Travailler autrement : À la découverte des tiers lieux franciliens @iauidf

Source : IAU IDF

L’Île-de-France concentre plus de 650 tiers lieux, avec une forte progression depuis 2015. Ce foisonnement est le reflet des dynamiques entrepreneuriales sur le territoire francilien et le développement du télétravail. Il s’agit d’espaces de travail partagés, souvent protéiformes, créatifs, innovants, hybrides et multifonctionnels. Ils accueillent de plus en plus d’indépendants, en privilégiant un travail nomade, à distance et collaboratif.

On distingue quatre types d’espaces :

Espaces de coworking : espace de travail partagé, porté par une communauté d’utilisateurs (indépendant, microentrepreneur, start-up) qui y travaillent de manière collaborative.

Bureaux mutualisés : bureaux partagés équipés de services comme les télécentres et centres d’affaires.

Fablabs : ateliers de fabrication numérique, makerspaces, hackerspaces, permettant à ses usagers (désigner, entrepreneur) de piloter des machine outils (imprimantes 3D, découpe laser…) pour reproduire des modèles conçus par ordinateur.

Lieux d’hébergement et d’accompagnement à la création et au développement des entreprises : couveuses, incubateurs, pépinières, accélérateurs, hôtels d’entreprises, etc.

 

Afin d’illustrer la diversité et la richesse de ces espaces, l’IAU sillonne les territoires d’Île-de-France afin de venir à leur rencontre et donner la parole aux acteurs, aux porteurs de projets, aux gestionnaires, aux facilitateurs, aux usagers, aux collectivités qui font ces lieux.

Le projet PROTO204

DESCRIPTION DU PROJET

Le PROTO204 a été créé en avril 2014 par l’établissement public d’aménagement Paris-Saclay (EPAPS) et l’université Paris-Sud (U-PSud), avec

le mécénat de Vitra, l’éditeur et fabricant suisse

de mobilier design. Laboratoire urbain, il est à la fois un « accélérateur de communautés » : étudiants, chercheurs, entrepreneurs, institutions et habitants de Paris-Saclay, et un lieu de prototypage

de nouveaux services. Avec 15 000 innovateurs

et 600 événements organisés depuis cinq ans,

cette « ville ouverte » associe nouveaux modèles économiques, recherche, innovation pédagogique, fabrication numérique, etc. Un espace de liberté porté par l’envie d’oser collectivement en réunissant des talents de tous horizons.

MOYENS ET SERVICES OFFERTS

Ancien atelier de l’accélérateur de particules de l’U-PSud, le PROTO204 a été réhabilité par l’EPAPS pour recevoir les publics les plus diversifiés lors de ses événements, sans contraintes administratives. Le lieu est meublé par une alternance de mobilier Vitra et d’éléments en bois conçus localement. Avec l’arrivée en 2015 d’un fablab, à la demande des usagers, le bâtiment renoue avec sa fonction de fabrication première.

Moyens matériels : imprimantes 3D, fraiseuse numérique grand format, banc d’électronique, montage vidéo VR (réalité virtuelle), wi-fi, vidéoprojecteur, sono, mobilier Vitra, cafétéria.

En savoir plus

Publié le 13 mai 2019, dans Actualités, Economie Locale, RSE. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s