Archives d’Auteur: valerytassy

Top 5 des articles à consulter sur le blog cette semaine

La loi Logement pour février 2018 et une ouverture pour le PTZ @localtis

Après plusieurs jours de tension (voir les articles caissedesdepotsdesterritoires.fr ), l’heure semble être à un certain retour à l’apaisement.

C’est du moins l’intention affichée par Jacques Mézard dans une interview accordée aux Echos du 5 octobre. Certes, certaines décisions contestées sont d’ores et déjà entrées dans les faits – comme la baisse de cinq euros par mois des aides personnelles au logement (voir notre article ci-dessous du 29 septembre 2017) – ou sont quasi actées, comme les mesures inscrites dans le projet de loi de finances (voir notre article ci-dessous du 27 septembre 2017). Mais, pour le reste, le ministre de la Cohésion des territoires n’exclut pas des ajustements.

APL : le nouveau décret entre en vigueur #APL

Au Journal Officiel du 29 septembre 2017, un nouveau décret relatif aux aides personnelles au logement et au seuil de versement des allocations de logement a été mis en place.
Ce nouveau décret modifie ainsi le code de la construction et de l’habitation et le code de la sécurité sociale

L’attribution des logements sociaux : enjeu majeur pour la mixité sociale @cget_gouv<<
attribution des logements sociaux est un enjeu majeur pour la mise en œuvre du droit au logement et de la mixité sociale.

Malgré l’impact positif du programme national de rénovation urbaine (PNRU), la situation actuelle de l’occupation du parc social est marquée par la concentration croissante des ménages les plus pauvres et une ségrégation territoriale conduisant à la « ghettoïsation » de certains quartiers.

Paris : Nouvel Ecoquartier à Boucicaut @Paris La Ville de Paris et la SemPariSeine ont invité le 7 octobre 2017 l’ensemble des habitants et riverains à un après-midi convivial pour l’inauguration de l’EcoQuartier Boucicaut et à la fête organisée à cette occasion. Habitants, associations, commerces, entreprises… ont pu ainsi découvrir l’EcoQuartier.

Vinci Immobilier lance Kaléi, une résidence connectée à Paris @vinciimmobilier Le groupe prend à cœur de proposer à ses clients des résidences qui s’inscrivent à la fois dans une démarche de développement durable et d’innovation. Il travaillons à la conception de projets immobiliers novateurs afin de contribuer à l’innovation urbaine de demain.

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

3F : 66 nouveaux logements livrés au centre de Vitry @ActionLogement @3F_Officiel

Source : Groupe 3F

immobiliere3F_0

122 logements ont été livrés dans cette collectivité depuis le début de l’année ! Et des en cours de livraison sont à acheminer à la fin de ce mois.

D’ores et déjà de premières opérations emblématiques sont livrées, parmi lesquelles l’immeuble de 66 logements sociaux d’Immobilière 3F.

Bâtiment conçu par l’agence Valéro-Gadan, réalisé en béton clair brut en façade avec des garde-corps dorés, l’ensemble marque l’entrée du nouveau quartier de ville de son architecture en proue affirmée, tout en rendant hommage aux « années Renaudie »

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels       @royojm                     @AlexandraPoloce

Angers : Rénovation du quartier Monplaisir @Min_Territoires @MezardJacques

Source : cohesion-territoires.gouv.fr

Ministère de la Cohésion des territoires Le ministre Jacques Mézard a fait le déplacement pour visiter ce nouveau quartier !

Monplaisir : un des 200 quartiers d’intérêt national du nouveau programme national de renouvellement urbain

Marqué par des indicateurs de précarité de sa population, Monplaisir compte 60 % de logements sociaux ainsi que des copropriétés en voie de fragilisation. Il fait partie des 200 quartiers d’intérêt national retenus au NPNRU. Au travers du projet de renouvellement urbain porté par Angers Loire Métropole, il s’agit d’enrayer le décrochage urbain et social de ce quartier relégué, par la réhabilitation du parc social, la diversification de l’habitat et la restructuration d’équipements scolaires en articulation avec une stratégie ambitieuse de réussite éducative.

Ce projet s’inscrit par ailleurs dans une stratégie intercommunale volontariste d’équilibre social des populations, en répartissant l’offre d’habitat sur le territoire par la réduction de l’étalement urbain et en s’appuyant sur la contribution de chacune des communes de l’agglomération. La mixité sociale est visée à toutes les échelles de territoire (quartiers, communes, agglomération).

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce

Crédit Immobilier : Quelle région offre le taux le plus bas ?

Source : seloger

Il existe une grande disparité entre les régions en terme de crédit immobilier. Et parmi les régions les plus attractives, la Normandie arrive ne tête de peloton.

Normandie : un taux de crédit immobilier de 1,31 % sur 20 ans

Selon la dernière « météo des taux » du courtier Cafpi, basée sur les barèmes du mois d’octobre des banques, les taux de crédit immobilier évoluent de façons diverses dans les différentes régions de l’Hexagone. D’après cette étude, sur la plupart des durées ce sont l’Île-de-France et la Normandie qui offrent les meilleurs conditions d’emprunt, avec des taux s’élevant respectivement à 0,62 % et 1,15 % sur 15 ans, 1,40 % et 1,31 % sur 20 ans et 1,66 % et 1,51 % sur 25 ans. Cependant, sur 20 ans, l’Île-de-France est devancée par l’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté, où le taux de crédit moyen atteint 1,38 %. Enfin, sur 10 ans, ce sont la Corse et les DOM-TOM qui occupent la première place, avec un taux de 0,84 %, tandis que sur 25 ans, c’est en Occitanie que les emprunteurs peuvent trouver les taux de crédit les plus bas (1,65%).

Corse : les taux les plus élevés sur 15, 20 et 25 ans

Si elle est, avec les DOM-TOM, la région la plus attractive sur 10 ans, la Corse continue de proposer, comme les mois précédents, les taux de crédit immobilier les plus élevés sur 15 ans (1,73 %), 20 ans (1,99 %) et 25 ans (2,36 %). Elle est suivie de près par les DOM-TOM qui, de leur côté, affichent des taux de 1,50 % sur 15 ans, 1,78 % sur 20 ans et 1,95 % sur 25 ans. En revanche, sur 10 ans le taux le plus élevé est constaté en Auvergne-Rhône-Alpes avec 0,98 %, suivie de la Bretagne et des Pays de la Loire (0,95 %). Par ailleurs, ces deux régions de l’Ouest font également moins bien que les DOM-TOM sur 25 ans avec des taux atteignant 1,96 %. Il est à noter que les écarts entre les régions les plus attractives et les moins attractives atteignent 0,14 % sur 10 ans, 0,58 % sur 15 ans, 0,68 % sur 20 ans et 0,85 % sur 25 ans.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels           @royojm                     @AlexandraPoloce

Paris, la ville veut se doter d’un fonds d’investissement pour la transition écologique

Source : Paris.fr

paris-fr

La décision a été prise par Anne Hidalgo, maire de la ville. A la fin de ce mois, la ville lancera un appel à manifestation d’intérêt pour sélectionner la société de gestion chargée de gérer ce fonds.

La création de ce fonds d’investissement vise à accélérer la transition écologique et renforcer l’attractivité économique de la ville.

Le rapport « Deadline 2020 », réalisé en 2016 par le C40, démontre que les métropoles doivent engager plus de 1 000 milliards de dollars d’investissements à l’échelle mondiale d’ici 2050 si elles veulent atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et ainsi limiter la hausse globale des températures à 1,5 degré.

Paris, ville de l’Accord sur le climat, se doit d’être leader dans ce domaine. Elle investira 3 milliards d’euros dans la transition énergétique d’ici 2020. Mais cet effort du secteur public doit aussi s’accompagner d’une mobilisation des entreprises et des investisseurs privés. C’est pourquoi Anne Hidalgo, Maire de Paris, a décidé de doter la capitale d’un fonds d’investissement « vert ».

« Relever le défi climatique, c’est une question d’humanisme, d’altruisme et de conviction écologique, mais c’est aussi une véritable ambition économique. Cela ouvre des opportunités formidables : de nouveaux marchés, de nouvelles activités liées aux nouvelles façons de se déplacer, de consommer ou de se loger. La transition énergétique est en cela créatrice de richesses et d’emplois. C’est maintenant qu’il faut saisir ce potentiel », souligne la Maire de Paris.

En savoir plus

Lire aussi :

@Institutionnels                     @royojm                     @AlexandraPoloce