Le parc locatif privé : angle mort de la politique publique de rénovation énergétique @MouvementSOLIHA

Source : Soliha

Le parc de logements national compte 7,4 millions de logements  énergivores (classé « F » ou « G »). La loi de transition énergétique pour la croissance verte de 2015 prévoit leur éradication d’ici 2025 et un parc BBC en 2050.

De fait, l’habitat résidentiel et tertiaire est responsable de 23 % des émissions de gaz à effet de serre et pèse pour 40 % dans la consommation énergétique finale.

1,5 millions de ces logements sont occupés par des propriétaires occupants très modestes (4 premiers déciles de revenus) ; le plan de rénovation énergétique de juin 2018 a programmé leur éradication en 10 ans, notamment, via les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah)…En savoir plus

Publié le 22 octobre 2019, dans Actualités, transition écologique, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s