Immobilier : chute des ventes mais des prix qui ne sont pas près de baisser ! @Seloger

Source : Se loger

Se loger

À fin mai dernier, et en dépit des ventes en chute libre (- 62,1 % sur 3 mois), le prix de l’immobilier hexagonal enregistrait 5,1 % de hausse annuelle ! À l’origine de cette accélération persistante, on retrouve la conjonction de trois facteurs : une raréfaction de l’offre, une baisse du nombre des crédits immobiliers accordés et l’éviction – de facto – du marché de la plupart des primo-accédants…

Un prix immobilier qui n’en finit pas d’accélérer !

« En dépit d’une chute des ventes jamais observée depuis la Libération, la hausse des prix des logements anciens se poursuit, sans s’affaiblir » constate Michel Mouillart, Porte-Parole du baromètre LPI-SeLoger. Car à l’instar d’un train lancé à pleine vitesse et qui, ayant freiné brutalement, peinerait à arrêter sa course folle par l’action conjuguée de son élan et de sa force d’inertie, le marché immobilier français post-Covid, bien qu’il ait été amputé de 62,1 % de ses ventes en trois mois, continue d’afficher des prix à la hausse ! Selon les chiffres qu’a récoltés le baromètre LPI-SeLoger, le prix au m² en France augmente de 5,1 % sur l’année pour atteindre 3 601 €.

Un marché immobilier marqué par une forte pénurie de logement !

Moins de ventes = des prix immobiliers qui augmentent ? Trois éléments permettent d’expliquer ce qui pourrait, à première vue, passer pour une aberration

En savoir plus…

Publié le 24 juin 2020, dans Actualités, Immobilier, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s