Les entreprises franciliennes servent de variable d’ajustement au dérapage budgétaire du plus important projet urbain d’Europe @fpi_fr

Source : FPI

La Fédération des Promoteurs Immobiliers d’Ile-de-France en appelle à la responsabilité des parlementaires et du Gouvernement quant à la deuxième hausse consécutive de la taxe sur les bureaux en Île-de-France.

Un effort colossal avait déjà été accepté par les entreprises franciliennes en 2019. La loi de finances 2019 avait déjà augmenté de 10% la taxe annuelle sur les bureaux et parkings en Ile-de-France pour les départements de Paris et des Hauts-de-Seine. Cette hausse avait provoqué une dépense supplémentaire de près de 170 millions d’euros pour les entreprises de ces départements, entièrement affectée au financement du Grand Paris Express.

Consulter le communiqué de presse

Lire aussi :

Publié le 24 octobre 2019, dans Actualités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s