Archives d’Auteur: marineschotsmans

Revitalisation des centres-villes : enjeu majeur pour @FNAIM ! @SeLoger

Capture

Source : AgoraBiz

La revitalisation des centres-villes est au cœur des préoccupations des collectivités locales des villes de moins de 100 000 habitants et des petites et moyennes entreprises soucieuses de voir revivre le commerce et par ricochet de faire revenir les habitants dans la ville.

Les villes moyennes ont une forte vacance locative des commerces

L’augmentation de la vacance commerciale des centres villes, passant de 6,4 % à 10 % entre 2001 et 2014, mais bien au-delà parfois dans la moitié des villes de plus de 100 000 habitants, interpelle désormais. Si le développement à vive allure des centres commerciaux et des retail parks et plus récemment celui de l’e-commerce a causé préjudice aux commerces de proximité des centres villes, il n’en est pas le seul responsable. Les stationnements payants dans les communes, la difficulté de décrocher une place, la petite superficie des boutiques, le carcan des baux commerciaux et la fiscalité constituent de véritables handicaps. Dans le cadre du projet de la loi sur le Logement, la FNAIM formule trois propositions pour redynamiser le commerce de centre-ville.

1. Remembrer les locaux commerciaux des centres villes

Dans les centres historiques, 50 % des commerces ont une surface inférieure à 60 m² et ne répondent plus aux attentes des consommateurs. Les collectivités pourraient définir un périmètre de remembrement par un échange ou une extension de locaux pour que les commerces disposent d’une surface d’exploitation optimale. Concrètement, c’est complexe juridiquement et techniquement. La FNAIM  est prête à accompagner les communes, s’appuyant sur son maillage territorial et ses contacts avec les syndics de copropriétés et les propriétaires.

Lire la suite

Lancement de la plateforme ShareEntraide de @MAIF

logo MAIF

Source : MAIF

Le partage solidaire en cas de grande catastrophe

En cas de grande catastrophe, au-delà de l’action des autorités, des organisateurs et des assureurs, la solidarité et l’entraide prennent tout leur sens.

Pionnière d’une économie qui place l’humain au coeur de son organisation, la MAIF croit aux échanges solidaires, à l’entraide et au partage. A travers ShareEntraide, la collectivité des sociétaires MAIF fédère toutes les bonnes volontés et souhaite ainsi contribuer à ce que tous ceux qui en ont besoin, qu’il soient assurés MAIF ou pas, trouvent rapidement une solution dans les moments d’urgence.

La plateforme est mise à disposition de tous les acteurs, individuels ou collectifs, qui souhaitent proposer gratuitement leur aide ou en demander.

Fusion des régimes @AgircArrco annoncée pour le 1er janvier 2019 @AG2RLAMONDIALE

ag2ragirc-arrco

 

Source : AG2R LA MONDIALE

Le système de cotisations évolue et se simplifie à compter du 1er janvier 2019. Nous vous informons et vous accompagnons à chaque étape clé de la fusion.

2 tranches de salaire

  • Tranche 1 : comprise entre le premier euro et le montant correspondant à un plafond de la Sécurité sociale (PSS),
  • Tranche 2 : comprise entre le montant du plafond de la Sécurité sociale et huit fois ce même montant.

2 taux de cotisations contractuels

  • 6,20 % du salaire sur la tranche entre 0 et 1 PSS,
  • 17 % du salaire sur la tranche entre 1 et 8 PSS.

Taux d’appel des cotisations

Il est porté de 125 % à 127 % répartis dans les mêmes proportions que la cotisation contractuelle.

Tranches et taux de cotisations

Retrouvez ci-après le dispositif de cotisations qui s’appliquera au 1er janvier 2019

 

Taux de cotisations global
Entre 0 et 1 plafond de la Sécurité sociale Entre 1 et 8 plafonds de la Sécurité sociale
6,2 % (1) appelé à 127 %, soit 7,87 % 17 % appelé à 127 %, soit 21,59 %
Répartition (2):

  • 60 % à la charge de l’employeur
  • 40 % à la charge du salarié
(1) Sauf dispositions spécifiques prévues par votre convention collective professionnelle
(2) Cette répartition s’applique sauf dispositions spécifiques conventionnelles
Voir la suite de l’article

.@AG2RLAMONDIALE et @GroupeMatmut s’unissent !

logo_ag2r_mondiale

matmut

 

 

AG2R LA MONDIALE ET LE GROUPE MATMUT SOUHAITE DEVENIR ENSEMBLE LE 1er GROUPE DE PROTECTION SOCIALE EN ASSURANCE DES PERSONNES ET DE LEURS BIENS

Source : AG2R La MONDIALE

Fin 2017, AG2R LA MONDIALE et le Groupe MATMUT  sont entrés en phase de négociation exclusive en vue d’un rapprochement qui pourrait être effectif au 1er janvier 2019, sous réserve de l’accord des instances de gouvernance des deux groupes, notamment des Assemblées générales prévues à la fin du 1er semestre 2018, et après avis des instances représentatives du personnel et agréments des autorités compétentes.

Les deux groupes dévoilent aujourd’hui les grands principes de ce projet qui ont été présentés en décembre à leurs Conseils d’administration. Ceux-ci ont donné leur approbation à l’ouverture de travaux préliminaires et la poursuite des négociations.

AG2R LA MONDIALE et le Groupe MATMUT sont deux acteurs majeurs de l’assurance en France qui disposent de positions fortes et très complémentaires, aussi bien au niveau des métiers, des marchés que de leur clientèle et sociétariat. AG2R LA MONDIALE est un groupe complet en assurance de personnes, historiquement positionné sur les travailleurs non-salariés (TNS), les entreprises et les branches professionnelles. Le Groupe MATMUT est un groupe d’assurance certes diversifié, mais dont le cœur de métier demeure l’assurance dommages des particuliers.

 

Ce rapprochement permettra au nouvel ensemble de mieux faire face aux enjeux de transformation profonds de son environnement puisqu’il :

  • se renforcera, tant vis-à-vis de ses concurrents classiques, qui eux-mêmes se regroupent, que vis-à-vis de nouvelles alliances et de nouveaux acteurs ;
  •  Lire la suite de l’article

Collectivités : les financements alternatifs ont le vent en poupe !

Lisez cette brève sur la Plateforme des Institutionnels
logo PDI simple   Retour sur 3 témoignages d’experts

Source : Af2i

Depuis quelques années, le métier de la banque a dû faire face à de profondes mutations. L’hyper-réglementation imposée par la crise financière a ouvert la voie  à de nouveaux entrants plus agiles et rapides. En matière de crédits, le monopole bancaire est de plus en plus fragilisé, les plateformes de financements participatifs poursuivant leur montée en puissance, en s’appuyant sur des innovations technologiques. Le financement de l’économie réelle est devenu une solution d’investissement face au contexte de taux bas et grâce au développement de nouveaux types de formats tels que l’Euro PP, FCT, FIA,….

Le Crédit Mutuel Arkéa entretient depuis toujours une vraie culture technologique et capitalise sur l’innovation. La plateforme des institutionnels est une alternative, simple et transparente, au financement bancaire traditionnel. Elle finance ainsi l’économie réelle.

Retour sur l’interviews de trois experts, côté:

  • Banque : Pierre-Eloi Acar, directeur de la plateforme des institutionnels, Arkea Banque Entreprises et Institutionnels
  • Émetteur : Fabien Seguineau, directeur général adjoint de la ville de Créteil
  • Investisseur : Stanislas Boutmy, responsable investissement – secteur public, ACOFI

Lire les interviews