#Covid_19 : quelles conséquences sur le marché immobilier des bureaux d’Ile-de-France ? @KnightFrankFr

Source : Knight Frank

L’année 2020 avait débuté sur un rythme moins dynamique que 2019. Puis à partir du milieu du mois de mars, la propagation du Covid-19 et la mise en place de mesures de restrictions drastiques ont soudainement fait basculer le marché des bureaux d’Île-de-France dans une situation inédite de blocage, en ajournant brusquement une large part de l’activité transactionnelle. Quelles seront les conséquences à court et moyen termes de la pandémie sur l’immobilier de bureaux ? Knight Frank France livre une première analyse détaillée, alors que la durée précise de la période de confinement reste encore très incertaine.

BILAN DE L’ACTIVITE LOCATIVE AU 1ER TRIMESTRE 2020 

Près de 465 000 m² de bureaux ont été placés en Île-de-France au 1er trimestre 2020 contre 538 000 m² sur l’ensemble du 1er trimestre 2019 (- 14 %). Nul ne peut savoir quel aurait été le niveau des volumes commercialisés si la crise sanitaire n’avait pas éclaté. Cela dit, la baisse du marché locatif avait été amorcée avant la propagation du Covid-19, et ce dès 2019. Comme celui du 1er trimestre 2020, le résultat du 1er trimestre 2019 était ainsi nettement inférieur à celui des 1ers trimestres 2017 (611 000 m²) et 2018 (747 000 m²)…

Consulter le communiqué de presse

Publié le 3 avril 2020, dans Actualités, Du côté des marchés, Immobilier, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s