L’hydrogène, un potentiel encourageant pour la mobilité propre @IAUIDF

L’HYDROGÈNE, UN POTENTIEL ENCOURAGEANT POUR

LA MOBILITÉ PROPRE

Source : IAU IDF

SUR TERRE, EN MER ET DANS LES AIRS, L’HYDROGÈNE APPARAÎT DE PLUS EN PLUS COMME UN VECTEUR ÉNERGÉTIQUE D’AVENIR POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE, ET PARTICULIÈREMENT EN MATIÈRE DE MOBILITÉ. DE NOMBREUX PROJETS SONT DÉJÀ ENGAGÉS À TRAVERS LE MONDE ET NOTAMMENT EN FRANCE. EN ÎLE-DE-FRANCE, LA STRATÉGIE ÉNERGIE-CLIMAT PRÉVOIT DE SOUTENIR CETTE FILIÈRE PAR LE LANCEMENT D’APPELS À PROJETS.

L’État à lancé en juin 2018 un plan de déploiement de l’hydrogène organisé autour de trois grands axes : créer une filière industrielle décarbonée, développer des capacités de stockage des énergies renouvelables et développer des solutions zéro émission pour les transports.

Cette approche globale reprend ainsi les préconisations de l’Afhypac (Association française pour l’hydrogène et les piles à combustible). En matière de mobilité, il s’agit d’accompagner le développement des véhicules routiers, légers et lourds, ferrés, fluviaux et aériens avec des objectifs aux horizons 2023 et 2028, soutenus par des crédits de l’Ademe, à hauteur de 100 millions d’euros dès 2019. Mais au-delà des nombreux atouts qu’offre l’hydrogène pour la mobilité, quelques inconvénients sont néanmoins à considérer.

LES AVANTAGES DE L’HYDROGÈNE

Le principal point fort des véhicules à hydrogène est qu’ils n’émettent aucun gaz, aucune particule, uniquement de l’eau pour une autonomie plus grande qu’un véhicule 100 % électrique. Cette énergie est donc particulièrement intéressante pour les véhicules utilitaires, qui parcourent des distances quotidiennes importantes. Pour les véhicules lourds, là où la technologie des batteries électriques ne suffit pas à fournir l’énergie et la puissance compatibles avec des conditions d’exploitation acceptables, la combinaison avec une pile à hydrogène permet de concevoir des véhicules ayant des caractéristiques d’usage similaires aux carburants traditionnels. C’est notamment le cas pour la conception de poids lourds, bateaux, locomotives et bus électriques. Un autre avantage de l’hydrogène réside dans la vitesse de remplissage du réservoir qui se fait en quelques minutes, comparativement à la recharge de batteries classiques.

En savoir plus

Publié le 18 février 2019, dans Actualités, mobilité, RSE. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s