Continuer à construire en centre-ville et rendre les terres à leur rôle originel, agriculture et paysage – Regards de Sedia BFC @cmarkea

Découvrez dés à présent le témoignage de Vincent Fuster, Président directeur général et Bernard Bletton, Directeur général délégué, Sedia BFC –

Extrait de témoignages réalisés avant cette crise et qui seront rassemblés dans le nouveau numéro de la collection réalisée par Arkea Banque E&I « Regards » en cours d’achèvement : en savoir plus sur la démarche : ICI

Société d’économie mixte implantée à Besançon, Sedia se concentre depuis 2018 sur la rénovation des centres-villes en tant qu’ensemblier, aménageur et investisseur. Vincent Fuster, président directeur général, et Bernard Bletton, directeur général délégué, ont pour ambition d’intensifier les partenariats et l’innovation afin de tenter de résoudre la problématique du financement des opérations et, par extension, de lutter contre l’expansion urbaine.

Née dans les années 1960, détenue à 53 % par des collectivités, Sedia présente deux particularités. « Elle intervient sur trois départements, Doubs, Haute-Saône et Jura, explique Vincent Fuster, et elle a constitué, avec l’accord des collectivités actionnaires, un collectif d’entreprises publiques locales au service de l’intérêt général. Les élus proches du terrain maîtrisent donc la gouvernance de leurs outils et des opérations, tout en bénéficiant de tous les métiers du développement local, et Sedia maîtrise ses risques en les compartimentant, tout en étant capable d’assurer la responsabilité globale d’un projet important. » .

DES OPÉRATIONS EN CŒURS DE VILLE VITALES, MAIS DIFFICILES À FINANCER
Dès 2018, Sedia inscrivait dans son plan stratégique la volonté d’accompagner les collectivités dans la revitalisation de leur centre-ville ou de leur centre-bourg. La Sem était donc prête à l’arrivée du dispositif Action Coeur de ville.

« Nous les avions déjà écoutées, reprend Vincent Fuster. Dès l’application du programme Action Coeur de ville, nous avons rencontré les élus et les chefs de projets de villes signataires, Besançon, Dôle, Lons-le-Saunier, Montbéliard et Vesoul. Notre objectif est d’être présent à leurs côtés, de voir ce que nous pouvons apporter, comment travailler ensemble. Les réponses sont différentes selon les collectivités et leurs besoins. Nous avons par exemple été immédiatement intégrés au comité de pilotage à Besançon, nous travaillons sur la rénovation de centre-ville de Montbéliard, et nous nous adaptons aux intentions et au planning des autres villes. »

Réanimer le centre-ville historique de Besançon, c’est l’ambition du 62 programme de rénovation du site Saint-Jacques, un hôpital bâti au XVIIe siècle aujourd’hui fermé. Objectifs : ouvrir le lieu à tous les Bisontins, créer de l’activité économique et culturelle, implanter un grand parc urbain.

…lire la suite…

Publié le 26 mai 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s