Rénovation urbaine : l’État tiendra-t-il ses engagements? @BanqueDesTerr

Source : Banque des Territoires

Un rapport sénatorial élaboré dans le cadre du PLF se félicite de la mobilisation de l’Anru et les bons résultats du nouveau programme (NPNRU) mais questionne l’engagement de l’État qui semble « vouloir étaler sa participation financière ».

Dans le cadre de l’examen du PLF 2020, Annie Guillemot, sénatrice (PS) du Rhône et rapporteure pour avis, au nom de la commission des affaires économiques, sur les crédits du ministère de la Cohésion des territoires (politique de la ville), s’est penchée sur le plan de financement de l’Anru (Agence nationale de la rénovation urbaine). Le bilan qu’elle tire de l’activité de l’Anru et du bilan – partiel – du NPNRU (nouveau programme national de renouvellement urbain) balance entre la satisfaction sur la mobilisation de l’organisme et les bons résultats du nouveau programme d’un côté et les doutes sur l’engagement de l’État de l’autre…lire la suite

Lire aussi :

Publié le 4 décembre 2019, dans Actualités, Amenagement, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s