Archives de Catégorie: accession sociale

Après le Kremlin-Bicêtre, le bail réel solidaire est proposé à Bagneux (92) @LesCoopHlm

Source : Fédération des Coop HLM

Samedi 8 septembre, la Coop’HLM Coopimmo a lancé la pré-commercialisation de la résidence Onyx.

Cette résidence, située à Bagneux (92) propose 36 logements sur 5 étages, chaque appartement disposant d’un balcon ou d’une terrasse. Les futurs habitants auront la chance de profiter d’espaces partagés dans la résidence. Potager, jardin, terrains de jeux sont autant d’options possibles.

La particularité de cette résidence est d’être proposée en bail réel solidaire (BRS). Ce nouveau dispositif repose sur une dissociation du terrain et du bâti afin de réduire le prix d’acquisition des logements : la valeur du terrain n’est plus prise en compte dans la valeur du logement. Le prix final du logement peut ainsi atteindre, dans certains cas, 40 % en dessous des prix du marché.

La résidence Onyx est le deuxième programme commercialisé en BRS en Ile-de-France, après une première opération de 10 logements d’Expansiel Promotion au Kremlin-Bicêtre.

Dans les deux cas, c’est la Coopérative Foncière Francilienne, coopérative agréée « organisme de foncier solidaire« , qui portera le terrain sur la très longue durée.

Pour en savoir plus sur le bail réel solidaire : www.foncier-solidaire.coop

En savoir plus

Gambetta livre 52 logements sociaux à Rezé @GroupeGambetta

Source : Groupe Gambetta

Le Groupe Gambetta annonce la livraison de 52 logements sociaux à Rezé, en Loire-Atlantique. 

Gambetta

La société coopérative à intérêt collectif d’habitation à loyer modéré (SCIC d’HLM) Gambetta a livré 52 appartements locatifs sociaux répartis sur 3 bâtiments à Rezé, en Loire-Atlantique. Eligibles à l’aide personnalisée au logement (APL), les logements sont loués par des ménages à revenus modestes.

Une réponse à la mixité sociale et à une demande locale
Cette opération locative accueille une population diversifiée âgée de 22 à 84 ans. La majorité des logements sont occupés par des familles, presque toutes avec enfants, et des personnes seules. La plupart des locataires résidaient déjà sur la commune ou sur les communes voisines. La situation professionnelle des locataires est la suivante : 70% ont en emploi, 15% bénéficient des minimas sociaux, 10% recherchent un emploi et 5% sont retraités.

Pour lire la suite, cliquez ici

Retrouvez sur un même sujet :

Zoom sur l’habitat participatif, intergénérationnel et modulable @nexity

Source : Nexity Lab

De nouvelles formes d’habitat émergent de plus en plus aujourd’hui afin d’améliorer l’inclusion sociale. Mais alors, quelles sont ces nouvelles formes d’habitat ? Découvrez l’habitat collectif participatif, l’habitat modulable, et l’habitat intergénérationnel…

Nexity

L’habitat participatif au coeur d’une démarche inclusive et novatrice
Vivre en “oasis”, c’est ainsi que l’essayiste et pionnier de l’agriculture biologique Pierre Rabhi décrit le fait d’habiter un logement participatif. Le principe est simple : un groupe de personnes choisit de s’associer pour concevoir leur lieu de vie. Concrètement, chaque ménage dispose d’espaces privatifs et un accès à des espaces collectifs comme le jardin, la cuisine ou encore des salles de jeux pour enfants.

L’habitat modulable et intergénérationnel : deux alternatives à fort potentiel
L’habitat modulable offre l’opportunité aux ménages de modifier leur appartement ou maison tout au long de la vie. Lorsqu’un enfant grandit, une pièce à vivre peut par exemple, être facilement cloisonnée afin de devenir une chambre.
Le logement modulable est également déjà plébiscité par les acteurs de la Silver Économie et semble être une alternative viable aux EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Ce type de logement permet en effet à une personne âgée de pouvoir cohabiter avec sa famille tout en préservant son intimité et son indépendance.

En savoir +

Retrouvez aussi :

Logement pour les jeunes : l’USH lance le « Pack Emploi-Logement » @UnionHlm

Source : Union Sociale pour l’habitat

L’USH a annoncé hier le lancement du « Pack Emploi-Logement », afin d’aider et d’accompagner les jeunes diplômés dans la recherche d’emploi et de logement hlm.

L'union sociale pour l'habitat

Le Mouvement Hlm s’engage pour l’inclusion économique des jeunes et des habitants des quartiers. C’est ce qui a été réaffirmé, mercredi 11 juillet, par Jean-Louis Dumont, président de l’Union sociale pour l’habitat, en présence de Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires, et de Julien Denormandie, Secrétaire d’État.

Pour mettre en œuvre cet engagement, l’Union sociale pour l’habitat et les Fédérations qui la composent ont annoncé aujourd’hui, par la voix de Marie-Noëlle Lienemann, vice-présidente de l’USH, en charge du projet, le lancement de l’initiative « Emploi et Quartier ». Elle a pour objectifs de permettre aux jeunes adultes diplômés logés dans le parc social de trouver un emploi en phase avec leur niveau de formation, ou de créer leur propre activité.

Au cœur de cette initiative, un premier projet a vu le jour : le « Pack Emploi-Logement ». Il doit permettre aux jeunes diplômés (à partir de Bac+2, locataire ou enfant de locataire du parc Hlm du bailleur, de moins de 30 ans) d’être accompagnés dans leurs recherches d’emploi, et de pouvoir accéder plus facilement à un logement Hlm.

———>  En savoir plus…

Lire également :

1 an de la Fondation Nexity : découvrez toutes ses actions en infographie @nexity

Source : Nexity Lab

Cela fait déjà depuis 1 an que Nexity a mis en place sa fondation d’entreprise, la Fondation Nexity, qui a pour but de soutenir des projets d’intérêt général envers les personnes les plus fragilisées, passant par l’insertion sociale, le logement, la formation et l’emploi…

Cliquez sur l’infographie ci-dessous pour la visualiser en intégralité :

Infographie Nexity

Retrouvez aussi :