Archives de Catégorie: Actualités

Occitanie : une région pionnière pour les ENR @Occitanie @RegiondeFrance

Source : Régions France.org

Depuis 50 ans, le grand four solaire d’Odeillo imaginé par les chercheurs du laboratoire PROMES (PROcédés, Matériaux et Energie Solaire) près de Font-Romeu – où l’ensoleillement est exceptionnel – positionne le CNRS comme un leader mondial de la recherche sur la conversion de l’énergie solaire concentrée et les matériaux à très haute température. La Cerdagne est le berceau de l’énergie solaire, avec la centrale solaire Thémis à Targasonne, développée à la fin des années 70 et le four solaire de Mont Louis (construit en 1949, ce fut le premier au monde). Un double anniversaire a même été célébré, puisque la présidente de la Région a participé avec le président du CNRS aux 80 ans de cet organisme de recherche de pointe, présent avec deux délégations en Occitanie.

 

La trajectoire adopté par la Région Occitanie pour devenir la première Région à Energie Positive d’Europe (REPOS) d’ici à 2050 implique de multiplier par 3 la production d’énergies renouvelables. Pour y contribuer, la Région a lancé l’accélération de la transition énergétique, en appuyant les recherches sur la mobilité du futur, le développement de l’éolien flottant, la formation de nouvelles compétences, en soutenant la recherche et l’innovation. Elle a déployé ses aides et appels à projets pour diffuser les énergies renouvelables sur les territoires et dans les bâtiments.

En savoir plus

Alain Taravella : Entrée majoritaire au capital de Daniel FEAU @AltareaCogedim

Les actionnaires du Groupe Daniel Féau, leader de la vente de biens immobiliers résidentiels de luxe en France et notamment à Paris sous les marques Daniel Féau et Belles demeures de France, sont entrés en négociations exclusives avec AltaGroupe (holding de contrôle d’Altarea Cogedim, détenue à 100% par Alain Taravella et sa famille) pour lui céder une majorité dans le capital de la société.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’un partenariat long terme entre AltaGroupe et les managers-actionnaires du Groupe Daniel Féau, Charles-Marie Jottras, Président et Nicolas Pettex- Muffat, Directeur général, qui continueront de développer la société notamment grâce au soutien de collaborateurs de très haute qualité.

La volonté des partenaires est de poursuivre le développement axé sur le déploiement des agences et l’accompagnement des ventes de biens d’exception, dans le respect des valeurs familiales du Groupe Daniel Féau afin de continuer à apporter des services d’excellence à une clientèle fidèle et exigeante.

Congrès Hlm de Paris : « Quelle adaptation de la mission sociale des organismes face à l’évolution des besoins des ménages ? » @unionHLM

Source : union HLM

Plénière du 80ème Congrès Hlm, le jeudi 26 septembre 2019 de 9h30 à 11h00

Face à la fragilité croissante des locataires, les organismes renforcent leur gestion et l’adaptent à la diversité des besoins. Ils développent accompagnement et nouveaux services. Quelle organisation et partenariats sur les territoires ? Quelles compétences? Quel modèle économique ? 

En savoir plus

Action Logement : Clésence dévoile son rapport d’activité 2018 @ActionLogement @Clesence_AL

Source : Clésence

Clésence, filiale du groupe Action Logement, est le premier opérateur de l’ex-Picardie et le 4e bailleur social des Hauts-de-France. Elle construit et gère un patrimoine locatif de 33 000 logements dans les Hauts-de-France et en Île de France.
Découvrez son rapport d’activité 2018…

Le secteur du logement social est en profonde mutation. En effet, la loi de finances pour 2018, par le mécanisme de Réduction de Loyer de Solidarité (RLS), a fortement interrogé le monde HLM sur sa capacité à préserver pour les années à venir ses investissements, tant en production neuve qu’en interventions sur le patrimoine existant.

La loi Elan apporte une certaine réponse à ces inquiétudes en imposant aux organismes HLM dont le patrimoine ne dépasse pas 12.000 logements de se regrouper afin de rationaliser leur fonctionnement. En outre, cette loi encourage fortement les bailleurs sociaux à vendre plus de logements HLM prioritairement aux occupants selon une double logique : favoriser le parcours résidentiel et reconstituer en partie les fonds propres des organismes HLM pour le maintien des investissements.

Enfin, le dispositif « Action Coeur de Ville », en partenariat avec Action Logement, a été lancé par l’Etat en mars 2018 afin d’accompagner 222 communes en proie à la désertification de leur centre-ville. C’est dans ce contexte économique et politique difficile que LA MAISON DU CIL et LOGIVAM ont décidé de s’unir pour donner naissance à CLESENCE et constituer ainsi un ensemble plus puissant capable de préserver les investissements immobiliers sur le territoire des Hauts-de-France et plus particulièrement dans l’ex-Picardie.

Consulter le rapport d’activité…

Lire aussi :

Lancement d’un AMI pour la création de 300 Fabriques de territoires @CGET_gouv

Source : CGET

Le 11 juillet, le Gouvernement a lancé un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour soutenir la création de 300 Fabriques de territoires, dont 150 situées en quartiers prioritaires de la politique de la ville. Au total, 45 millions d’euros, sur trois ans, vont financer le fonctionnement de ces tiers-lieux dédiés à la création d’activité, à la formation et au numérique.

CGET -  Le Commissariat général à l’égalité des territoires

Une Fabrique de territoires, c’est quoi ?
Tiers-lieux existants ou nouveaux projets, les Fabriques de territoires sont des têtes de réseau qui jouent un rôle central sur leur territoire :
–    lieu de ressources pour les porteurs de projets ;
–    lieu de travail, de formation et d’apprentissage ;
–    lieu de création et de culture ;
–    lieu d’inclusion numérique pour les populations éloignées de ces usages.

300 Fabriques de territoires, dont 150 en quartiers prioritaires
Ciblant les territoires qui en ont le plus besoin, le Gouvernement prévoit de soutenir 150 Fabriques de territoires situées en dehors des grands centres urbains et 150 dans des quartiers prioritaires de la politique de la ville. Parmi ces dernières, 30 Fabriques numériques des territoires proposeront un accès aux services et un accompagnement spécifique pour les populations éloignées du numérique. Elles bénéficieront d’une aide supplémentaire de 100 000 euros par tiers-lieu.
Les 300 Fabriques de territoires sélectionnées seront financées à hauteur de 75 000 euros à 150 000 euros sur trois ans, à raison de 50 000 euros par en maximum, afin de soutenir leur lancement ou leur consolidation. Au total, l’État engage 45 millions d’euros pour accélérer la dynamique des tiers-lieux.

En savoir plus…

Lire aussi :