Archives d’Auteur: Jean-Michel Royo

Grands chantiers de Rennes : retombées économiques, RSE et sur les emplois – @Audiar_infos

GRANDS CHANTIERS : LES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES DES GRANDS CHANTIERS MÉTROPOLITAINS ONT ATTEINT 254 MILLIONS D’€ SUR L’ANNÉE PASSÉE

Source : AUDIAR Rennes

BILAN SUR UN AN D’ACTIVITÉ DES CINQ CHANTIERS

(FIN JUIN 2017 À FIN JUIN 2018)

254 M€ versés en un an aux entreprises intervenantes, dont 25 % à des entreprises bretonnes

170 M€ versés pour la ligne b du métro, et 31 M€ pour le PEM Gares

217 nouvelles entreprises, dont 44 % sont bretonnes

1 900 ETP mobilisés pour les chantiers, dont 1 250 pour la ligne b

118 personnes supplémentaires béné ciaires d’un contrat d’insertion

A l’été 2018, près de 60 % des investissements prévus ont été versés aux entreprises mobilisées par les chantiers

À fin juin 2018, sur près de 2,4 Milliards d’€ cumulés à engager sur les cinq opérations analysées, près de 60 % ont été versés aux entreprises mobilisées, soit 1,4 milliard d’euros. Sur l’année écoulée (juin 2017 à juin 2018), le cumul des versements aux entreprises mobilisées sur les cinq chantiers s’élève à 254 M€.

Sur un an, 1 900 ETP générés, dont 650 en Bretagne

L’activité sur les chantiers est restée soutenue durant l’année écoulé et a permis de générer 1 900 ETP, en grande majorité sur celui de la ligne b (1 250).

Bilan très positif sur les objectifs d’insertion des actifs en difficulté

Depuis le début des chantiers, 587 personnes ont bénéficié du dispositif Atout Clauses, dont 357 sur le seul chantier de la ligne b. La volonté politique de s’adresser aux actifs originaires des QPV de la ville de Rennes (Blosne, Villejean, etc.) semble porter ses fruits, avec plus d’un tiers des bénéficiaires résidant dans ces quartiers.

Télécharger l’observatoire

Julien Denormandie : Retrouvez l’interview lors du Mipim @radioimmo

Retrouver l’interview de Julien Denormandie, ministre du logement et de la ville, lors de sa visite pour la 30eme édition du Mipim à Cannes – 12 au 15 mars 2019

radio.immo/broadcast/187089-Julien DENORMANDIE, Ministre de la Ville et du Logement

Crowdfunding immobilier : 75 % des investisseurs ont moins de 55 ans @SeLoger

Source : Se Loger.com

Au fil des années, le crowdfunding immobilier est devenu l’un des placements privilégiés des Français. Il séduit tous les types d’investisseurs, des étudiants aux retraités, en passant par les entreprises. Ainsi, si l’investisseur-type est à 85 % un homme, âgé en moyenne entre 45 et 50 ans, 75 % des investisseurs en crowdfunding ont moins de 55 ans. Selon Quentin Romet, président de la plate-forme Homunity, ce sont les actifs 35-55 ans qui sont les plus représentés : ils constituent près de 45 % des investisseurs actifs (qui ont déjà investi dans au moins un projet) sur les plates-formes de crowdfunding. Ces investisseurs bénéficient d’une situation professionnelle stable avec une capacité d’épargne supérieure à 10 000 €. Ils sont dans des logiques concrètes de diversification de leurs investissements et leur ticket moyen s’élève à environ 3 500 €. De leur côté, les moins de 35 ans représentent aujourd’hui près de 30 % des investisseurs actifs en crowdfunding immobilier (avec environ 5 % d’étudiants). Toutefois, la capacité d’épargne de ces profils reste relativement faible, avec un ticket moyen inférieur à 2 800 €.

Vidéo : qui sont les investisseurs en crowdfunding ?…en savoir plus…

Vers une fusion entre métropole Aix-Marseille et département 13 ? Découvrez le rapport Dartout

Source : Préfécture Bouches du Rhône

Pierre Dartout, Préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône a remis officiellement au Premier Ministre, le mercredi 13 mars 2019, son rapport sur le devenir de la métropole d’Aix-Marseille-Provence.

Extrait de la conclusion : Au total, les mesures relatives à la gouvernance relèvent pour l’essentiel de la loi et même de dispositions législatives spécifiques ou dérogatoires. Il faudrait donc une loi particulière pour AMP, ce qui peut se justifier principalement par deux arguments :

– c’est sans doute le seul cas de figure en France où est possible une fusion intégrale entre Métropole et Département, compte tenu notamment du poids que la Métropole représente actuellement au sein du Département.

– l’ambition que la France peut placer dans la métropole AMP, et notamment dans la ville de Marseille, au regard de leurs lourdes contraintes, de leurs enjeux difficiles mais aussi de leurs très grands atouts.

Cette loi semble nécessaire notamment sur les questions du périmètre et des modalités d’élection, qui sont des sujets sensibles pour les élus. En revanche, les dispositions relatives aux compétences ou à certaines questions financières pourraient faire l’objet d’ordonnances ou d’un véhicule législatif commun à d’autres collectivités.

Enfin, afin d’affiner les différentes hypothèses évoquées, les services de la préfecture pourraient être utilement associés aux simulations effectuées par le niveau central. Une fois connues les suites données à ce rapport, le niveau local pourrait être également associé à l’élaboration des textes. En outre, en fonction du calendrier retenu, un pilotage local de ce projet pourrait être rapidement mis en place selon des modalités à déterminer.

En savoir plus

ICADE : évolution de la gouvernance @Icade_officiel

Source : ICADE

ICADE : EVOLUTION DE LA GOUVERNANCE ET MODALITES DE DISTRIBUTION D’UN ACOMPTE SUR DIVIDENDE

Le Conseil d’Administration d’Icade s’est réuni le 13 mars 2019 (ci-après le « Conseil d’Administration ») et a arrêté les résolutions qui seront soumises à l’Assemblée Générale Mixte du 24 avril prochain (ci-après l’« Assemblée Générale »).

1. Gouvernance :

Sur recommandation du Comité des Nominations et des Rémunérations, le Conseil d’Administration a indiqué que lors du Conseil d’Administration qui se tiendra à l’issue de l’Assemblée Générale du 24 avril 2019, il élira comme Président du Conseil d’Administration :

– Monsieur Frédéric THOMAS, Directeur général de Crédit Agricole Assurances et Directeur général de Predica, en remplacement de Monsieur André MARTINEZ, dont le mandat d’administrateur indépendant arrive à échéance à l’issue de l’Assemblée Générale et dont il n’a pas souhaité le renouvellement.

Le Conseil d’Administration tient à remercier Monsieur André MARTINEZ pour son engagement et à saluer le grand professionnalisme dont il a fait preuve depuis le 29 avril 2015, dans la direction des travaux du Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration a également décidé qu’il procèderait à la nomination d’un Vice-Président, ayant notamment les responsabilités d’administrateur référent, choisi parmi les administrateurs indépendants.

Par ailleurs, le Conseil d’Administration a indiqué que lors du Conseil d’Administration qui se tiendra à l’issue de l’Assemblée Générale du 24 avril 2019, il renouvellera le mandat de Monsieur Olivier WIGNIOLLE en qualité de Directeur général d’Icade, pour une durée de quatre années, soit jusqu’à l’Assemblée Générale à tenir en 2023.

Monsieur Olivier WIGNIOLLE aura pour mission de mettre en œuvre le plan stratégique 2019-2022 présenté en juillet 2018 et approuvé à l’unanimité du Conseil.

Enfin, sur recommandation du Comité des Nominations et des Rémunérations, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale :

– La nomination en qualité d’administrateur, et pour une durée de quatre années, soit jusqu’à l’Assemblée Générale qui se tiendra en 2023 et appelée à statuer sur les comptes 2022, de :

– Monsieur Emmanuel CHABAS, Responsable du Département des Investissements Immobiliers de Crédit Agricole Assurances ;

– Monsieur Waël RIZK, administrateur civil hors classe, Directeur délégué adjoint auprès de la Directrice financière de la Caisse des Dépôts, en remplacement de Madame Céline SENMARTIN, Directrice régionale de la Banque des Territoires Normandie ;

En savoir plus