Livre Blanc : l’usage des outils numériques dans la santé @laFHF

Source : FHF

La FHF a apporté sa contribution au Livre Blanc portant sur l’usage des outils numériques dans la transformation des organisations de santé.
Ce Livre Blanc réunit des acteurs de toute la société qui ont exprimé leur vision et 
leurs préoccupations relatives à la révolution annoncée par la dématérialisation en santé.

FHF pays de la Loire

La députée Brigitte Bourguignon, présidente de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, défend l’émancipation sociale, la dignité sociale et l’égalité, notamment pour les femmes. Dans la santé, l’un de ses territoires de prédilection, ces objectifs relèvent de l’intérêt général au-delà des aspects partisans.  Elle permet d’accompagner et de porter une initiative collaborative novatrice à laquelle participe la FHF : partager les points de vue sur la contribution potentielle des outils numériques dans la transformation des organisations de santé.

Voici un extrait de l’ouvrage :
« L’émergence rapide des technologies de la connaissance connectée et partagée est considérée comme la troisième révolution industrielle ; celle de l’intelligence après celle de la mécanisation, de la production de masse et de l’automation. Les outils numériques connectés font désormais partie de nos activités personnelles et professionnelles ; la santé – en tant que service dématérialisé – est le prochain domaine d’impact systémique. »

« Les outils numériques, à leur place, peuvent contribuer à maintenir notre modèle de protection sociale et sanitaire solidaire. Pour ce faire, les technologies digitales doivent être utiles à la santé publique en répondant aux besoins des patients et aux usages des soignants. Il est nécessaire qu’elles préservent la confidentialité des données personnelles, qu’elles assurent le fonctionnement des systèmes de prise en charge.
Nous assistons à une transition très rapide des usages qui requiert une adaptation – possiblement difficile – pour les citoyens et les professionnels de santé. Il faut veiller à ne pas oublier les plus fragiles que sont les personnes dépendantes, les handicapés, les habitants des zones mal desservies dites zones blanches. D’autre part, les offreurs de services publics ou privés doivent impérativement sécuriser leur système numérique et les adapter à l’usage des patients. »

>>> Consulter le Livre Blanc

Lire aussi :

Publié le 20 juin 2019, dans Actualités, frenchtech, Santé & Social, et tagué , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s