Un projet pionnier d’habitat coopératif : le Village vertical à Villeurbanne @IAUIDF

Source : IAU IDF

L’histoire et le contexte

Le projet démarre en 2005, lorsqu’un groupe de quatre personnes décide de trouver une solution à leur problème de logement et de concevoir une coopérative d’habitants. Parmi elles, seul un couple est resté jusqu’à la fin du projet et d’autres sont arrivés en cours de montage. Le groupe a tout d’abord tenté d’acquérir du bâti à reconvertir, comme une ancienne usine, mais a changé d’avis en constatant la tension sur le marché immobilier. Afin de devenir force de proposition, une association est constituée, et les membres du groupe décident alors de consacrer plusieurs heures par semaine à l’élaboration de leur projet (une réunion hebdomadaire, une réunion mensuelle et des commissions thématiques : architecture, financement, montage juridique). En 2006, Habicoop prend contact avec l’association et leur propose de devenir les « porte-drapeaux » de l’habitat coopératif en France. Grâce à ce soutien, ils parviennent à tisser un partenariat avec la société HLM Rhône Saône Habitat. Ce concours permet d’obtenir un terrain avec l’appui du Grand Lyon et de la ville de Villeurbanne. En 2008, le foncier est obtenu et des discussions avec les architectes sont entamées (cabinet Arbor&Sens et Détry-Lévy). Afin de concevoir un projet financièrement équilibré pour le bailleur social et acceptable dans l’environnement bancaire, il est décidé que deux tiers des logements seront en accession à la propriété et que le tiers restant sera réservé au « village ». En 2010, le permis de construire est obtenu et l’association des futurs habitants se transforme en coopérative. Un montage juridique est conçu par Habicoop pour pallier l’absence de reconnaissance légale des coopératives d’habitants, instituées par la loi Alur en 2014. Entre le démarrage du chantier en 2011 et la livraison du bâtiment en 2013,  les habitants œuvrent au respect des exigences écologiques. Les artisans et les architectes, peut habitués à devoir travailler avec un co-maître d’ouvrage, sont incités à revoir leur posture professionnelle. D’autres partenaires s’associent à l’opération, comme l’AILOJ (Association d’aide au logement des jeunes) qui accompagne les jeunes en insertion destinés à vivre dans les quatre logements très sociaux. … en savoir plus…

Publié le 2 janvier 2019, dans Actualités, Habitat, logement. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s