Archives d’Auteur: Alexandra Poloce

Linkcity, lauréat du Trophée des Hermines! @LinkCity

Source : Linkcity

Linkcity Grand Ouest a été désigné lauréat du Trophée des Hermines pour son opération “le Clos des Vénètes” à Vannes.
Ce prix, destiné à promouvoir la qualité architecturale sur l’ensemble de la ville de Vannes, récompense les meilleures réalisations architecturales.

VINCI a réalisé une année 2019 record et aborde l’année 2020 avec confiance @VINCI_fr

Source : VINCI

Résultats annuels 2019

· Hausse du chiffre d’affaires : +10 % à 48,1 milliards d’euros
– Concessions +18 % (dont organique +6 %) : croissance du trafic de VINCI Autoroutes (+2,8 %) et de VINCI Airports (+5,7 %)
– Contracting +9 % : hausse de l’activité des trois pôles de métiers (VINCI Energies, Eurovia et VINCI Construction)
– VINCI Immobilier : +20 %
· Solide progression des résultats :
– Résultat opérationnel sur activité : +15 % à 5,7 milliards d’euros
– Résultat net part du Groupe : +9 % à 3,3 milliards d’euros
· Très haut niveau de génération de cash-flow libre : 4,2 milliards d’euros (+1 milliard d’euros par rapport à 2018)
· Dividende proposé au titre de l’exercice 2019 : 3,05 euros par action
· Accélération de la politique de responsabilité sociale et environnementale : objectif de réduction de l’empreinte carbone du Groupe de 40 % d’ici 2030

Xavier Huillard, président-directeur général de VINCI, a déclaré :

« VINCI a réalisé une année 2019 record, marquée par une activité dynamique tant en France qu’à l’international, une nouvelle hausse des résultats du Groupe et une génération de cash-flow remarquable.

Ces très bonnes performances, résultat du travail des 222 000 collaborateurs de VINCI, confirment la solidité de son modèle économique concessionnaire-constructeur et sa capacité à intégrer avec succès de nouvelles sociétés. Le principal fait marquant de l’année aura été l’acquisition d’une participation majoritaire dans l’aéroport de Londres Gatwick, deuxième aéroport du Royaume-Uni et huitième européen.

…lire la suite…

La ville durable est-elle circulaire ? @Demain_la_Ville

Source : Demain la Ville

Inspiré de l’économie circulaire, le concept de ville circulaire recouvre une diversité de solutions pratiques allant de la construction de la ville à son fonctionnement, en passant par ses usages. Encore balbutiant aujourd’hui, il pourrait offrir un cadre méthodologique solide pour accélérer la mise en place d’une transition environnementale dans les espaces urbains.

La ville à l’horizon

En matière d’urbanisme, les objectifs fixés pour lutter contre la crise climatique placent la barre très haut. Combinées, la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) et la loi Energie-Climatsuggèrent une très forte accélération des dispositifs locaux et nationaux sur différentes problématiques comme la biodiversité en ville, l’artificialisation des sols, la rénovation énergétique des bâtiments, les transports etc.    …en savoir plus…

Interview Johan Nazaraly, Managing Partner @myfood propose des solutions permettant de produire sa propre alimentation chez soi @CES @cmarkea

Smart home, smart building, smart health, … Comment la nouvelle vague d’innovations va-t-elle changer le paysage digital ? était le thème de la soirée de Restitution du CES 2020 organisée par Arkea Banque E&I  à laquelle Johan Nazaraly, Managing Partner, MYFOOD a participé.

Découvrez les solutions qu’il propose au travers de l’interview :

 

Le blog des institutionnels : Quels types de services proposez-vous ?


Johan Nazaraly : Nous avons élaboré des solutions accessibles, ergonomiques et robustes pour produire sa propre alimentation chez soi.

Il s’agit principalement d’une serre connectée qui combine les meilleures techniques de production durable sur des petits espaces.

D’un côté, nous utilisons une synergie entre des poissons et des végétaux, de l’autre, des approches inspirées par la nature conjuguées avec des savoirs agronomiques de pointe.

L’aspect connecté vient du fait que nous enrichissons l’expérience par de la collecte de paramètres utiles au pilotage de la serre, et aussi parce que les utilisateurs disposent d’un réseau social dédié qui les accompagne du lancement du projet, jusqu’aux premières récoltes et même au-delà.

 Le blog des institutionnels : Comment ça fonctionne ?

 Johan Nazaraly : Nous mettons en œuvre un combination de 3 pratiques de cultures innovantes qui respectent le vivant et la biodiversité :

– la permaculture : association de plantes qui s’apportent mutuellement des bénéfices

– la bioponie : les plantes sont cultivées dans une tour de culture et leur besoins nutritifs sont apportés par de la matière organique, utilisée en agriculture biologique

– l’aquaponie : cette pratique consiste à lier la culture de plantes et l’élevage de poissons. Les déjections des poissons constituent la ressource nutritive des plantes. Celles-ci prélèvent les éléments nutritifs et filtrent l’eau qui retourne dans les bassins.

Les cultures dans ces serres permettent de recycler l’eau et donc d’économiser jusqu’à 90% par rapport à une culture traditionnelle.

Des panneaux solaires sont installés afin de se rapprocher de l’autonomie énergétique.

Nos serres sont connectées et permettent de suivre en temps réel les informations clés.

Ces serres sont aussi interactives, puisque l’ensemble des pionniers forment une communauté et partagent leur expérience. L’équipe les soutiennent et les accompagnent au quotidien en répondant à leur interrogation, comme la conduite de culture à adopter en fonction des différentes saisons.

 Le blog des institutionnels : Qui sont vos clients ? et ceux que vous aimeriez toucher ?

 Johan Nazaraly : Nous comptons plusieurs centaines d’installations sur 14 pays : des collectivités, des écoles, des mairies, des entreprises, des restaurants, des hôtels, des EHPADs, des ESATS et aussi des particuliers.

Les solutions se déploient dans tous les environnements : en pleine terre mais aussi en intérieur ou sur des toits.

Les usages sont tout aussi innovant qu’inattendus : espace de réunion, politique RSE, bien-être au travail, culture pour le restaurant, ateliers inclusifs, amélioration du cadre quotidien, amélioration du lien social, lieu de méditation… Dans le cadre des EHPADs, nous avons même réussi à démontrer une diminution de la charge médicamenteuse et une augmentation de l’activité motrice des résidents.

 Le blog des institutionnels : Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui voudraient se lancer ?

 Johan Nazaraly : Ne vous posez plus de questions et laissez-vous porter par notre expertise et notre accompagnement.
De nombreux clients démarrent à partir de zéro. Certains n’ont même jamais eu de potager et pourtant ils atteignent aujourd’hui des niveaux de production qui feraient pâlir de nombreux jardiniers experts.

Nous vous prenons en charge dès départ en concevant avec vous votre projet selon vos objectifs et besoins, puis nous prenons en charge la livraison l’installation et la mise en route des serres. Nous proposons également une formation de lancement pour vous garantir une prise en main totale.

 Le blog des institutionnels : Quelles sont les prochains projets ou évolutions sur le produit ?

 Nous sommes leader de notre secteur et faisons continuellement évoluer nos produits pour atteindre de nouveaux paliers de performance ou améliorer l’ergonomie. Ces évolutions sont co-construites avec nos clients.

Nous sommes en pleine croissance et démarrons notamment nos premiers déploiements aux USA.

 

> Pour plus d’informations : myfood.eu

Propos recueillis par Alexandra Poloce – Marine Cotreuil

 

 

 

Le Groupe Legendre livre le nouveau Centre de Recherche et Développement de Orange

Source : Groupe Legendre

Le géant des télécommunications Orange a confié la réalisation de son nouveau centre de recherche et développement au Groupe Legendre. Situé à Cesson-Sévigné (35), à côté de Rennes, ce projet a fait l’objet d’une conception sur mesure, orchestrée par les équipes immobilières du Groupe.

Réalisé conjointement avec l’agence d’architecture DTACC, cet ensemble de 17 500 m² se compose d’un espace de restauration et d’une cafétéria, d’un amphithéâtre de 150 places, d’un centre de calculs et laboratoires et d’un jardin de l’innovation. Pensé dans les moindres détails pour le Groupe Orange, cet ouvrage dispose à la fois d’espaces adaptés aux nouveaux modes de travail collaboratifs, et d’infrastructures spécifiques pour la recherche et l’innovation. Les équipes en charge du projet ont su faire preuve d’une grande adaptabilité pour coller au plus près des besoins identifiés par Orange.

Après 33 mois de travaux, le campus Orange Labs a ouvert ses portes et d’ici fin février les 900 collaborateurs rennais du Groupe occuperont ces nouveaux bureaux.

Retour en images sur ce projet emblématique, cliquez ici 

…lire la suite…