Quelles sont les conséquences de la crise sanitaire pour les locataires et les bailleurs ? @lejournaldelagence #Covid_19

Source : Journal de l’agence

Quelles sont les conséquences du confinement pour les locataires et les bailleurs ? Etienne Petit, juriste et cofondateur de Modelo.fr, fait le point avec plusieurs cas pratiques pour vous éclairer et éclairer vos clients.

Cas pratique n°1 : un locataire a donné congé à son bailleur. Celui-ci prend effet pendant le confinement. Qu’est-ce qui se passe ?

D’un point de vue juridique, il n’y a pas d’impact. Le locataire ne peut pas se rétracter. Il devient de fait un « occupant » sans droit ni titre. Il faut qu’il se rapproche de son bailleur pour convenir avec lui d’une convention d’occupation temporaire qui permettra de régir le temps de confinement  plus quelques jours supplémentaires pour procéder au déménagement. Concrètement, le locataire versera non plus un loyer mais une indemnité d’occupation (qui correspond au loyer) et devra continuer à entretenir et assurer le logement. A l’issue du confinement, il devra partir.

Cas pratique n°2 : un locataire a signé un bail. Il devait entrer dans les lieux ces jours-ci. Il ne peut pas déménager alors doit-il payer son « nouveau » loyer ?

Oui ! C’est triste mais c’est comme ça. Les ordonnances qui ont prorogés les délais n’ont pas vocation à s’intéresser aux situations contractuelles. Si un locataire devait prendre possession du logement le 15 avril. A cette date, il devra s’acquitter du paiement du loyer. Toutefois, on peut espérer trouver un arrangement avec son bailleur.

Cas pratique n° 3 : le bailleur a envoyé un congé pour vente à son locataire. Celui-ci décide d’exercer son droit de préemption. De combien de temps dispose-t-il pour réaliser son projet?

Si le locataire décide d’acheter le logement qu’il loue et qu’il déclare recourir à un prêt pour financer son achat, il bénéficie d’un délai de 4 mois pour obtenir un financement. Une ordonnance du 25 mars a prolongé ce délai qui le sera jusqu’au 25 juin, plus 2 mois complémentaires. Il aura donc jusqu’au 25 août pour pouvoir obtenir son financement.

Cas pratique n°3 : Un propriétaire bailleur souhaite donner congé à son locataire. Comment faire ?

…lire la suite…

Publié le 17 avril 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s