L’autoconsommation collective, qu’est-ce que c’est ? @Ogic_officiel

Source : Ogic

Un bâtiment qui produit et consomme sa propre énergie ? C’est le principe de l’autoconsommation collective. A l’heure où les consommateurs sont en quête de pratiques plus vertueuses, cette démarche offre la possibilité d’une consommation d’énergie en circuit-court, ainsi que la promesse de futures économies.

L’autoconsommation consiste à consommer une partie ou l’intégralité de l’énergie que l’on produit. Cette autoconsommation est dite collective quand les parties prenantes sont liées entre elles au sein d’une personne morale : une copropriété, une association, une coopérative…

Très concrètementon parle d’autoconsommation collective lorsqu’un bâtiment, ou un groupe de bâtiments, produit de l’énergie pour la consommation de ses occupants.

Un exemple ? A Lyon, dans le quartier Confluence, nous sommes en train de construire le premier lieu de vie et de travail en autoconsommation collective. Des panneaux photovoltaïques capteront l’énergie solaire pour la redistribuer aux bureaux, commerces et habitations. A terme, jusqu’à 50% des besoins en électricité seront ainsi couverts par l’autoconsommation collective.

Pourquoi recourir à l’autoconsommation collective ?

Publié le 21 mai 2020, dans Actualités, Habitat, transition écologique, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s