Archives de Catégorie: activité

Paul Mourier, nouveau DGS de la Métropole du Grand Paris @GrandParisMGP

Source : Métropole du Grand Paris

Le 17 avril dernier, Paul Mourier, Préfet (hors classe), a été nommé nouveau Directeur Général des Services de la Métropole du Grand Paris. 

Résultat de recherche d'images pour "paul mourier"

Le Président de la Métropole du Grand Paris, Patrick OLLIER, a nommé ce jour Paul MOURIER, Préfet (hors classe), jusqu’alors Directeur Général des Services de la Région Provence-Alpes- Côte-d’Azur, au poste de Directeur Général des Services de la Métropole du Grand Paris. Cette nomination prendra effet à compter de mai 2018.

« Le Préfet Paul MOURIER est non seulement un grand serviteur de l’Etat mais il a également l’expérience des collectivités territoriales ce qui représente un atout majeur pour la Métropole du Grand Paris qui poursuit son développement au service de ses 131 communes et de ses 7,15 millions d’habitants. Par cette nomination, j’ai souhaité une parfaite continuité au niveau de la Direction générale des services de la Métropole suite au départ du Préfet Thomas DEGOS, appelé par le Gouvernement aux fonctions de Directeur du cabinet de la Ministre des Outre-Mer. Je salue ici le professionnalisme et l’entier dévouement à la cause métropolitaine du Préfet Thomas DEGOS qui a permis à la Métropole du Grand Paris de prendre son essor depuis deux ans. Je suis par ailleurs sensible au soutien du Gouvernement qui a permis de nommer le Préfet
Paul MOURIER, Directeur Général des Services de la Métropole du Grand Paris, dans des délais très rapides » a indiqué Patrick OLLIER

Cliquez ici pour consulter l’article

A lire également :

Plurial Novilia : construction d’une école maternelle internationale @PlurialNovilia @ActionLogement @Champ_Ardenne

Source : Plurial Novilia

Le 20 avril 2018, Plurial Novilia a posé la première pierre d’une école maternelle Internationale à Bézannes, en Champagne Ardenne : la Citlali International School Bezannes-Reims.

Plurial novilia

Située en face de la mairie et à deux pas de la gare Champagne-Ardenne, cette école privée hors contrat, qui s’engage à suivre le programme de l’Education Nationale, accueillera deux classes composées d’enfants de 2 ans et demi à 6 ans. Son originalité ? L’intégration internationale (bilingue anglais-français et découverte d’autres langues et cultures comme l’espagnol), puisque tous les élèves seront au contact d’au moins un adulte anglophone. En dehors des heures de classe, le bâtiment aurait aussi vocation à jouer le rôle de centre de loisirs : une enquête de chalandise est ouverte à ce sujet sur le site internet de l’école. Enfin, l’école sera située sur le futur pôle intergénérationnel de Bezannes, facilitant ainsi des échanges entre générations.

Plurial Novilia, en qualité de constructeur, vient concrétiser ce beau projet, fruit d’une rencontre entre le Maire de Bezannes, M. Jean-Pierre Belfie, et Fabienne Alamilla, Présidente de Citlali International School, qui avait l’idée de créer cette école internationale depuis plusieurs années déjà.

Le programme se compose d’un grand bâtiment en pierre en façade et de plain-pied, accessible aux personnes à mobilité réduite.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette nouvelle école, cliquez ici

A lire également :

Vente HLM : La Fédération des ESH fait le point sur l’année 2017 @FederationESH

Source : Entreprises Sociales pour l’Habitat

La Fédération des ESH, Entreprises Sociales pour l’Habitat, a fait le point sur son activité de vente d’HLM au 31 décembre 2017. Découvrez dès maintenant l’évolution de son activité comparée à l’année 2016.

Fede ESH

Rappel des données 2016
– 60 esh ont réalisé 80% des ventes 2016
– les 7 premières esh ayant vendu plus de 100 logements ont réalisé 28% des ventes
– les 37 premières esh ayant vendu plus de 40 logements ont réalisé 66.8% des ventes

Point sur les ventes en 2017
– Pour l’ensemble des organismes : Le nombre de logements ayant fait l’objet d’une délibération est en hausse de 1.5% (+ 2 281 logements) par rapport au 31/12/2016, et le nombre de logements mis en commercialisation est en baisse de 0.9% (-924 logements).
Le nombre de ventes est en hausse de 11% (+872 logements) par rapport au 31/12/2016.
– Concernant les esh : À fin décembre 2017, et par rapport au 31/12/2016 le nombre de logements ayant fait l’objet d’une délibération est en baisse de 2.5% (- 1 878 logements) et le nombre de logements mis en commercialisation est en baisse de 2.6% (- 1 616 logements).
Les ventes au 3ème quadrimestre 2016 sont en hausse de 14% (+729 logements) par rapport au 31/12/2016.

Si vous souhaitez voir l’intégralité des résultats d’activité au 31 décembre 2017, cliquez ici

A lire également :

Concours « S’engager pour les quartiers » : 18 nominés, 18 innovations à découvrir @AnruOfficiel @FondationFACE

Source : ANRU

Le Concours « S’engager pour les quartiers » a été crée en 2011 par l’ANRU, l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine, et FACE, la Fondation Agir contre l’Exclusion. Découvrez les 18 nominés de cette nouvelle édition, sélectionnés parmi plus de 230 candidatures ! 

Top départ du Concours ANRU/FACE « S’engager pour les quartiers » 2018

Prix engagement en faveur des territoires fragiles, parrainé par MUTUALIA GRAND OUEST
– L’association Cultures du Coeur Loir-et-Cher – Blois, Loir-et-Cher
Cette association présente le projet « Cultur’Hall : du spectacle vivant à votre porte ! », pour que la proposition culturelle se déplace dans les halls d’immeuble de quartiers prioritaires à Blois, Vendôme et Romorantin. L’association propose un spectacle d’une heure après lequel est organisé un pot de l’amitié avec les artistes et les habitants, dans le but d’utiliser la proposition culturelle comme outil de partage et de découverte. Ainsi, la production et la prestation artistiques se déplacent au plus près des habitants de ces territoires, participant de l’égal accès de tous à la culture.
– L’association Pour une économie solidaire – Orléans, Loiret
Cette association souhaite mettre en place une plateforme digitale dont l’objectif est double : faire connaître les entreprises issues des « territoires fragiles » d’Orléans et informer ces entreprises des offres correspondant à leurs activités afin qu’elles puissent saisir des opportunités d’affaires. Le projet vise ainsi à dynamiser ce territoire en favorisant la création d’activités.
– La Mairie de Montereau – Montereau-Fault-Yonne, Seine-et-Marne
La Mairie présente, en partenariat avec les établissements d’enseignement supérieur, le projet « Digitale Académie : Si tu ne vas pas à l’université, l’université vient à toi ! » pour permettre l’accès des jeunes éloignés des structures universitaires aux études supérieures. Sur un territoire où la lutte contre le décrochage post bac et l’accès à l’égalité des chances sont des enjeux importants, la Digitale Académie propose des formations en ligne, un accompagnement personnalisé ainsi que la mise à disposition d’un espace dédié (équipements informatiques, salles de travail).

Prix entrepreneuriat social et solidaire, parrainé par VINCI


L’association UnVsti – Saint-Brieuc, Côtes d’Armor
Cette association est partie du constat selon lequel bon nombre d’habitants ont des idées ou des projets pour améliorer le « vivre et faire ensemble » à destination de la population. Elle s’est donc associée à une régie de quartier, un centre social ainsi qu’une MJC au sein du projet « Fabrique d’initiatives citoyennes UnVsti » qui propose d’accompagner les habitants du quartier prioritaire « Plateau – Balzac – Ginglin – Europe » à Saint-Brieuc. A ce jour, 17 personnes ont bénéficié de cette initiative.
L’association SIAD (Service International d’Appui au Développement) – Montreuil, Seine-Saint-Denis
Le SIAD est une association de solidarité internationale qui soutient la création d’entreprises sociales sur le territoire francilien. Elle propose le dispositif « Résonances Nord-Sud » pour accompagner et former les diasporas africaines dans la création d’entreprises. Lire la suite

L’AFD : ses engagements à + de 10 milliards d’€ en 2017 @AFD_France @RiouxRemy

Source : L’Agence Française de Développement

L’Agence Française de Développement dévoile ses résultats de 2017 avec plus de 10 milliards d’euros d’engagements et une hausse de 11% de ses activités en 1 an ! 

Image associée

Les chiffres clés de l’activité 2017 de l’AFD :

  • 10,4 Md€ d’engagements (+ 11 %) ;
  • forte progression de l’activité à destination des entreprises, des collectivités et des OSC* du sud (+ 30 %), notamment via Proparco, filiale 100 % dédiée au secteur privé ;
  • forte croissance des engagements en Afrique (+ 15 %), dans le cadre notamment de l’Alliance Sahel ;
  • 4 Md€ pour le climat, soit 50 % du total des engagements ;
  • 1,6 Md€ pour l’outre-mer ;
  • 752 projets avec des impacts concrets mesurables : de l’eau potable pour 822 000 personnes, 3 395 MW d’énergies renouvelables installées, la scolarisation de près de 400 000 jeunes filles ou encore la protection ou la restauration de 15 millions d’hectares d’espaces naturels.

Rémy Rioux, son directeur général, décrypte la stratégie de l’AFD :
« L’année 2017 a été marquée par un accroissement rapide et ambitieux des financements de l’AFD. Nous avons tout particulièrement mis l’accent sur le renforcement de notre activité dite non souveraine, à destination de la société civile, des collectivités territoriales, du secteur privé du Sud, en progression de 30 % et représentant près de 5 milliards d’euros, mais aussi à destination des banques de développement nationales et multilatérales, les institutions européennes et les grandes fondations. Avec 10,4 milliards d’euros d’engagements, l’AFD poursuit sa trajectoire de croissance pour accompagner les grandes transitions dans les pays en développement. À la demande du gouvernement, nous sommes en train d’arrêter notre nouvelle stratégie pour donner plus de force et de lisibilité encore à notre action, et pour contribuer à l’émergence d’un monde en commun. »

Pour consulter les résultats annuels de 2017 en intégralité, cliquez ici

A lire aussi :