Vente HLM : entretien avec Jean François PREVOT, président de QUADRAL @_GEFILS @QuadralTransac

Pour en savoir plus sur GEFILS et/ou vous abonner à l’EHebdo, rendez-vous sur www.gefils.fr, ou contactez alexandre.schoepfer@orfeor.com

Jean François PREVOT, Président de QUADRAL, acteur majeur de la vente HLM en France, nous apporte son éclairage sur la spécificité et l’actualité de ce sujet sensible, notamment depuis que la loi ELAN a instauré un objectif de 40 000 ventes par an aux bailleurs pour compenser la baisse de leurs ressources financières et leur permettre de se constituer des fonds propres nécessaires à leur activité de construction et de rénovation.

Quel est le positionnement de QUADRAL sur la vente HLM, sujet qui suscite, sinon des craintes, du moins quelques interrogations, notamment autour de l’objectif de 40 000 ventes par an ?

Pour nous ce chiffre s’apparente davantage à une ambition affichée qu’une réelle démonstration arithmétique. Il a le mérite de fixer un objectif, de poser partout le sujet de la vente accompagnée de logements aux locataires, mais aussi de donner un véritable « coup de projecteur » à ce sujet.

Pour revenir à cet objectif de 40 000 ventes par an, le principal écueil pour nous est que la politique de vente des logements sociaux répond avant tout à un besoin des organismes HLM sur leur territoire, et non à un objectif politique et standardisé. Les bailleurs ont leur propre logique, leur culture interne, et surtout, sont bien les seuls propriétaires de leur patrimoine.

Bien sûr, la logique politique et financière considérant la vente comme un levier essentiel et durable pour se constituer des fonds propres destinés au développement immobilier, nous parait constituer un mouvement de fond sur notre marché immobilier.

Mais 40000 ventes par an, nous en sommes encore loin.

Actuellement et depuis 2008, notre société connaît une croissance des ventes HLM de l’ordre de 15 à 20% par an, et nos implantations sur ces 10 dernières années sont passées de 3 à plus de 20 actuellement. Le rythme soutenu est donc pour nous aussi un enjeu permanent consistant à nous déployer au plus près des bailleurs, sur chacun des territoires où nous intervenons, avec une
implantation durable.

Dès lors, si le marché de la vente HLM passe de 9.000 ventes par an (le rythme actuel) à 20 000 d’ici 3-4 ans, ce sera déjà considérable !

Ce mouvement est enclenché au niveau local où les dirigeants des bailleurs édifient leur CUS en intégrant cette idée que pour construire plus avec moins de ressources, il va falloir prévoir et planifier les ventes HLM sur les 6 prochaines années.

Il faut souligner également que, malgré cette ambition partagée par les bailleurs, le nombre de ventes ne peut progresser au même rythme, et pour plusieurs raisons.

..Lire la suite sur www.gefils

Publié le 16 octobre 2019, dans Immobilier, logement, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s