Archives de Catégorie: Collectivités

Dépenses en Travaux Publics : quelles sont les métropoles les plus dynamiques ? @FNTP_info

Source : FNTP

En cette dernière année pleine du cycle électoral pour le bloc communal, les métropoles font preuve de dynamisme avec une hausse de 6% des dépenses TP inscrites dans leurs budgets primitifs 2019.

logo fntp

Des dépenses TP dynamiques en 2019
D’après l’analyse des budgets primitifs 2019 de 19 métropoles (hors MGP, Aix-Marseille-Provence et Tours), les dépenses en Travaux Publics devraient progresser de +6% et représenter 3,2 Md€ faisant de cet échelon territorial un maître d’ouvrage incontournable pour le secteur.
L’ensemble des composantes des dépenses TP et l’ensemble des domaines d’intervention profiteront de cette dynamique.
– La part travaux de l’investissement direct affiche une croissance proche de 5% et totalise près de 2,8 Md€ d’investissement. Les subventions bondissent de plus de 26% mais sur une base peu élevée de 236 M€. Enfin, les dépenses d’entretien s’établissent à 180 M€ en hausse de 3,1%.
– Les transports, la voirie, l’eau & assainissement, les aménagements et l’énergie, environnement, déchets sont tous en augmentation mais sur des bases très variables. Les transports et la voirie représentent 69% des dépenses TP et progressent respectivement de +4% et +3%.

Évolution des dépenses TP par métropole :
– Toulon Provence Méditerranée : 132 %
– Saint Etienne Métropole : 111 %
– Clermont Auvergne Métropole : 37 %
– Grand Lyon : 33%
– Métropole du Grand Nancy : 30 %
– Metz Métropole : 28 %

Lire la suite…

Lire aussi :

L’activité des TP reste au beau fixe au 1er semestre 2019 @fntp_info

Activité au beau fixe

Bulletin de conjoncture mensuel n° 216
02 août 2019

source : Fédération Nationale des Travaux Publics

Si l’activité subit les conséquences de conditions climatiques difficiles en fin de période, elle bénéficie toujours d’un contexte porteur à neuf mois des prochaines élections municipales. En dépit de difficultés de recrutement toujours prégnantes, la progression de l’emploi salarié reste élevée. Le maintien de cette dynamique nécessitera la mise en place d’une programmation des infrastructures ambitieuse au niveau national et une vision pluriannuelle des investissements locaux afin de lisser au maximum les effets de cycle qui pèsent sur les entreprises des Travaux Publics.

Les travaux réalisés continuent sur leur lancée.

Depuis le début de l’année, la progression du montant des facturations s’établit à +14,5%. Si le mois de juin est légèrement en deçà, la croissance reste solide avec +10,4% par rapport à l’année précédente. La période estivale et l’approche des prochaines élections municipales demeurent des éléments favorables à l’activité même si celle-ci pâtit en fin de mois de juin des conditions climatiques caniculaires. En rythme annuel, la hausse de l’activité atteint désormais +11,2%.

Prises de commandes bien orientées.

En cumul depuis le début de l’année, les prises de commande souffrent toujours d’un effet de base lié à l’attribution de lots importants du Grand Paris Express début 2018. Toutefois, sur le seul second trimestre 2019, les marchés conclus affichent une progression de +7% comparé à l’année précédente.  La dynamique des appels d’offres marchés publics reste en outre bien orientée puisqu’ils progressent de +3% au second trimestre 2019.

Ralentissement des heures travaillées en juin.

Si les heures totales travaillées (ouvriers permanents + intérimaires) demeurent en hausse de +6.6% sur l’ensemble du semestre, elles fléchissent légèrement au mois de juin (-1,6%). Cette baisse est la conséquence de la forte augmentation des heures chômées pour intempéries (+40% par rapport au mois précédent) en raison des températures très élevées enregistrées en fin de mois qui ont pénalisé le déroulement de nombreux chantiers. Quant aux effectifs ouvriers, ils continuent de croître avec une augmentation nette de +2,1% au cours du 1er semestre.

Nouvelle dynamique à l’échelle du quartier : les résidences avec espaces partagés @nexity #Enviesdeville

     Source : Envies de ville by Nexity

Partager le désir de vivre-ensemble

« Ici, on a une vraie vie de quartier, de village presque ».  Si Claire hésite sur le mot, c’est que ce dont elle parle n’est à proprement parler ni l’un ni l’autre. Depuis un peu plus d’un an, Claire habite Urbagreen, une résidence de 417 logements, du studio au 5 pièces duplex, qui dénote sur le marché immobilier francilien en offrant des services en plus.

Entre convivialité, sécurité et services

Urbagreen constitue ainsi la dernière-née du programme Villanova, « un ensemble de résidences avec espaces partagés, pensées pour répondre à l’évolution des modes de vie et aux aspirations des habitants d’aujourd’hui, » comme le rappelle Evelyne Flacher, Directrice générale de Nexity Grand Paris Nord. Lancé il y a déjà plus de 15 ans, le concept a lui-même évolué au fil du temps tout en conservant trois fondamentaux : la convivialité, la sécurité et des services proposés aux habitants.

> Eclairage…

Villes intelligentes : le casse-tête juridique qui attend les élus #SmartCity

   Source : Maddyness

 

Équipements connectés, protection des données, règles d’urbanisme… La numérisation croissante de la ville fait naître un imbroglio juridique dont bien peu de communes sont encore conscientes.

 

La responsabilité civile en cas d’objets connectés déficients

Avec les nouveaux équipements autonomes et interconnectés, les contentieux vont se multiplier

Benjamin Ingelaere, associé au cabinet d’avocat Ingelaere

Un feu de signalisation «intelligent» qui bugue, une navette autonome qui provoque un accident, un lampadaire qui s’éteint et met en danger la circulation… Reste à déterminer à qui sera imputée la responsabilité : le fabricant du feu, l’entreprise qui a fourni le logiciel, le service de maintenance ou la municipalité ?

Dans un premier temps, le citoyen se retournera vers la commune, car il y a présomption de faute en cas de matériel défectueux

Benjamin Ingelaere

Quitte à ce que celle-ci se retourne ensuite vers les fabricants. De belles pagailles judiciaires en perspective.

La protection des données des citoyens

Avec la dématérialisation et le développement de l’e-administration, les collectivités gèrent de plus en plus de données numériques….

De nouvelles règles pour l’urbanisme «partagé»

Aujourd’hui, dans les immeubles d’habitation ou de bureau, chaque place de parking est attribuée à un seul usager. Mais avec l’avènement de la voiture autonome, il n’y aura plus besoin d’autant de places puisqu’une voiture pourra servir à plusieurs personnes différentes et se garer n’importe où.

Je travaille sur le cas d’un nouveau parking collectivisé à Bordeaux, où la propriété serait décorrélée de l’usage. Au lieu d’avoir une place personnelle fixe, on «achète» la possibilité de se garer n’importe où, par exemple dans une autre résidence privée ou un parking public en ville.

Clotilde Cazamarjour

…lire la suite…

Grand Lyon Data : découvrez toutes les données de la Métropole de Lyon @grandlyon

Source : Grand Lyon

Vous souhaitez connaitre toutes les données de la Métropole de Lyon ?

Découvrez la plateforme Data Grand Lyon qui vous permet d’accéder à toutes les données publiques collectées par les services de la Métropole de Lyon et ses partenaires.  Plus d’informations ci-dessous en vidéo…

Lire aussi :