Projet d’aménagement pour reconquérir le fleuve et sa vallée : Vallée de la Vilaine @metropolerennes

La Vallée de la Vilaine est un territoire de plus de 3 500 hectares à la nature complexe et étonnante. Conscientes de cette richesse, Rennes Métropole et les sept communes du territoire traversées par le fleuve (Bruz, Chavagne, Laillé, Le Rheu, Rennes, Saint-Jacques-de-la-Lande et Vezin-le-Coquet) ont engagé un vaste projet d’aménagement de la vallée, accompagnées par l’agence d’urbanistes-paysagistes Ter et la coopérative culturelle Cuesta

Il s’agit de valoriser ce territoire aujourd’hui méconnu, vaste espace autour de l’eau, de révéler ses paysages et ses milieux naturels et de rendre plus accessibles la Vilaine, ses affluents et ses étangs. Le projet permettra de réaliser des parcours de promenade continue de Rennes à Laillé, avec notamment la voie des rivages.

Les aménagements de la voie des rivages ont démarré en octobre 2018 au nord, à la Prévalaye, avec la création de cheminements multi usages. Ils se poursuivront au deuxième semestre 2019 de Saint-Jacques-de-la-Lande (site de la Pérelle) à Bruz (écluse de Mons), en passant par Chavagne, secteur où les études préparatoires sont en cours. Un site d’accueil du public sera également aménagé à Laillé.

Enjeu urbain et enjeu social

Avec le projet d’aménagement « Vallée de la Vilaine », le premier enjeu est de révéler des lieux à la fois uniques et méconnus, en redonnant toute sa place à la Vilaine dans la métropole rennaise. C’est un enjeu urbain de reconquête du paysage. La vallée de la Vilaine invite à la déambulation et à l’exploration de lieux insoupçonnés du territoire. L’eau redevient un axe structurant du développement du territoire métropolitain.

C’est aussi un enjeu social. La Vilaine, ses affluents et les rivières invitent à souffler et à faire une pause. À déployer serviettes et parasols sur les plages, à sortir les vélos sur les chemins de halage, à profiter d’une balade en canoë et des soirées d’été sur les terrasses des guinguettes. Cette promesse de dépaysement guide l’action de Rennes Métropole. Cette démarche partenariale menée avec sept communes esquisse le long du fleuve un maillage d’activités sportives et de loisirs, de milieux naturels riches et d’espaces agricoles à préserver.

 …lire la suite…

Publié le 11 janvier 2019, dans Collectivités, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s