Archives de Catégorie: Actualités

Elisabeth Borne, nouvelle Ministre de la Transition écologique et solidaire @Min_Ecologie @BanqueDesTerr

Source : Banque des territoires

Elisabeth Borne succède à François de Rugy et devient la nouvelle Ministre de la Transition écologique et solidaire.

Résultat de recherche d'images pour "elisabeth borne"

Élisabeth Borne a succédé ce 17 juillet à François de Rugy à la tête du ministère de la Transition écologique. Elle gardera parallèlement le portefeuille des Transports, qu’elle pilote depuis 2017, sans pour autant reprendre le titre de ministre d’État de ses prédécesseurs. De nombreux dossiers l’attendent, à commencer par le projet de loi Énergie Climat en cours d’examen au Sénat.

Après les mandats écourtés de Nicolas Hulot puis de François de Rugy, qui a démissionné suite à une série de révélations de Mediapart sur son supposé train de vie fastueux, elle devient la troisième titulaire de ce portefeuille ministériel sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, sans avoir pour autant le rang de ministre d’État comme ses prédécesseurs. Elle garde parallèlement le maroquin des Transports, qu’elle pilote depuis 2017. Brune Poirson et Emmanuelle Wargon restent quant à elles secrétaires d’État à ses côtés.

Agée de 58 ans, cette ingénieure sortie de l’École polytechnique en 1981, a consacré l’essentiel de sa carrière au service public. Membre des cabinets socialistes dans les années 1990, notamment chez Lionel Jospin à l’Éducation ou Jack Lang à la Culture, Élisabeth Borne a aussi fait un passage dans le privé, chargée des concessions du groupe Eiffage en 2007. Mais un an plus tard, elle a rejoint la mairie de Paris comme directrice de l’urbanisme. Nommée en 2013 préfète de la région Poitou-Charentes, elle a fait un premier passage à l’Hôtel de Roquelaure en 2014 comme directrice de cabinet de la ministre de l’Environnement Ségolène Royal. Dès 2015, Élisabeth Borne avait toutefois été nommée présidente de la RATP, une grande entreprise publique de transports, quelques années après avoir été directrice de la stratégie de la SNCF, au début des années 2000.

En savoir plus…

Lire aussi :

L’OCIRP recrute : découvrez les offres d’emploi disponibles @OCIRP #recrutement

Source : OCIRP

Assureur à vocation sociale, union d’organismes de prévoyance, l’OCIRP protège les salariés et leur famille, en cas de décès ou de perte d’autonomie.

Depuis plus de 50 ans, il propose une protection durable aux salariés et à leur famille, dans le cadre de contrats collectifs, pour les aider à faire face aux risques de la vie : veuvage, orphelinage, handicap, dépendance. Il s’engage socialement pour accompagner ses bénéficiaires et répondre aux enjeux sociétaux liés à la perte d’autonomie ou au décès.

Ocirp

Découvrez les différentes offres d’emploi à pourvoir et rejoignez les équipes de l’OCIRP :
– Correspondant(e) prestations prévoyance
– Chargé(e) d’affaires
– Apprenti(e) actuaire
– Chargé(e) des études actuarielles
– Chargé-e de projet HDS
– Assistant chef de projet – Stagiaire fin d’études – 6 mois

Toutes les informations sur les offres d’emploi ici…

Lire aussi :

Ma santé 2022 : le Parlement adopte le projet de loi @MinSoliSante

Source : Ministère de des solidarités et de la santé

Le 16 juillet, le Parlement a adopté le projet de loi « Ma Santé 2022 » qui avait été présenté en septembre dernier par le Président de la République, Emmanuel Macron, et la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Ministère des Solidarités et de la Santé

Ma Santé 2022 prévoit une transformation en profondeur de notre système de santé. Le vieillissement de la population, la forte augmentation des maladies chroniques, mais aussi les progrès technologiques, l’apparition de nouvelles thérapeutiques ou l’entrée du numérique dans la santé ont considérablement changé nos besoins et nos approches en matière de soins. Les attentes des professionnels de santé ont elles aussi évolué.

Le projet de loi qui s’appuie sur trois axes principaux :
– Préparer les futurs soignants aux besoins du système de santé de demain
– Créer, dans tous les territoires, un collectif de soins au service des patients
– Faire du numérique un atout pour le partage de l’information en santé et l’évolution des pratiques

Ma Santé 2022 comprend aussi des accords entre l’Assurance maladie et les professionnels de santé pour améliorer la prise en charge des patients en ville et créer des assistants médicaux qui libéreront du temps des médecins pour accueillir plus de patients.

Plus d’infos ici…

Lire également :

Occitanie : une région pionnière pour les ENR @Occitanie @RegiondeFrance

Source : Régions France.org

Depuis 50 ans, le grand four solaire d’Odeillo imaginé par les chercheurs du laboratoire PROMES (PROcédés, Matériaux et Energie Solaire) près de Font-Romeu – où l’ensoleillement est exceptionnel – positionne le CNRS comme un leader mondial de la recherche sur la conversion de l’énergie solaire concentrée et les matériaux à très haute température. La Cerdagne est le berceau de l’énergie solaire, avec la centrale solaire Thémis à Targasonne, développée à la fin des années 70 et le four solaire de Mont Louis (construit en 1949, ce fut le premier au monde). Un double anniversaire a même été célébré, puisque la présidente de la Région a participé avec le président du CNRS aux 80 ans de cet organisme de recherche de pointe, présent avec deux délégations en Occitanie.

 

La trajectoire adopté par la Région Occitanie pour devenir la première Région à Energie Positive d’Europe (REPOS) d’ici à 2050 implique de multiplier par 3 la production d’énergies renouvelables. Pour y contribuer, la Région a lancé l’accélération de la transition énergétique, en appuyant les recherches sur la mobilité du futur, le développement de l’éolien flottant, la formation de nouvelles compétences, en soutenant la recherche et l’innovation. Elle a déployé ses aides et appels à projets pour diffuser les énergies renouvelables sur les territoires et dans les bâtiments.

En savoir plus

Alain Taravella : Entrée majoritaire au capital de Daniel FEAU @AltareaCogedim

Les actionnaires du Groupe Daniel Féau, leader de la vente de biens immobiliers résidentiels de luxe en France et notamment à Paris sous les marques Daniel Féau et Belles demeures de France, sont entrés en négociations exclusives avec AltaGroupe (holding de contrôle d’Altarea Cogedim, détenue à 100% par Alain Taravella et sa famille) pour lui céder une majorité dans le capital de la société.

Cette acquisition s’inscrit dans le cadre d’un partenariat long terme entre AltaGroupe et les managers-actionnaires du Groupe Daniel Féau, Charles-Marie Jottras, Président et Nicolas Pettex- Muffat, Directeur général, qui continueront de développer la société notamment grâce au soutien de collaborateurs de très haute qualité.

La volonté des partenaires est de poursuivre le développement axé sur le déploiement des agences et l’accompagnement des ventes de biens d’exception, dans le respect des valeurs familiales du Groupe Daniel Féau afin de continuer à apporter des services d’excellence à une clientèle fidèle et exigeante.