L’’intelligence artificielle au service de la lutte contre la fraude immobilière @Meelo

Source : MEELO

Avec la rentrée, les étudiants et jeunes diplômés cherchent à se loger, et le marché de l’immobilier est déjà en tension dans les grandes villes, notamment dans la capitale.

Les bailleurs ne prennent plus de risques. Il faut à chaque fois leur présenter le meilleur dossier. Certains propriétaires demandent 4 fois le montant du loyer mensuel en revenu ou encore 2 mois de dépôt de garantie. Un étudiant avec une bonne caution parentale a souvent plus de chance de décrocher le studio de ses rêves qu’un jeune salarié débutant sa carrière.

Les dossiers les moins solvables, intermittents du spectacle ou indépendants, sont plus rapidement écartés et avec la crise sanitaire, le phénomène n’a fait que s’amplifier. Alors il devient tentant de frauder pour pouvoir se loger.

Lire le communiqué de presse

Publié le 29 septembre 2020, dans Actualités, logement, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s