Archives de Catégorie: Amenagement

9 propositions des EPL sur la rénovation énergétique des bâtiments @fedepl

   Source : Fédération des Epl

 

Les Entreprises publiques locales émettent plusieurs propositions à la suite de la concertation lancée par le gouvernement sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments.

En lançant le plan de rénovation énergétique des bâtiments en novembre 2017, le Gouvernement a fait appel à la « mobilisation des professionnels et des initiatives locales pour définir les solutions adaptées aux territoires ».

L’objectif : lutter en priorité contre la précarité énergétique en rénovant à terme 150 000 « passoires thermiques » par an.
9 propositions :
1. S’appuyer sur les acteurs locaux, et partant, sur les Epl qui considèrent chaque projet de rénovation comme un cas particulier, nécessitant des réponses techniques adaptées.

2. Concentrer le plan sur les rénovations globales et non légères. Mettre en place un plan orienté le plus souvent vers les rénovations légères conduirait à décourager la mise en œuvre de rénovations globales qui se font à coût mieux maîtrisé que des opérations fractionnées dans le temps.

3. Viser des objectifs ambitieux sur les bâtiments publics avec le niveau BBC rénovation afin de tenir les objectifs du plan lui-même et ceux de la stratégie national bas carbone.

4. Faciliter la rénovation du parc locatif public en associant les Epl à la réflexion menée sur l’évolution de l’éco-prêt logement social (éco-PLS).

…lire la suite…

La fédération des EPL avec Michel LE FAOU siège au CESER Auvergne-Rhône-Alpes @fedepl

Source : Fédération des Epl

La fin d’année 2017 fut marquée par le renouvellement du Conseil économique, social et environnemental (Ceser) d’Auvergne-Rhône-Alpes, soit un an après son adaptation au nouveau format régional. Retour sur la candidature de la Fédération régionale et le siège qui sera occupé par son actuel président, Michel Le Faou.

Jusque-là absente de l’institution, la Fédération des Entreprises publiques locales d’Auvergne-Rhône-Alpes a profité de la recomposition du Ceser en décembre pour défendre sa candidature. Auditionnée dans un premier temps par le Secrétaire général aux affaires régionales (Sgar) et son adjoint avant d’être reçue par l’actuelle présidente du Ceser, la Fédération avait pour elle la représentation d’un mouvement en croissance forte et continue depuis  2010. La Fédération a pu notamment mettre en avant l’impact socio-économique majeur des 189 sociétés  (Sem, Spl et SemOp) réparties sur l’ensemble du territoire régional mais également leur polyvalence et leur capacité à renouveler l’action publique locale.

La Fédération régionale a été entendue et le poids économique des Epl mesuré. Elle siègera donc pour 6 ans et sera représentée par Michel Le Faou, actuel président de la Fédération régionale. Adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole, il pourra notamment mettre au service du Ceser son expérience et sa connaissance des nombreuses Sem et Spl du territoire lyonnais dont il est administrateur.

En savoir plus

Le « supermétro » du Grand Paris va booster l’immobilier de bureaux ! @Paris @GdParisExpress @webimm

Source : Webimm

Comment le Grand paris Express va transformer Paris ?

Le « Supermétro » va bientôt bousculer l’attractivité de la métropole de Paris. Mais alors, qui en profitera le plus ?

 

tour_bureaux_ladefense

Immobilier de Bureaux : un besoin de surfaces de 4,5 millions de m²

Le Grand Paris Express, futur réseau de transport francilien, va offrir de nouveaux gains d’accessibilité à certains territoires et renforcer l’attractivité internationale de Paris dans les 15 années à venir. Pour identifier les opportunités tertiaires du Grand Paris, CBRE, société spécialisée dans l’immobilier d’entreprise, a analysé les perspectives économiques de la métropole, afin de quantifier les besoins de surfaces à venir et d’identifier les territoires les plus porteurs. Selon cette étude, la croissance économique et l’appétit des entreprises pour le neuf permet d’anticiper un besoin de surfaces neuves et restructurées de l’ordre de 4,5 millions de m² dans les 5 prochaines années, soit environ 600 000 m² de plus que le rythme de production moyen. « Entre surdensité et surcapacité, les territoires porteurs vont être amenés à repenser l’urbanisme, et notamment se développer en hauteur », explique Fabrice Allouche, Président de CBRE France.

La Défense : bientôt la 1re concentration tertiaire d’Europe ?

Bénéficiant d’une renommée internationale et second pôle tertiaire français après le Quartier Central des Affaires de Paris, La Défense va profiter des effets d’entrainement du Grand Paris Express (GPE) et de l’extension du RER E (projet Eole) pour accroître son attractivité.

Lire la suite de l’article…

A lire aussi :

Habitat 17, Logelia et Habitat de la Vienne : création d’une nouvelle SA de Coordination !

Source : Habitat 17

Habitat 17

Leur traditionnelle cérémonie des vœux s’est tenue le Vendredi 19 Janvier dernier au Château d’Oléron.
C’est à cette occasion que, dans le contexte de La loi de finances pour 2018 actant la baisse des APL et impactant de manière conséquente leur Office dans la mesure où leurs loyers constituent leur ressource essentielle, et que 66% de leurs locataires bénéficient des APL (perte d’environ 1.5 millions d’euros dès à présent), ils ont annoncé la création d’une Société Anonyme de Coordination avec les Offices départementaux de la Charente et de la Vienne ainsi qu’un Organisme Foncier Solidaire avec la Compagnie Vendéenne du logement.
En effet, afin d’anticiper la modernisation d’HABITAT 17 et d’assurer sa pérennité face à la volonté du Gouvernement de vouloir diminuer le nombre d’offices les incitant à fusionner, ils ont décidé de créer une société anonyme de coordination (SAC) entre HABITAT 17, LOGELIA (Angoulême) représenté par Agnès Bel sa Présidente et Olivier Pucek son Directeur général et HABITAT DE LA VIENNE (Poitiers) représenté par Henri Colin son Président et Pascal Aveline son Directeur général.
Cette nouvelle structure leur permettrait de centraliser les services mutualisables de leurs 3 Offices et de faire ainsi des économies (service informatique, mutualisation d’un technicien thermicien, achats groupés…). Elle aura pour vocation d’être un outil de prestations de services rassemblant plus de 24 000 logement. Chaque office conserverait son autonomie, son Conseil d’Administration, son personnel et sa propre stratégie.
Aussi, dans la poursuite du partenariat avec la Compagnie Vendéenne du Logement, ils vont constituer ensemble, un Organisme Foncier Solidaire afin d’offrir à leurs élus un outil complémentaire pour conserver et mixer leur population : l’OFS portera le foncier et l’accédant sera propriétaire des murs.

>> Lire le communiqué de presse en intégralité

A lire aussi :

Action Logement et la Métropole de Dijon renforcent leur partenariat ! @ActionLogement @dijon

Source : Ville de Dijon

Le 31 janvier dernier, Action Logement et la ville de Dijon ont signé une convention territoire. 

action-logement-nouveau-logo             Dijon métropole

François REBSAMEN, maire de Dijon, président de Dijon métropole, représenté par Pierre PRIBETICH, adjoint au maire, délégué à l’urbanisme et au quartier Grand Sud, premier vice-président de Dijon métropole, délégué aux actes administratifs, à l’habitat, à l’urbanisme, au PLUi et aux relations contractuelles avec la Région,
Dominique BOURGEOIS, président du comité régional Action Logement Bourgogne-Franche-Comté, Fabrice MARTINERIE, vice-président du comité régional Action Logement Bourgogne-Franche-Comté, ont signé la convention de territoire entre Dijon métropole et Action Logement.

Cette convention cadre qui sera conclue entre Dijon métropole et Action Logement a pour but de renforcer le partenariat entre les deux acteurs autour d’objectifs partagés en faveur du logement des salariés et du développement économique sur le territoire et plus particulièrement sur les bassins d’emplois les plus importants.

A lire aussi :