Archives de Catégorie: Actualités

Numérique, des leviers pour développer le télétravail @CGET_gouv

Source : CGET

Depuis le début du confinement, mi-mars, près de 60 sites de téléphonie mobile 4G ont été mis en service, malgré le contexte difficile. Objectif : répondre aux besoins accentués par la crise sanitaire, comme le recours massif au travail à distance.
Déploiement des infrastructures, facilitation des chantiers, aide aux usages du numérique…, l’ANCT a intensifié la mobilisation de ses programmes et développé de nouveaux services pendant cette période.

La crise sanitaire a accru le recours massif au travail à distance et généré de nouveaux besoins, comme la visioconférence ou le transfert de fichiers volumineux depuis son domicile. Ces usages nécessitent des débits Internet importants.

Les programmes de l’ANCT, France Très haut débit et France Mobile, améliorent la connectivité sur tout le territoire, en particulier dans les zones rurales. Et, depuis le début du confinement, préfectures, collectivités territoriales restent mobilisées et accompagnent les opérateurs téléphoniques qui poursuivent le déploiement de sites de téléphonie mobile : près de 60 nouveaux sites de téléphonie mobile 4G ont été mis en service depuis la mi-mars. Ce sont autant de communes sorties de l’isolement.

Plus d’informations : https://www.amenagement-numerique.gouv.fr/

…lire la suite…

Les annonces du Gouvernement : 2ème étape du #Déconfinement @gouvernementFR #Covid_19

Ministère    Source : Gouvernement

Le 28 mai 2020, le Premier ministre s’est exprimé au sujet de l’organisation de la deuxième étape du déconfinement, qui démarre le 2 juin 2020.

 

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, le Gouvernement s’est mobilisé pour garantir la sécurité sanitaire des Français. Grâce à la responsabilité collective dont nous avons tous fait preuve, l’épidémie marque aujourd’hui le pas.

Depuis le 11 mai, le déconfinement s’effectue de façon progressive. Avec un triple objectif : permettre à chacun de renouer avec la vie quotidienne la plus normale possible, favoriser l’indispensable reprise de l’activité économique et préserver la santé des Français, notamment les plus fragiles.

Présentation de la conférence de presse de M. Édouard PHILIPPE (PDF – 4.04 Mo), sur la deuxième étape du plan de déconfinement du jeudi 28 mai 2020.

…lire la suite…

Plan Relance Tourisme : un guichet unique pour les entreprises du secteur @Bpifrance

Source : Bpi France

Pour soutenir les acteurs de la filière Tourisme, Bpifrance et la Banque des Territoires, en collaboration avec les Ministères de l’Économie et des Finances et de l’Action et des Comptes Publics, et les Régions de France ont développé une plateforme pour donner accès de manière simple et rapide aux dispositifs publics de soutien aux entreprises du secteur.

Toutes les aides, en un clic. Depuis ce matin, les entreprises de la filière tourisme peuvent se rendre sur le site www.plan-tourisme.fr. Après avoir répondu aux 4 critères d’éligibilité, l’entreprise accède à l’ensemble des aides, (financement, accompagnement…) qui lui sont dédiées en fonction de sa taille, ou de sa région par exemple.

Pour Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance : « Bpifrance, acteur historique du financement des entreprises du Tourisme s’est mobilisé pour les entrepreneurs du secteur dès le début de la crise du Covid-19 avec l’activation de mesures d’urgence dès le 13 mars. Notre connaissance fine des entreprises du secteur nous permet d’identifier que cette crise sera un accélérateur de transformations profondes déjà initiées, notamment en matière environnementale, digitale et de ressources humaines. Cette accélération des transformations va requérir des investissements en équipements, en technologies et en formation des équipes. Le prêt tourisme, porté de 100 millions à 1 milliard d’euros, conjugué au plan d’investissement porté de 100 à 500 M€, ainsi qu’à l’objectif d’accompagnement massif des chefs d’entreprise du secteur permettront d’y répondre »

Une initiative qui vient compléter la batterie de mesures annoncées par le Premier ministre ce jour pour endiguer la crise. Érigé en « priorité nationale », le secteur devrait bénéficier d’un « plan Marshall » de 1,5 milliard d’euros pour compléter les aides déjà mises en place par le gouvernement. A date, 95 % des entreprises de la filière ont déjà eu recours au chômage partiel, 60 % des bailleurs ont accepté un report des loyers sans pénalité et 6,5 milliards d’euros de prêts garantis par l’Etat (PGE) ont été pré-accordés à 65 000 entreprises. Au total, l’ensemble des mesures gouvernementales représente « un engagement de plus de 18 milliards d’euros pour les finances publiques: c’est sans précédent, c’est massif, c’est nécessaire », a annoncé Edouard Philippe.

…lire la suite…

#Tourisme : le Gouvernement annonce un plan de relance du de 18Mds € @FedEpl

Source : lesepl.fr

Lors du Comité interministériel du tourisme du 14 mai, Edouard Philippe a présenté le plan de soutien pour le tourisme, l’évènementiel, l’hôtellerie et la restauration. A cette occasion, le Premier Ministre a rappelé l’importance de ce secteur incontournable de l’économie française sinistré par la crise, qui représente 7,5 % du PIB et emploie 2 millions de personnes.

Quand pourra-t-on boire de nouveau un café dans un bar ? Réponse dans les prochains jours (Pixabay)

Le plan de soutien pour le tourisme s’appuie sur les concertations menées par le gouvernement avec les professionnels du tourisme. Il se décline en 21 mesures

…lire la suite…

Coup de pouce pour l’immobilier avec l’allègement de la règle des 100 km @localtis @BanqueDesTerr

Source :  Banque des Territoires

Coup sur coup, deux mesures ponctuelles viennent modifier quelque peu le paysage de la construction de logements et de l’immobilier, qui commencent à peine à émerger après deux mois de confinement qui ont paralysé tous les chantiers. La première concerne la dérogation à la règle des 100 km autour de son lieu de résidence pour les déménagements (ce qui était déjà envisageable lors du confinement), mais aussi désormais pour les visites immobilières. Le décret du 20 mai 2020 « complétant le décret du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire » ajoute en effet aux dérogations à cette règle les « déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’un bien immobilier, insusceptibles d’être différés ». Dans un communiqué du 22 mai, Julien Denormandie explique qu' »un nouveau modèle d’attestation sera prochainement mis en ligne et précisera les pièces justificatives à fournir pour l’un et l’autre de ces déplacements ». En pratique, il n’y aura pas de souci pour les personnes qui déménagent en faisant appel à un professionnel, puisque les entreprises de déménagement se déplacent alors dans le cadre de leur activité professionnelle, donc sans limitation quel que soit le kilométrage du trajet. Si les personnes réalisent elles-mêmes leur déménagement, elles devront alors se munir de l’attestation de déplacement dérogatoire, dès lors que le déménagement les conduit dans un autre département et au-delà d’une distance de 100 km de leur résidence initiale. Rappel utile du ministère : « Les gestes barrières doivent bien entendu être respectés au cours des visites et des déménagements ».

La seconde modification résulte d’un autre décret du 20 mai, cette fois-ci spécifique, « portant dérogation au principe de suspension des délais en matière d’habitat indigne pendant la période d’urgence sanitaire liée à l’épidémie de covid-19 ». Ce texte rétablit certains délais antérieurs – allongés pour faire face aux difficultés consécutives à l’état d’urgence sanitaire et au confinement – en matière d’habitat indigne. Il s’agit en l’occurrence des délais prévus par les arrêtés de police administrative pris en application de divers articles du Code de la santé publique ou du Code de la construction et de l’habitation.

…lire la suite…