Mulhouse a repris sa place de ville commerçante – La parole à Frédéric Marquet @cmarkea @mulhouse

Découvrez dés à présent le témoignage de Frédéric Marquet, Manager du commerce de Mulhouse –

Extrait de témoignages réalisés avant cette crise et qui seront rassemblés dans le nouveau numéro de la collection réalisée par Arkea Banque E&I « Regards » en cours d’achèvement : en savoir plus sur la démarche : ICI

Avec 506 ouvertures de commerces en huit ans, Mulhouse est aujourd’hui la ville française la plus dynamique en matière de commerce de centre-ville.
Elle est aussi une ville qui revient de loin. Ce challenge a été mené par tous, municipalité, commerçants, agents immobiliers, investisseurs, habitants, et Frédéric Marquet, manager du commerce arrivé en 2011 pour participer au déploiement du programme Mulhouse Grand Centre.

L’histoire du renouveau de Mulhouse s’engage en 2011. La ville, avec un taux de pauvreté deux fois plus élevé que la moyenne française, est dans une situation difficile. Elle fait face à une activité commerçante du centre ville éprouvée par deux ans de travaux du tramway. Certains commerces réussissent à se maintenir, mais d’autres ferment, alors que la France subit les effets de la crise financière mondiale. La ville compte alors 109 friches commerciales, dont 4 000 m2 d’affichage sauvage au cœur du centre piéton, du fait de la délocalisation de Monoprix à Porte Jeune, et un taux de 14 % de vacance, le plus élevé sur le territoire national.

Pourtant, Mulhouse disposait de certains atouts. Sa forte identité industrielle – elle fut l’un des premiers pôles industriels d’Europe grâce à ses filatures et à l’exploitation minière –, lui a permis de devenir la capitale européenne des musées de la création industrielle et membre de la communauté des villes Ariane pour son industrie spatiale. Elle a également modelé sa population, puisqu’elle compte 136 nationalités, et 42 % de la population a moins de 30 ans, ce qui en fait la grande ville la plus jeune de France. Par ailleurs, les liens qu’elle entretient avec l’Allemagne et la Suisse la positionnent comme pôle stratégique multimodal grâce à ses deux LGV, Rhin-Rhône et Est européenne, et à l’aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg, et la moyenne des revenus dans sa zone de chalandise (420 000 habitants) est supérieure de 27 % à la moyenne française.

Jean Rottner, élu maire en 2010, décide alors de lancer Mulhouse Grand Centre. Un programme ambitieux pour relancer l’attractivité du centreville sur un périmètre élargi, avec un budget de 36 millions d’euros sur une période de six ans et centré sur quatre axes de travail : l’habitat, les espaces 60 publics, les déplacements, et le commerce.

« Pour l’habitat, détaille Frédéric Marquet, l’objectif était de rééquilibrer l’offre et de donner envie aux habitants avec un meilleur pouvoir d’achat de revenir vivre au centre-ville. Afin d’embellir l’environnement, nous avons incité les propriétaires à restaurer leur bien grâce à un programme d’aides très incitatives : les propriétés et les copropriétés qui enclenchaient des travaux la première année bénéficiaient de 40 % de subvention (plafonnée à 10 000 euros), de 25 % la deuxième année et de 15 % la troisième année.

Résultat, plus de 200 façades ont été ravalées sur cinq ans. Renforcée par l’embellissement de l’espace public au même moment (dalles de porphyre
rouge, nouvelle signalétique, mobilier urbain, interventions artistiques…), l’ambiance du centre-ville dégage aujourd’hui qualité et cohérence. L’impact est un peu moins visible sur l’habitat car plus long à se concrétiser. Les programmes signés en 2013 ou 2014 commencent seulement à être
emménagés. Mais ils attirent une clientèle à bon pouvoir d’achat et les projets très haut de gamme sont très vite commercialisés. »

…lire la suite…

Publié le 30 avril 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s