Les notes des bailleurs sociaux français ne sont pas directement affectées par le #Covid_19 @FitchRatings

Source : Fitch Ratings

Fitch Ratings indique que les notes des bailleurs sociaux français ne sont pas directement affectées par les conséquences économiques de la crise sanitaire actuelle, bien qu’un abaissement de la note de l’Etat français pourrait en affecter certaines.

Fitch note huit bailleurs sociaux en France sur la base de son critère de notation des entités liées à un sponsor public (ESP), dont les trois entités du groupe Action Logement (Services, Immobilier et Groupe, notées AA/Stable), CDC Habitat (AA-/Stable), Vilogia (A-/Stable), Clésence (A/Stable), Logirep (A/Stable) ainsi que Résidences le Logement des Fonctionnaires (A/Stable).

Les trois entités du groupe Action Logement et CDC Habitat sont notées selon une approche descendante par rapport à l’Etat français et leurs notes sont respectivement égalisées et notées un cran en-deçà du souverain. Leurs notes sont entièrement basées sur le soutien attendu de la part de leur sponsor, l’Etat français, en cas de besoin et qui ne devrait pas changé à court terme. Un abaissement des notes de l’Etat français serait reflété sur leurs notes.

Les quatre autres bailleurs sociaux sont notés selon une approche ascendante : leurs notes sont issues de la combinaison de leur score de soutien selon le critère ESP qui évalue le soutien qu’ils recevraient de la part de l’Etat en cas de besoin, et de leur profil de crédit intrinsèque (PCI) qui évalue leur capacité à honorer le service de leur dette sans soutien extraordinaire, selon notre critère de notation de la dette des entités du secteur public soutenue par les recettes. Le score de soutien ESP conduit à l’application d’un rehaussement de deux crans de leur PCI, plafonné à la note de l’Etat français moins trios crans (c’est-à-dire ‘A’).

Les récentes annonces du gouvernement demandant aux bailleurs d’accorder de la flexibilité à leurs locataires pour les retards de loyers pendant la période de confinement aura une conséquence négative sur leurs produits de loyers pour 2020.

…lire la suite…

Publié le 8 avril 2020, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s