Coliving : comment le marché de l’immobilier s’approprie-t-il le secteur ?

Logo Immobilier 2.0    Source : immo2

COLIVING : ACTEURS, USAGES ET POSITIONNEMENT

Même si le coliving tend à progresser, pouvons-nous pour autant parler d’un véritable marché du coliving? Afin d’avoir une opinion très précise à ce sujet, Immobilier 2.0 a sollicité l’avis de Virginia Scapinelli de l’agence Stonup, qui livre son regard éclairé et étayé sur ce contexte. Il est vrai que nous observons une augmentation du nombre d’acteurs qui se lancent dans ce concept ou qui le testent, l’offre se diversifie également avec des positionnements bien distincts. Pour autant, même si le coliving n’est plus un sujet de niche, il n’existe pas encore à ce jour un marché du coliving bien défini. Si le coworking est, quant à lui, un marché clairement en émergence et en croissance, le coliving connaît encore ses balbutiements et se situe au stade du marché embryonnaire. Certes, ce modèle économique suscite un intérêt grandissant de la part des professionnels de l’immobilier. Cependant les initiatives restent encore timides, notamment en France. Nous sommes davantage dans un écosystème en devenir que dans un marché à proprement parler.

Les grands groupes immobiliers ont décidé de se lancer dans le coliving d’une autre manière. Ils ont identifié en interne des ressources et des compétences, pour construire un pôle coliving à part entière et dédier une équipe à temps plein.

En France, plusieurs acteurs ont adopté le coliving comme une véritable composante de leur offre. C’est le cas de QUARTUS, qui a intégré au sein de son bureau d’études un expert de l’hôtellerie : Dominique Esnault. Notons aussi Axis Immobilier, qui achète des immeubles et développe sa propre marque : The Babel Community. L’immeuble-résidence est situé sur le Vieux-Port de Marseille et possède une centaine de lits. À l’heure actuelle, il poursuit son expansion avec 3 immeubles en chantier dans le sud de la France, mais aussi à Paris.

Comme vous pouvez le constater, les acteurs se diversifient et le modèle économique devient de plus en plus hybride. C’est le cas du groupe HPC, qui a lancé un gros campus sous le nom d’Ecla, une opération d’envergure avec une offre qui compte des milliers de lits. Cependant, comme le souligne Virginia Scapinelli, nous n’avons pas suffisamment de recul sur ce genre de modèle, même si nous restons très attentifs à son évolution.

Les promoteurs immobiliers ne sont pas en reste; certains s’investissent officiellement dans le coliving …lire la suite…

Publié le 7 juin 2019, dans Immobilier, logement, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s