La SCET annonce l’intégration de la revue Urbanisme dans son périmètre d’activité @SCET_Groupe

Source : SCET

Paris, le 6 mai 2020 – La SCET annonce l’intégration de la revue Urbanisme dans son périmètre d’activité. Après avoir été longtemps dans le giron direct de la Caisse des Dépôts, la revue Urbanisme reste, ce faisant, au sein de la Banque des Territoires.

Dans un contexte de crise sanitaire aux enjeux sans précédent, et en misant sur la complémentarité de leurs atouts et expertises, la Scet et Urbanisme vont démultiplier leurs capacités à animer des communautés professionnelles et à provoquer le débat public.

Créée en 1932, la revue Urbanisme a traversé les époques et les territoires, en réaffirmant constamment l’originalité de sa ligne éditoriale et la qualité de ses contenus par le dialogue entre chercheurs, opérateurs et décideurs. Son comité éditorial[1] est composé de personnalités et de sommités du monde de l’aménagement, de l’urbanisme, de l’architecture et du développement économique qui, toutes, participent à l’élan de recherche et d’innovation dans ces domaines.

La situation totalement inédite, engendrée par le confinement, a fait émerger des problématiques dans un contexte d’urgences sanitaire, sociale et climatique.
L’engagement d’Urbanisme prend alors une autre dimension, car si le positionnement singulier de la revue pour comprendre les transformations du monde l’avait toujours amenée à contextualiser les dynamiques sociales, urbaines et collectives, la crise du Covid-19 ne va que renforcer cette tendance. Les débats promettent d’être riches dans les mois à venir sur les conséquences de la crise sanitaire sur les modes de vie et la biodiversité, la gestion de crise et le contrôle social, l’emprise technologique et les libertés individuelles, sur la nécessité d’adapter nos manières de concevoir l’habitat, les mobilités, le commerce, la vie sociale et culturelle, l’énergie, le tourisme.

« Urbanisme est au rendez-vous de cette Histoire en train de s’écrire. Cet enrichissement du périmètre d’activité de la Scet permettra aussi de coconstruire avec les acteurs de la transition dans les territoires une vision innovante des projets locaux de développement social, culturel et finalement démocratique. Nous souhaitons qu’Urbanisme accompagne ce nouvel élan, grâce à son regard critique préservé et dans la perspective de transformer nos espaces-vies, si durement chahutés par l’homme lui-même. » Stéphane Keïta, Président Directeur Général de la SCET et Directeur de la Publication de la revue Urbanisme.

Publié le 11 mai 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s