Le logement intermédiaire facilite l’accès des classes moyennes au logement @_Apur_ @CDC_Habitat

LOGEMENT INTERMEDIAIRE EN ÎLE-DE-FRANCE : Une étude APUR pour CDC Habitat révèle comment le logement intermédiaire facilite l’accès des classes moyennes au logement et leur redonne du pouvoir d’achat

Source : CDC Habitat

Le logement locatif intermédiaire s’impose progressivement en Île-de-France et redonne du pouvoir d’achat aux habitants de la région et davantage de mixité sociale aux quartiers. Cinq ans à peine après la définition du statut de logement intermédiaire, l’étude de l’APUR pour CDC Habitat montre que ce type de logement se loue en moyenne 10% à 15% en dessous des loyers moyens du marché francilien, offrant aux occupants une plus grande souplesse financière. Le logement intermédiaire permet aux classes moyennes d’accéder plus facilement au parc locatif que dans le parc locatif privé, et offre tout particulièrement aux jeunes et couples (sans ou avec un seul enfant) de nouvelles solutions de logement à des tarifs très abordables.

Qu’est-ce qu’un logement intermédiaire ? Et combien coûte-il aux franciliens ?

Les conditions d’accès au logement intermédiaire font l’objet d’un encadrement législatif (résidence principale, conditions de ressources, plafonnement des loyers etc.). A la différence du logement locatif social, il cible en priorité les classes moyennes. Cinq ans après la création du logement locatif intermédiaire par la Loi de Finance 2014, les résultats sont très prometteurs : l’étude de l’APUR pour CDC Habitat – qui a passé en revue les données relatives à près de 1 600 logements intermédiaires en Île-de-France – montre que le loyer moyen du logement intermédiaire dans la région se situe de 10% à 15% en-dessous de la moyenne du marché.

Dans 74% des cas, il se situe même en dessous de 14€/m2 pour la région Île-de-France, et dans 60% des situations en-dessous de 16€/m2 au sein du Grand Paris. L’étude de l’APUR révèle aussi que le taux d’effort (part des revenus du ménage consacré au paiement de la quittance) se situe en moyenne à 25%, et même à moins de 25% pour plus d’un occupant sur trois (38%).

Qui bénéficie du logement intermédiaire en Île-de-France ? … en savoir plus….

Publié le 1 juillet 2019, dans Actualités, logement, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s