« La raison d’être des ESH face au coronavirus » : J-P Choël, DG des ESH PROMOCIL (E-Hebdo du 07/05) @_GEFILS @_Orfeor

Pour en savoir plus sur GEFILS et/ou vous abonner à l’E-Hebdo, rendez-vous sur www.gefils.fr, ou contactez alexandre.schoepfer@orfeor.com

Jean-Pierre CHOËL – Directeur Général des ESH PROMOCIL & L’AVESNOISE, Secrétaire Général de la Fédération Nationale des ESH

Une crise qui nous questionne
La crise sanitaire affirme plus que jamais la raison d’être des Entreprises sociales pour l’habitat (ESH). Celle qui nous rappelle pourquoi nous existons en tant qu’entreprises. Sommes-nous là pour bâtir ? Pour protéger ? Pour accompagner les locataires ? Pour développer, aménager un territoire ? Créer du confort et de la sécurité ?

Bien que ce soit pour toutes ces raisons, l’ère dans laquelle nous sommes entrés redéfinit les priorités, les envies et les modes de vie.

Par cela, les entreprises et le ‘business as usual’ semble prendre une autre tournure, pour s’adonner à des priorités de société où la santé et la protection sont premières. La réflexion sur la raison d’être des Entreprises sociales pour l’habitat prend aujourd’hui un sens d’autant plus important.

La Fédération produira cette année un Livre Blanc intitulé « l’apport du logement social dans l’amélioration des conditions de vie et de santé » reprenant 16 propositions.

Une raison d’être réaffirmée
En 2019, la Fédération des ESH a lancé une réflexion sur la raison d’être des ESH, afin de réaffirmer collectivement la pertinence de leur modèle et de questionner les priorités.

Construire et gérer des logements sociaux sont-elles les finalités de notre travail, ou bien des moyens avec lesquels nous participons à répondre des questions de société plus larges telles que les inégalités, le bien-être et aussi la santé ?

Aujourd’hui, et plus que jamais, ce rôle social s’affiche et se revendique.

La crise nous rappelle à l’importance des fondamentaux, sans lesquels une société ne peut vivre. Il est primordial de protéger la santé de nos locataires et de nos collaborateurs, et au-delà, de la société, et de réfléchir à comment prévenir ces dangers.

Cette crise pose de nouvelles questions sur nos modes d’organisations. Il faut intégrer ces nouvelles dimensions dans notre réflexion, être ambitieux sur les questions contemporaines de protection de l’environnement et de l’humanité, et humbles dans l’adversité.

Les ESH, au cœur de leur utilité sociétale
Ce contexte particulier apporte d’autant plus de sens à cette démarche collective menée par la profession.

En effet, les actions et le travail menés par les ESH démontrent que cette réflexion est bien loin des questions de marketing.

Au moment où la société et ses individus sont devenus une priorité, les ESH jouent un rôle clef pour épauler les locataires et les accédants à la propriété et assurer la continuité de leur mission avec leurs collaborateurs.

..> Suite de la Tribune à découvrir sur demande auprès de Gefils/Alexandre Schoepfer   >  accès au sur www.gefils

Publié le 15 mai 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s