Logements étudiants : l’usufruit locatif social, une réponse efficace @PERL_Immo

    Source : Perl

Paris, le 11 juillet 2019 – Pour beaucoup de lycéens, il sera bientôt temps de chercher un logement pour la rentrée. La chasse au logement sera d’autant plus ardue que le ministère de l’enseignement supérieur prévoit une augmentation d’environ 34 000 étudiants en septembre 2019 par rapport à la rentrée précédente.

Être au cœur des bassins d’emplois et des pôles universitaires tout en proposant des loyers abordables : voilà les critères auxquels doivent répondre les logements étudiants. Pourtant, la production est pour l’heure insuffisante sur le territoire. L’usufruit locatif social (ULS) créé par Perl est une solution efficace pour répondre à cette équation complexe, et renforcer la production de logements sociaux là où il y en a le plus besoin. 600 logements pour étudiants et jeunes actifs ont déjà été créés dans les territoires en forte tension foncière, à proximité des principaux pôles étudiants du pays.

Renforcer la production de logements étudiants dans les territoires les plus en demande

Comme chaque année, les étudiants français doivent faire face à un réel casse-tête pour trouver à se loger. Ils sont plus de 1,6 million à chercher un logement pour la rentrée universitaire. Parmi eux, 28% trouvent à se loger dans le parc privé, 8% en résidences CROUS (soit 110 000 logements), et seulement 5% sont hébergés en logements sociaux hors CROUS*.

En proposant des logements au cœur de NiceLyonToulouseBordeaux ou encore Courbevoie, Perl consolide l’offre de logements répondant aux besoins des jeunes actifs et étudiants, le tout à loyers abordables. Un élément déterminant, alors qu’aujourd’hui le logement constitue le premier poste de dépenses dans le budget d’un étudiant (500 euros par mois environ).

L’ULS est un dispositif fondé sur le partage de l’usage et de la propriété. Mobilisant l’épargne de particuliers, cette solution permet de proposer des logements sociaux en complément des modes de faire classiques, là où leur production est difficile et où les loyers sont généralement élevés, à l’instar des grands bassins universitaires du pays.

L’ULS a déjà porté déjà ses fruits en Ile-de-France, où les coûts sont les plus élevés pour les étudiants : depuis plusieurs années, jeunes actifs et étudiants logent dans des studios au sein du programme pilote « L’Arche » à Courbevoie (92), dont l’usufruit a été confié à L’Immobilière du Moulin Vert. Situé à quelques minutes de La Défense et du pôle universitaire Léonard-de-Vinci, cet ensemble immobilier, composé de 46 logements, permet à ses résidents de se loger aux portes de Paris, 12e ville la plus chère du monde**, à des prix abordables.

« L’usufruit locatif social de Perl est une solution adaptée et efficace pour compléter l’offre de logements abordables dans les quartiers où les étudiants et jeunes actifs vivent, en centre-ville et à proximité des écoles et universités. Ce dispositif est aussi un exemple de solidarité intergénérationnelle : la réalisation de ces logements est rendue possible grâce à l’épargne de particuliers préparant leur retraite » déclare Anne Mollet, directrice générale déléguée de Perl.

Publié le 13 juillet 2019, dans Immobilier, logement, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s