VEFA sociales : laisser plus de liberté aux acteurs @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI France

Il y a quelques jours, le ministre du Logement a répondu à une question parlementaire (vieille de près de deux ans…) qui l’interrogeait sur les pratiques des collectivités locales délégataires des aides à la pierre en matière de VEFA sociales – Question N° 6603 – (en 2018, 60 % des nouveaux logements sociaux étaient couverts par cette délégation). La députée relevait en particulier qu’il était exigé des promoteurs le respect de contraintes techniques très fortes et très précises (jusqu’à « l’ergonomie des paillassons »), et de plafonds de prix qui pouvaient être très bas (moins de 2000 € dans le Var, par exemple).

La réponse du Ministre dénote une forme de méconnaissance de la réalité du terrain. Elle affirme en effet que l’encadrement technique et financier des VEFA sociales est « dans la majorité des cas » négocié localement. Or nous savons que la vraie négociation est plus souvent l’exception que la règle…

…En savoir plus

Publié le 25 février 2020, dans Actualités, Immobilier, logement, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s