Sécurisation des données : découvrez les méthodes de piratage les plus courantes @Economie_Gouv

Source : Economie.gouv

Phishing, rançongiciels, vols de mots de passe, logiciels malveillants, faux sites internet, faux réseaux wifi… Les pirates ne manquent pas d’imagination pour tenter de  s’en prendre à vos données. Quelles sont les méthodes les plus courantes ? Comment se protéger du piratage ? 

Retour à la page d'accueil du portail de l'Économie et des Finances

Le phishing
Le phishing ou hameçonnage consiste à faire croire à la victime qu’elle communique avec un tiers de confiance dans le but de lui soutirer des informations personnelles telles que son numéro de carte bancaire ou son mot de passe.
3 conseils pour vous protéger contre le phishing :
– Si vous réglez un achat, vérifiez que vous le faites sur un site web sécurisé dont l’adresse commence par  « https ».
– Si un courriel vous semble douteux, ne cliquez pas sur les pièces jointes ou sur les liens qu’il contient ! Connectez-vous en saisissant l’adresse officielle dans la barre d’adresse de votre navigateur.
– Ne communiquez jamais votre mot de passe. Aucun site web fiable ne vous le redemandera !
– Vérifiez que votre antivirus est à jour pour maximiser sa protection contre les programmes malveillants.

Le rançongiciel
Les rançongiciels sont des programmes informatiques malveillants de plus en plus répandus (ex : Wannacrypt, Jaff, Locky, TeslaCrypt, Cryptolocker, etc.). L’objectif : chiffrer des données puis demander à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer.
3 conseils pour vous protéger contre un rançongiciel :
– Effectuez des sauvegardes régulières de vos données.
– N’ouvrez pas les messages dont la provenance ou la forme est douteuse.
– Apprenez à identifier les extensions douteuses des fichiers : si elles ne correspondent pas à ce que vous avez l’habitude d’ouvrir, ne cliquez pas ! Exemple : Vacances_photos.exe

Les faux sites internet
Des faux sites (boutiques en ligne, sites web administratifs…) peuvent être des copies parfaites de l’original. Leur but : récupérer vos données de paiement ou mots de passe.
Encore une fois, ne saisissez pas vos données de paiement ou mots de passe dans des sites web non sécurisés, c’est-à-dire ne commençant pas par « https ».

Les logiciels malveillants
Il s’agit d’un programme développé dans le seul but de nuire à un système informatique. Il peut être caché dans des logiciels de téléchargement gratuits ou dans une clé USB.
2 conseils pour vous protéger contre un logiciel malveillant :
– N’installez que des logiciels provenant de sources fiables ! Si un logiciel normalement payant vous est proposé à titre gratuit, redoublez de vigilance. Préférez les sources officielles !
– Ne connectez pas une clé USB trouvée par hasard, elle est peut être piégée !

En savoir plus… 

Lire également :

Publié le 28 mai 2019, dans activité, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s