Parole de dirigeants : Guillaume Dieuset, Directeur général, SemBreizh @sembreizh @cmarkea

#Covid19 #déconfinement

Guillaume Dieuset, Directeur de la SemBreizh revient sur la période du confinement. Il nous fait part de la nouvelle organisation qu’il a adoptée permettant de répondre à l’ensemble des territoires bretons. Il nous partage également sa vision du « monde d’après » et les objectifs que la SemBreitz, en cohérence avec la BreizhCop, s’est fixée pour accompagner ces changements.

Quelle est la trajectoire de votre SEM à moyen et long terme et quelles sont vos priorités ?

SemBreizh s’inscrit dans une trajectoire de développement de son activité pour être encore plus près des territoires. Son développement porte sur 6 segments stratégiques, le patrimoine régional, la dynamique des centres-villes et centres bourgs, le développement économique, la maritimité, le tourisme et la transition énergétique et écologique. Pour ces 6 segments, il s’agit d’intervenir sur 2 grands métiers : l’ingénierie et l’investissement.

Qu’avez-vous fait évoluer dans votre Sem ?

J’ai fait évoluer l’entreprise pour qu’elle soit en capacité de répondre aux sollicitations des territoires. Il a fallu gagner en agilité, force commerciale et en capacité de production. Pour cela, j’ai mis en place une organisation matricielle, en agence, à Saint Brieuc, Brest, Lorient et Rennes, pour la proximité, renforcée par des pôles transverses qui assurent l’homogénéité du service et la sécurité contractuelle et juridique.

Selon vous, quel sera le “monde d’après” ?

La crise sanitaire a accéléré des décisions, des orientations que nous devions à titre collectif inévitablement prendre. En cohérence avec les objectifs de la BreizhCop décidés par la Région Bretagne, actionnaire majoritaire de SemBreizh, nous devons maintenant incarner cette force motrice pour réaliser les transitions nécessaires : frugalité du foncier, économie circulaire dans la construction, limitation des émissions de carbone, améliorer nos organisations pour répondre aux enjeux de demain. SemBreizh s’est donnée comme mission de faire de la Bretagne un territoire durable et solidaire.

Quelle est la première chose que vous ayez faite lors du déconfinement ?

J’ai réuni mes équipes en présentiel en respectant les mesures barrières qui s’imposaient. Il y avait un grand besoin de se retrouver, de partager. Bien sûr nous avons bien travaillé pendant le confinement, mais le télétravail assèche les relations entre les individus. Je ne perçois pas le travail comme une simple succession de tâches à réaliser, le collectif permet d’aller plus loin, c’est un levier puissant de création et d’innovation pour répondre à des questions jamais faciles.

Pour découvrir SemBreizh, cliquez ICI

Publié le 5 octobre 2020, dans accession sociale, Actualités, Amenagement, Collectivités, Immobilier, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s