Archives de Catégorie: Actualités

Un éclairage public durable et sur-mesure pour demain @nexity #nexitylab

   Source : Nexity Lab

Les transformations technologiques, les contraintes économiques et les enjeux environnementaux remettent aujourd’hui en cause les politiques d’éclairage de la ville. Pour y répondre, de nombreux acteurs expérimentent de nouvelles solutions d’éclairage : plus intelligentes, plus connectées et surtout respectueuses de l’environnement.

Selon l’ADEME (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie), 41% de la consommation d’électricité des collectivités territoriales proviendrait de l’éclairage public. Un chiffre important quand on sait que plus de la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui dans les villes et que 2,5 milliards de citadins supplémentaires sont attendus d’ici à 2050. Il devient donc nécessaire pour les collectivités d’investir dans des technologies intelligentes capables de faire baisser leur consommation d’électricité.

Un éclairage public à la demande

Dans la ville de demain, il y aura moins de voitures, plus de transports publics, une mobilité facilitée et par conséquent, plus de liberté pour le piéton. L’éclairage public s’en trouvera modifié” explique Marc Aurel, designer urbain et spécialiste de la question de l’éclairage public dans l’Observatoire du Design Urbain. L’un des enjeux pour la ville de demain est donc d’adapter la luminosité en fonction des besoins de ses habitants. Pour cela, certaines villes ont fait le pari de tester et de développer des éclairages dits “intelligents”. C’est par exemple le cas en Norvège où la commune de Hole a mis en place une technologie capable de paramétrer la luminosité selon l’affluence des véhicules. Équipés de radars, les poteaux situés aux abords de la route détectent les véhicules en approche. Les lampadaires intelligents augmentent alors automatiquement la luminosité. A contrario, lorsque la route est vide, le mode “économie d’énergie” est activé et les ampoules LED ne fonctionnent qu’à 20% de leur capacité.

…en savoir plus…

#Retraites : Retrouvez les actes du Forum de la Caisse des Dépôts @caissedesdepots

Source : Caisse des depots

Quelles retraites publiques pour quel régime universel ?

La direction des retraites et de la solidarité de la Caisse des Dépôts a organisé un forum retraite sur le thème « Quelles retraites publiques pour quel régime universel ? », au Forum des images à Paris. 450 participants étaient réunis autour de représentants institutionnels, chercheurs, partenaires sociaux et experts du monde de la retraite.

Retrouvez les actes du Forum Retraite 2018 de la Caisse des Dépôts « Quelles retraites publiques pour quel régime universel » et les vidéos des principales interventions qui s’y sont tenues : Forum Retraite 2018, textes & images

Au sommaire :

  • Pierre-Louis Bras, président du conseil d’orientation des retraites
  • Jean-Paul Delevoye, haut commissaire à la réforme des retraites
  • Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts
  • Singularités de la retraite publique en France
  • Vers un régime universel : quels schémas pour la retraite publique ?

…lire la suite…

Altarea Cogedim projette de rachater Sévérini @AltareaCogedim @SeveriniPL

Source : Altarea Cogedim

Altarea Cogedim entre en négociations exclusives avec les actionnaires du promoteur immobilier Sévérini en vue de son acquisition.

Créé en 1984, Severini est un promoteur immobilier de logements, essentiellement actif dans la région Nouvelle-Aquitaine et plus marginalement en région parisienne. Basé à Bordeaux, il compte 35 collaborateurs et a réalisé, au titre de l’exercice clos le 31 mars 2018, un chiffre d’affaires de 55 millions d’euros.

Cette acquisition permettra notamment à Altarea Cogedim de renforcer son activité en Nouvelle-Aquitaine en s’appuyant sur les compétences et l’ancrage de Sévérini dans cette région.

Les actionnaires du promoteur Sévérini et son Président, Jean-Louis Sévérini, ont souhaité adosser la société à un acteur majeur de l’immobilier lui permettant de l’accompagner dans son développement.

En savoir plus

Plus que quelques semaines pour profiter de l’année blanche @Galivel

Source : GALIVEL

Les investisseurs immobiliers ont jusqu’au 31 décembre 2018 pour mettre en place une stratégie patrimoniale leur permettant de profiter des opportunités d’optimisation du déficit foncier, liées à l’année 2019, « blanche » sur le plan fiscal.

Déjà intéressant en temps normal, créer du déficit foncier l’est encore plus en ce moment ! En effet, la mise en place du prélèvement à la source (PAS), à partir de janvier prochain, va changer la donne fiscale dans ce domaine.

Rappelons que les travaux sont déductibles des revenus fonciers. Lorsqu’ils sont supérieurs aux recettes locatives, la différence représente un déficit foncier pouvant s’imputer sur le revenu global, dans la limite de 10.700 € par an. Au-delà, les sommes sont reportables sur les revenus fonciers des 10 années qui suivent. En contrepartie, les biens acquis en déficit foncier doivent être mis en location permanente nue pour une période minimale de 3 années consécutives à compter de la création des déficits.

Le PAS mis en place l’an prochain annulera la taxation des revenus « classiques » 2018 des contribuables. Ces derniers seront, en revanche, taxés sur leurs revenus exceptionnels.

Des revenus locatifs 2018 non taxés mais déclarés

…lire la suite…

SNCF s’allie à BlaBlaCar pour le développement de la mobilité partagée @blablacar_fr @OuiSNCF_news

Source : SNCF

SNCF, l’un des principaux acteurs mondiaux de la mobilité, entre en négociations exclusives avec BlaBlaCar, leader mondial du covoiturage, pour accélérer le développement de la mobilité partagée et permettre aux voyageurs de réaliser pleinement des trajets porte-à-porte.

Ce projet prévoit que OUI.sncf intègre des offres de covoiturage et développe des offres combinées train+autocar et train+covoiturage. Il prévoit également que SNCF entre au capital de BlaBlaCar et que BlaBlaCar acquière l’activité Ouibus.

Ce projet est en cours de négociations et soumis à différentes étapes avant sa finalisation, notamment la procédure de consultation des différentes parties prenantes.

UNE GRANDE OFFRE PORTE-À-PORTE SUR OUI.SNCF

Avant la fin de l’année 2018, des offres de covoiturage BlaBlaCar seront proposées par OUI.sncf à ses clients. En entrant leur destination sur OUI.sncf, les voyageurs auront le choix entre plusieurs solutions de transport et de prix. OUI.sncf affichera des trajets en train, en bus ou en covoiturage. Cette offre « augmentée » répond à une attente fortement exprimée par les voyageurs de vision exhaustive des offres de mobilité.

Dès l’été 2019, les clients de OUI.sncf se verront proposer une offre de mobilité intermodale, train et bus dans un premier temps, répondant à leur attente de simplification. La combinaison train et covoiturage suivra dans un second temps. Il sera alors possible pour aller de leur point de départ à leur point d’arrivée, de combiner les modes de transports : train, bus et covoiturage, et cela en quelques clics.

Ce partenariat est une avancée importante pour les clients des deux entreprises, comme le souligne Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF : « Notre plateforme OUI.sncf, premier site de e-commerce français, et BlaBlaCar sont deux acteurs incontournables de la mobilité et du digital en France. Ce projet est une première et il est essentiel pour apporter à chacun de nos clients la liberté de se déplacer facilement de porte à porte. »

UNE ENTRÉE DE SNCF AU CAPITAL DE BLABLACAR…en savoir plus…