La fondation Abbé-Pierre appelle à « déstandardiser le parc de logement social » @Abbe_Pierre @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

Le 25e rapport de la fondation Abbé-Pierre, présenté au public le 31 janvier à la Défense, en présence du ministre du Logement, Julien Denormandie, a mis l’accent cette année sur les personnes seules touchées par le mal-logement. Un phénomène qui s’aggrave mais qui reste « un angle mort des politiques de lutte contre la pauvreté », regrette la fondation. 

Ruptures du couple plus fréquentes, entrée dans la vie adulte et conjugale plus tardive et vieillissement des populations laissant souvent des personnes veuves pendant de longues années, le phénomène de la solitude face au mal-logement s’aggrave, a identifié la fondation Abbé-Pierre (FAP) qui présentait au public son 25e rapport à la Grande Arche de la Défense le vendredi 31 janvier, après l’avoir publié la veille. 

La France compte 4 millions de mal-logés et la crise du logement touche, à des degrés divers, 15 millions de personnes, selon la dernière enquête nationale « sans-domicile » de l’Insee en 2012, sur laquelle s’appuie le rapport de la fondation…Lire la suite

Lire aussi :

Publié le 4 février 2020, dans Actualités, Habitat, logement, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s