Baromètre Attractivité de la France 2019 @EYFrance

Source : EY

Malgré un climat politique et social compliqué, à l’intérieur et à l’extérieur de ses frontières, l’attractivité de la France résiste aux chocs. En 2018, 1027 projets d’investissements directs étrangers ont été annoncés dans l’Hexagone. Désormais, la France dépasse même l’Allemagne et talonne le Royaume-Uni.

Des résultats positifs en 2018, dans un contexte tendu…

• L’Europe enregistre une baisse historique des projets internationaux (-4%), conséquence du Brexit, d’une croissance plus incertaine et de la réforme fiscale américaine.

• La France reste dans la course avec 1027 projets, soit une hausse de 1% par rapport à 2017.

• Elle dépasse même l’Allemagne, un de ses concurrents historiques (973 projets, -13%) et est proche de ravir la 1ère place européenne au Royaume-Uni (1054 projets, -13%), évidemment touché par le Brexit.

… qui a aussi des répercussions sur l’image de la France et les projets des investisseurs en 2019.

• L’optimisme à 3 ans des dirigeants internationaux diminue après l’enthousiasme suscité par l’élection d’Emmanuel Macron (30% en 2019 contre 55% en 2018).

• En conséquence, les perspectives d’implantations reculent (de 24% à 19%). 57% des dirigeants se déclarent sensibles au climat social et politique au plan européen.

• Cependant, l’image de la France en 2019 reste appréciée sur le long terme par 80% des investisseurs, ce qui montre que la dynamique de la France reste bien orientée.

La France séduit industriels et innovateurs…

• La France enregistre une hausse de 85% des projets d’investissements dans la recherche et développement et devient la première destination européenne pour cette activité. Avec 144 projets, elle devance désormais les résultats cumulés du Royaume-Uni et de l’Allemagne (respectivement 74 et 64).

• Avec 339 implantations industrielles en 2018, la France reste N°1 en Europe, devant la Turquie et l’Allemagne. 70% des dirigeants croient en l’industrie « made in France ». Les Hauts-de-France sont la 1ère région française pour l’accueil de projets industriels.

• Malgré les gilets jaunes, Paris reste la métropole européenne la plus attractive pour la seconde année consécutive (30%, en baisse de 7 points), devant Londres qui a perdu plus de la moitié de ses soutiens en 4 ans.

En savoir plus

Publié le 10 juin 2019, dans Actualités, Economie Locale. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s