Archives d’Auteur: valerytassy

Construire des villes futures, quel enjeu ? @CaissedesDepots #SmartCity

Source : caissedesdepots.fr

Caisse_Des_depots_et_consignation Concevoir les ville futures requiert une démarche multidimensionnelle formant un écosystème qui regroupe les variables, environnementales, sociales, techniques, énergétiques, urbanistiques, juridiques, politiques, etc… Toutes ces variables doivent traiter avec un niveau d’expertise considérable afin d’avoir des villes futures en adéquation avec les besoins des habitants.

Il s’agit de concevoir puis de construire les villes de demain, petites ou grandes, en partant de ce qui existe, de ce que nous savons faire, et de ce que nous devrons apprendre à faire. Là réside un aspect de ce vaste chantier rarement abordé : comment former les ouvriers, les artisans, les techniciens, les cadres qui construiront et gèreront nos smart cities, faites d’écoquartiers rutilants et de parcelles rénovées ?

La question est d’autant plus cruciale que les professionnels de ce secteur sont dans une situation périlleuse. Bien sûr nous avons de grands groupes internationaux, mais ces majors ne représentent que 9% du chiffre d’affaire de la construction ! Le reste est réalisé par un ensemble de TPE – PME. D’une part, cette population de professionnels vieillit : 426 000 départs en retraite Ouvrez ce document avec ReadSpeaker docReadersont attendus à l’horizon 2022, soit environ 1/3 d’entre eux. D’autre part, les jeunes ne sont plus attirés par ces métiers : entre 2008 et 2014, l’effectif des apprentis a diminué de 25%. C’est donc à un véritable effet de ciseau que ces professions sont confrontées.

Or les besoins sont immenses : ne serait-ce que pour répondre aux critères des accords de Paris, ce sont entre 4 et 6 milliards de mètres carrés qu’il conviendra de rénover en France d’ici à 2050, soit 100 à 150 millions de m2 par an ! Aujourd’hui, nous n’en sommes qu’à 50 millions annuels… Cet ordre de grandeur cache, par ailleurs, le besoin d’une évolution qualitative des professionnels de la construction, évolution imposée par les incessants progrès technologiques.

Lire la suite

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Garder à domicile les personnes âgées, le pari du maire de Glisy @Territoires

Source : cohesion-territoires.gouv.fr

ministère de la cohésion

L’idée est venue du Maire de Glisy, Guy Penaud. Elle consiste à maintenir à domicile les personnes âgées tout en créant du lien social. Ce qui va être une source de bien-être et de bonheur pour les habitants de cette petite localité.

L’accessibilité est l’affaire de tous ! L’action de Guy Penaud, maire de Glisy, 700 habitants, a eu des effets positifs plus larges qu’escomptés. En initiant des travaux d’adaptation des logements, c’est tout l’espace public qui est devenu plus inclusif, renforçant le lien social entre tous les habitants.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Service-public.fr a obtenu le niveau 5 du label e-accessible @cap_com

Source : cap-com.org

logo-cap-com Service-public.fr est le site officiel de l’administration française donnant à tous l’accès aux informations et démarches administratives mises en ligne  quels que soient sa situation, son handicap ou le matériel utilisé.

Le niveau 5 du label e-accessible est le plus haut niveau de conformité aux critères techniques du Référentiel général d’accessibilité pour les administrations. Toutes les équipes (rédactionnelles, techniques, d’encadrement) y contribuent chacune dans leur domaine car il est très fréquent qu’un point de qualité ou d’accessibilité précis nécessite les actions conjointes de plusieurs métiers. C’est d’ailleurs avec la refonte du site Service-public.fr opérée en 2015-2016 qu’un important travail a été réalisé sur l’accessibilité avec des audits réguliers concernant le respect des critères du Référentiel général d’accessibilité pour les administrations.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a fait de l’accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

DPG DELTA devient ESSOR

Source : Galivel

En 2016, DPG et DELTA avaient décidé de rapprocher leur activité, notamment liée à la construction et la détention d’immeubles à usage professionnel. Aujourd’hui, DPG DELTA passe à la vitesse supérieure et devient ESSOR. Avec des objectifs toujours ambitieux, passant par un développement notamment à l’international et de nouveaux recrutements, le groupe triplera son chiffre d’affaires d’ici 2020.

Ce nouveau groupe, dont David Pouyanne est le Président Directeur Général, a eu dès le début l’intelligence de capitaliser sur la complémentarité des approches. Le groupe compte aujourd’hui 9 implantations en France.

Triplement du CA d’ici 2020

Aujourd’hui, une nouvelle étape est lancée avec un nouveau nom. ESSOR, c’est 41,3M€ de produits d’exploitation en 2016 pour 123 personnes pour un montant de travaux de 130 millions d’euros. Son ambition d’ici 2020 est de tripler son chiffre d’affaires grâce à de nouveaux projets, où l’accent sera mis sur l’innovation.

Le groupe est en forte croissance grâce à une offre de services complète au bénéfice de ses clients et à un maillage de plus en plus important du territoire. ESSOR poursuit ainsi sa croissance en 2017 avec l’ouverture des agences de Lyon et DOM –TOM et anticipe un chiffre d’affaires de 72,5M€ en 2017 pour 142 personnes.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

 

« La Fabrique by Nexity » : Nexity travaille en mode startup @nexity ‏

Source : Nexity

La Fabrique by Nexity

Avec « La Fabrique by Nexity », le groupe veut rompre avec les méthodes traditionnelles de travail pour s’approcher de plus en plus vers de nouveaux modes de travail collaboratifs comme le Lean Start up, le Design Thinking, la facilitation… Des pratiques managériales innovantes qui créent de la valeur pour le client, les collaborateurs et futurs talents. Gagner en agilité pour décloisonner les modes de travail, privilégier la transversalité, renforcer une culture d’innovation centrée client, « La Fabrique by Nexity » initiée par l’équipe de développement RH Groupe de Nexity, convertit déjà ses premiers ateliers pilotes en offres et services pour les clients.

« Devenir la 1ère plateforme de services immobiliers, c’est regarder au travers des yeux de nos clients les expertises qui sont les nôtres pour en faire des services simples utiles et innovants. » dixit Alain DININ, Président-Directeur général de Nexity

Comment Nexity travaille en mode « start-up » ?

La Fabrique by Nexity s’inscrit dans les ambitions de Nexity en plaçant toujours le client au cœur de sa démarche. En s’appuyant sur différentes méthodes, du type Lean start up, Design thinking et facilitation. Nexity optimise en continu son offre de services immobiliers. Les managers formés au programme expérimentent une nouvelle façon de collaborer et d’accélérer les projets, qui repose sur trois piliers essentiels :

Lire la suite