En direct du #CongresHlm : Interview Cécile Queille, ICF Habitat @icfhabitat @cmarkea @Unionhlm

Congrès HLM septembre 2019

 Ancienne directrice générale bientôt à la retraite, Cécile Queille a transmis son poste à son successeur tout en continuant à travailler avec lui. « Je reste dans le circuit parce que cette activité m’intéresse énormément et que nous avons un certain nombre d’enjeux particuliers, de projets que nous avons l’intention de mener à deux. »  

 Avec six sociétés réparties sur l’ensemble du territoire et près de 100 000 logements, ICF Habitat, filiale logement de SNCF, a pour particularité de proposer à la fois du logement social, du logement intermédiaire, du logement libre et du foyer résidence sociale.

Dans l’objectif de maintenir son développement et ses projets sans peser sur l’endettement de la SNCF, une ouverture de capital a été finalisée fin 2018 pour se mettre en place durant ces prochaines années.

« Le projet Vesta a consisté à monter une foncière propriétaire des murs de 4 000 logements libres, et à ouvrir le capital de cette foncière à des investisseurs privés, tout en gardant une minorité et en continuant à assurer la gestion du patrimoine. Nous possédons un savoir-faire dans le choix des investissements, dans la façon de les mener et de les gérer, que nous voulions conserver en restant à bord. »

 Se développer sur les zones tendues à travers une nouvelle filiale ?

« Il existe un besoin croissant de logements intermédiaires en Île-de-France et dans quelques secteurs bien définis en région. Mon objectif est de travailler un projet tel que Vesta, cette fois sur les logements intermédiaires, donc abordables, un projet nécessaire en zone tendue, mais qui n’est sans doute pas très bien dessiné d’un point de vue législatif. Donc notre souhait est, sans ouvrir le capital à l’extérieur, de réunir au sein d’une foncière la totalité du foncier, du capital de logement intermédiaire, et de faire appel à un certain nombre d’investisseurs. Ainsi, nous continuerons à nous développer, et nous pourrons notamment offrir un parcours résidentiel à nos clients, les assujettis au SLS (Supplément de loyer de solidarité), de plus en plus nombreux. Ce serait leur offrir des possibles, et cela dégagera mécaniquement de la place pour du logement social. Un projet qui porte une cohérence d’ensemble et qui nous permet de toujours répondre aux besoins de tous nos clients. »

Publié le 25 septembre 2019, dans Actualités. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s