La chaleur géothermale de Grigny-Viry va étendre son réseau et ses bénéficiaires

La réussite du projet emblématique de géothermie profonde développé sur les Villes de Grigny et Viry-Châtillon fait des émules.

Depuis octobre 2017 11 000 équivalents logements et bon nombre d’équipements publics sont raccordés à ce réseau qui permet d’éviter chaque année le rejet dans l’atmosphère de 10 000 tonnes de CO2/an. Et la Société d’Exploitation des Energies Renouvelables (SEER)*, qui l’a développé et le gère, s’est engagée dans le processus de son extension. C’est ainsi, que le schéma directeur territorial a permis de confirmer un potentiel géothermal important sur plusieurs villes avoisinantes, à savoir : Fleury-Mérogis, Juvisy-sur-Orge, Morsang-sur-Orge, Sainte-Geneviève-des-Bois, Saint-Michel-sur-Orge, Savigny-sur-Orge et Ris Orangis.

Lors de la tenue de son Conseil d’Administration le 28 juin dernier, les administrateurs de la SEER, à l’unanimité, se sont prononcés favorablement pour poursuivre dans les meilleurs délais, les raccordements potentiels et notamment la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis – la plus grande prison d’Europe – pour laquelle les démarches sont déjà en cours…

Consulter le communiqué de presse pour en savoir plus

Publié le 29 juillet 2020, dans Actualités, transition écologique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s