Le coût du remboursement anticipé d’un crédit immobilier @SeLoger

Source : Se Loger

Vouloir rembourser son prêt immobilier de façon anticipée, n’est pas forcément la meilleure chose à faire. Cela entraîne des pénalités, représentant un pourcentage du montant restant à rembourser.

A combien s’élèvent les pénalités de remboursement d’un crédit ?

Le remboursement anticipé désigne le remboursement total ou partiel d’un crédit immobilier, pouvant notamment intervenir en cas de vente d’un bien ou d’une rentrée d’argent imprévue. Il peut occasionner des frais, appelés Indemnité de Remboursement Anticipé (IRA) ou Pénalité de Remboursement Anticipé (PRA). Cette indemnité de remboursement anticipé doit être fixée lors de la signature du contrat de prêt. Elle représente au maximum 3 % du capital restant dû, c’est-à-dire ce qu’il reste à rembourser au moment où lemprunteur décide de rembourser par anticipation, ou à 6 mois d’intérêts. En cas de prêt immobilier à taux variable ou mixte, cette pénalité peut être majorée des intérêts compensateurs. Dans le cadre d’un remboursement partiel, le contrat de prêt immobilier peut prévoir une valeur minimale de remboursement fixée à maximum 10 % du montant initial du prêt. Les indemnités de remboursement anticipé sont négociables avant la signature du contrat de prêt ou au moment où l’emprunteur souhaite rembourser.

Comment calculer les frais de remboursement de votre prêt immobilier ?

Dans le cas d’un remboursement partiel, c’est l’emprunteur qui décide du montant de son remboursement anticipé. En revanche, la totalité du capital restant dû doit être versée lorsqu’il s’agit d’un remboursement total. Si l’emprunteur souhaite réaliser le calcul de sa pénalité de remboursement anticipé, il doit dans un premier temps évaluer son capital restant dû et le montant de ses intérêts mois par mois en simulant son tableau d’amortissement. Il pourra déterminer le capital restant dû après le paiement de la dernière échéance mensuelle et multiplier ce capital par 3 %. Il pourra ainsi connaître le montant maximum de son indemnité de remboursement anticipé (IRA). En se reportant au tableau d’amortissement, l’emprunteur doit également repérer et additionner le montant mensuel des intérêts des 6 mensualités suivantes. En effet, le montant de l’indemnité demandée par la banque prêteuse correspondra au plus faible des 2 montants : 3 % du capital restant ou 6 mois d’indemnités.

En savoir plus

Publié le 2 septembre 2019, dans Actualités, Immobilier, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s