuel des zones de déconstruction avec la prise en compte du vent, arrêt des travaux par vents forts
  • Limitation des nuisances sonores : contrôle par sonomètre pour vérifier que les seuils réglementaires sont respectés
  • Remise en état des voiries avoisinantes De plus, le site sera gardienné, même en dehors des heures de travaux et CITALLIOS s’engage à faire respecter la charte de chantier faibles nuisances

…lire la suite…

Boulogne-Billancourt et Paris 2024 : retrouvez l’interview de P-C Baguet @pcbaguet @radioimmo #ArkeaImmobilier @cmarkea

Source : Radio Immo

La 7e édition du Speed Dating by Arkea s’est déroulée le 4 juin dernier. Cette matinée, riche en rencontres, a rassemblé près de 700 professionnels du logement et de l’immobilier ! A cette occasion, les équipes de Radio Immo étaient présentes afin de réaliser une émission spéciale en direct, sur la thématique suivante « Quand les jeux olympiques font bouger la ville et les territoires« 

Au total, 9 interviews ont été réalisées. Nous vous invitons à découvrir dès à présent l’interview de Pierre-Christophe BAGUET, Maire de Boulogne-Billancourt et Président de Grand Paris Seine Ouest.
>>> Ecouter l’interview

Baguet radio immo
Vous pouvez également consulter son témoignage paru dans le Tome 5 du livre « REGARDS » d’Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels
>>> Lire son témoignage

Lire aussi :

L’Eurométropole de Strasbourg obtient la note exceptionnelle « AA » avec une perspective stable @strasbourg

Source : Strasbourg Métropole

L’agence de notation internationale Fitch vient une nouvelle fois de décerner à l’Eurométropole de Strasbourg la note de « AA » avec une perspective stable, au vu des résultats de 2018, du budget 2019 et des prospectives financières.

Résultat de recherche d'images pour "eurométropole strasbourg logo"

Fitch a publié et rehaussé le profil de crédit intrinsèque (PCI) de la ville à « aa+ ». C’est une note exceptionnelle partagée avec seulement 5 collectivités françaises – dont l’Eurométropole – sur les 24 collectivités françaises notées par Fitch. Cet indice n’est pas contraint par la note de l’État (2A stable) et la ville reste plafonnée à la note de l’État souverain.

Cette note est maintenue depuis septembre 2016 pour la 3ème année consécutive.
La notation s’appuie sur le constat de la robustesse des recettes et la soutenabilité des dépenses intimement liées à la maîtrise des frais de gestion consacrée par le respect des engagements de progression des dépenses de fonctionnement limitées à 1,2% inflation incluse.

Dans un contexte de stabilité des taux de la fiscalité locale, l’exercice des compétences de la ville n’est pas soumis à des risques de crises ou de cycles économiques défavorables.
La dette est en décroissance nette et sans risque et elle finance exclusivement l’investissement qui s’établit en moyenne à 85 millions par an de 2019 à 2022. Enfin Fitch relève la stabilité de l’épargne de gestion à hauteur de 40M€ en 2018.

En savoir +

Lire également :

Le Ministère de la Cohésion des territoires revient sur ses 2 ans d’actions @Min_Territoires

Source : Ministère de la cohésion des territoires

Le Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales revient sur ses 2 ans d’actions. Quelles ont été les grandes mesures mises en oeuvre ? Quels ont été les temps forts depuis 2 ans ? Quelles seront les actions futures du Ministère ? 

Résultat de recherche d'images pour "ministere cohésion territoires"

Voici un aperçu des mesures concrètes déjà mises en œuvre
– Création du programme « Action Cœur de ville » permettant de revitaliser 222 centres-villes, en facilitant le retour des habitants, le maintien des commerces et en donnant aux élus locaux des moyens conséquents pour développer leur projet et mieux maitriser leur destin.
– Création du programme « Territoires d’industrie », fer de lance de la réindustrialisation des territoires, bénéficiant à 136 d’entre eux.
– Création de l’Agence nationale de cohésion des territoires, en réponse à une demande formulée par les représentants des élus locaux, visant à soutenir les projets portés par les collectivités locales.
– Signature de « pactes territoriaux » (Bretagne, Pays de la Loire, Creuse, Nièvre, Ardennes) au service d’une stratégie spécifique à chaque territoire, reposant sur des engagements réciproques de tous les acteurs.
– Vote de la loi Logement (Évolution du logement de l’aménagement et du numérique), pour libérer la construction, simplifier les normes, améliorer le cadre de vie et répondre aux besoins de chacun.
– Lutte contre l’habitat indigne, à travers le plan initiatives copropriétés dégradées, la rénovation urbaine, la requalification de l’habitat dans les centres anciens dégradés, la Lutte contre les marchands de sommeil, le Plan de rénovation énergétique des bâtiments.
– Plan Logement d’abord pour réduire durablement le sans-abrisme en France en favorisant l’accès direct au logement aux personnes les plus vulnérables.

Lire la suite