Archives d’Auteur: marineschotsmans

 . @metropolerennes-Près d’un tiers du viaduc de la ligne b réalisé

photo.jpg

source : R le site de Rennes, Ville et Métropole

#semtcar #Rennes

Long d’environ 2,4 km, le viaduc reliera les trois stations aériennes de l’extrémité nord-est de la ligne b : Beaulieu-Université, Atalante et Cesson-ViaSilva. Cette dernière sera associée à un parc-relais. La construction des piles a démarré en mai 2016 ; elle sera terminée fin 2017. Quant à celle du tablier du viaduc, elle a débuté en été 2016. Un an après le début des travaux, près d’un tiers du tablier a été réalisé, soit 800 mètres. La construction doit durer encore un an.

Le chantier est arrivé avenue Belle-Fontaine, qui est actuellement fermée à la circulation. En effet, lors de la pose des voussoirs et des opérations d’avancement de la poutre de lancement, celle-ci est amenée à balayer la zone de circulation. La circulation devrait reprendre d’ici le 24 juillet.

Un tiers des voussoirs réalisés

Près de 180 personnes travaillent actuellement sur le chantier. L’activité de ferraillage et de bétonnage des voussoirs est à son maximum. 453 voussoirs ont été bétonnés, sur les 973 nécessaires. Le processus de fabrication dure 24h. L’installation et le bétonnage commencent le matin et se terminent le soir. Quatre voussoirs sont réalisés chaque jour. Ils passent la nuit sous un hangar mobile puis stockés pendant un mois sur l’aire de maturation.
Les voussoirs sont tous numérotés et placés dans un ordre bien défini. Ils sont ensuite pris en charge par un fardier (engin motorisé sur pneus) jusqu’à la poutre de lancement, en empruntant le viaduc déjà réalisé, puis un chariot les amène jusqu’au lieu de pose.

Pour voir la video, c’est ici

 

 . @VilogiaGroupe – Habitat participatif : un premier projet à Lille

vilogia_logo

Source : Vilogia  

L’habitat participatif séduit de plus en plus de Français et un nombre croissant de villes encouragent cette forme solidaire et engagée d’accès au logement. À Lille, Vilogia est le premier bailleur à initier l’expérience de l’habitat participatif. Lucile Fernandez, assistante chef de projet, en explique les enjeux.

Pourquoi Vilogia est-il engagé dans cette démarche ?

À l’origine d’un projet d’habitat participatif, il y a un groupe de citoyens qui se réunit pour concevoir leur futur lieu de vie et réfléchir ensemble à des espaces de vie communs intérieurs et extérieurs qui vont favoriser le vivre ensemble, l’entraide et le lien social. Dans le cadre du projet lillois, il s’agit de proposer une réflexion sur un nouveau « mode d’habiter » autour d’un programme mixte, composé de logements locatifs et de logements en accession sociale. Vilogia entend ainsi confirmer deux expériences plus anciennes, expérimenter de nouvelles formes d’habitat et porter une réflexion sur les modes d’habitat des familles, locataires et accédants à la propriété.

Comment fonctionne un projet d’habitat participatif ?

Vilogia a réuni un groupe de familles intéressées par la démarche. Accompagné par un cabinet d’architectes et par le bailleur, le groupe se rencontre ensuite régulièrement au cours d’ateliers et de workshops pour réfléchir à un projet de vie personnel et collectif : organisation des espaces privatifs mais aussi des espaces communs partagés, intérieurs et extérieurs. Les futurs habitants s’approprient ainsi les décisions et responsabilités de l’acte de construire en tenant compte des besoins d’évolution et d’entretien de leur futur lieu de vie.

Qui a initié le projet de Lille-Sud ?

Un appel à projet a été lancé par la ville de Lille en 2011, Vilogia y a répondu. Après une communication auprès des familles du parc locatif de Vilogia et grâce au bouche à oreille, le projet a été lancé pour 16 familles. Aujourd’hui, Vilogia est porteur du projet et centre de ressources au service de ces familles.

Le projet a démarré en janvier 2017. Quelles sont les prochaines étapes ?

La phase de concertation des habitants devrait durer jusqu’en septembre 2017, puis le permis de construire sera déposé. Le chantier devrait ensuite démarrer au cours du 2e trimestre 2018, avec une livraison et une installation dans les lieux au 3e trimestre 2019. Les deux parcelles se situent sur la ZAC Arras Europe, rue Marguerite Duras. Le projet prévoit du locatif social, onze appartements dans une petite résidence, et de l’accession sociale à la propriété avec cinq maisons individuelles. Un espace commun intérieur de 40m2 avec cloisons amovibles permettra aux habitants de pouvoir disposer d’une pièce polyvalente pour leurs fêtes de famille, d’une chambre d’amis ou de bureaux. Quant aux espaces communs extérieurs, ils seront composés d’une grande étendue verte : aire de jeux pour les enfants, potager partagé, outilothèque … Le groupe est encore en réflexion sur ce dernier sujet.

Voir le dossier complet et le calendrier prévisionnel

@EiffageFR remporte le contrat pour la construction du nouveau siège social de BNP Paribas Fortis à Bruxelles

eiffage

Souce : Eiffage

#hs2

A l’issue d’une première phase d’optimisation du projet en équipe intégrée – maître d’ouvrage, maître d’œuvre et Eiffage – BNP Paribas Fortis a confié à Eiffage, par l’intermédiaire de ses filiales Eiffage Benelux et Eiffage Construction, la réalisation de son nouveau siège social « Montagne du Parc » à Bruxelles, pour un montant de 190 millions d’euros.

La construction du nouveau siège social de BNP Paribas Fortis, d’une surface de 100 000 m² pour 4 500 postes de travail, répondra aux derniers critères de hautes performances environnementale et énergétique.

L’objectif est de développer un bâtiment durable offrant une grande flexibilité d’aménagement intérieur et la synthèse des attentes écologique, économique, esthétique et sociale de BNP Paribas Fortis.

Ce partenariat basé sur la confiance entre les équipes de BNP Paribas Fortis et d’Eiffage va permettre d’ériger, dans un lieu emblématique du centre de Bruxelles, un bâtiment de haute qualité architecturale dessiné par les bureaux d’architecture Baumschlager Eberle, Styfhals & Partners et Jaspers-Eyers Architects.

Les travaux démarreront début août 2017 pour une livraison en juin 2021.

L’atelier de l’arsenal lauréat de réinventer la seine @REI_Habitat

logo-REI-couleur-500x500-v2

#reinventer  #Seine – Source : REI HABITAT

L'Atelier de l'Arsenal, l'un des treize lauréats franciliens de "Réinventer la Seine". / © laisné roussel et SO-IL (Weiss images)

Le 19 juillet 2017, l’Atelier de l’Arsenal a été officiellement désigné projet lauréat de Réinventer la Seine, sur le site de la Place Mazas à Paris. Il sera réalisé par une équipe menée par REI Habitat (mandataire) avec l’agence parisienne laisné roussel et l’agence new-yorkaise SO-IL, en collaboration avec Icade Promotion, les paysagistes d’Atelier Georges et Manifesto en charge de la programmation culturelle.

L’Atelier de l’Arsenal transformera la Place Mazas actuellement inoccupée en un nouveau lieu de vie. De densité volontairement réduite pour compléter harmonieusement le tissu urbain existant, le projet sera entièrement réalisé en construction bois.

Le projet se compose d’un bâtiment de co-living innovant et solidaire et de l’Atelier, bâtiment à vocation culturelle comprenant une salle de spectacle modulable, un espace de co-working, un atelier machine, une conciergerie et des locaux accueillant des associations.

L’Atelier de l’Arsenal fait de la Place Mazas un nouvel espace public à la hauteur de Paris, à travers :

– dans le bassin de l’Arsenal, une guinguette, une piscine et un bassin d’aquaponie

– dans l’immeuble de co-living, un restaurant en rez-de-chaussée et un belvédère sur le toit

Pour en savoir davantage, cliquez ici

 . @CaissedesDepots membre fondateur de la Chaire Aménager le Grand Paris @GrandParisMGP

Logo CDC Seul

Source : Groupe CDC

#cdc

La Caisse des Dépôts a participé le 11 juillet au lancement de la Chaire Aménager le Grand Paris initiée par l’école d’urbanisme de Paris (EUP), aux côtés de quatre acteurs publics majeurs impliqués dans l’aménagement opérationnel du Grand Paris : la Société du Grand Paris (SGP), Grand Paris Aménagement (GPA), le Groupe SNI/Grand Paris Habitat et l’Établissement public foncier d’Ile-de- France (EPFIF).

 

La Chaire a pour mission d’exercer une veille et des travaux d’approfondissement sur les pratiques de l’aménagement, de former les professionnels et les étudiants de l’Ecole d’urbanisme de Paris. Son objectif est également d’identifier et de diffuser des expériences d’aménagement innovantes dans d’autres métropoles et plus largement, au-delà des cercles professionnels, en direction des élus et des citoyens. Cette Chaire prend place dans le cadre d’un partenariat d’une durée de 5 ans.

 

La Caisse des Dépôts est un acteur majeur du Grand Paris. En financement, en ingénierie et en investissement, elle accompagne les acteurs de la réalisation de ce grand projet urbain, économique et sociétal.

Lire l’article complémentaire sur le site de l’Ecole d’urbanisme de Paris