Pas de prorogation de l’état d’urgence sanitaire pour les marchés publics et privés : la double peine pour les entreprises de travaux publics @FNTP_info

Source : FNTP

Une Ordonnance adoptée le 13 mai en conseil des Ministres a modifié les délais applicables aux marchés publics, sans aucune concertation préalable avec les secteurs concernés, notamment le secteur des travaux publics qui réalise 70% de son chiffre d’affaires grâce à la commande publique.

Cette ordonnance ne prend volontairement pas en compte la prorogation de l’état d’urgence sanitaire dans le calcul des délais qui entoure les marchés publics et privés. 

Or, après un mois de suspension totale, l’activité des travaux publics reprend de manière très progressive. Le chiffre d’affaire du mois d’avril n’a représenté en moyenne que 17% d’un mois « normal ». Ce niveau d’activité extrêmement bas devrait rester dégradé jusqu’à l’été, de l’ordre de 60 % en mai, 75 % en juin, 90 % en juillet.

Cette dégradation s’explique par la perte de productivité liée à la mise en place des mesures sanitaires, par les difficultés rencontrées avec les maitres d’ouvrage (notamment les refus de reprise des chantiers avant le déconfinement) et par le manque de personnel disponible en raison des gardes d’enfants ou du maintien à domicile des personnes à risques…

Lire le communiqué de presse

Publié le 19 mai 2020, dans Actualités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s