Grenoble et Lille en tête des villes « Work & Live » @jobijoba @meilleurtauxcom

2ème édition de l’indicateur « Work & Live »

source : Meilleurtaux.com

Paris et Pessac, le 20 novembre 2018 –

Pour la 2 ème année consécutive, Jobijoba et Meilleurtaux.com publient leur Baromètre de l’attractivité des grandes villes françaises. Grenoble, Lille et Lyon constituent le trio de tête des villes les plus favorables à la fois en termes d’emploi et de pouvoir d’achat immobilier en tenant compte des salaires nets proposés au niveau local.

Hausse continue des prix de l’immobilier depuis un an, légère baisse de l’emploi

« L’année 2018 aura donc été moins favorable que 2017 et notamment en raison des prix de l’immobilier », observe Maël Bernier. En effet, comparés à l’année dernière, les prix de l’immobilier ont augmenté de 5,8 % en moyenne dans les 20 villes étudiées, passant de 3 069 euros/m² à 3 248 euros/m². « Le nombre de mètres carrés accessibles baisse ainsi en moyenne de 7 % », ajoute-t-elle. Dans le même temps, « le nombre total d’offres d’emploi dans les 20 grandes villes de France accuse une légère baisse », note Thomas Allaire , PDG de Jobijoba. On recense ainsi 1 191 286 offres dans les vingt grandes villes de l’étude en 2018 contre 1 264 027 offres en 2017, soit un recul de 5,7 %. Le taux d’offres en CDI pour 100 habitants baisse, lui aussi, de 6,75 % à 6,2 %.

Grenoble et Lille toujours en tête, Lyon bouscule Dijon

Dans cette seconde édition du baromètre « Work & Live », Grenoble détrône Lille et prend la première place du classement. Deuxième l’année dernière, sa performance s’explique surtout par le dynamisme du marché de l’emploi local – au 2ème rang en France avec 12,2 offres de CDI pour 100 habitants car, côté pouvoir d’achat immobilier, la préfecture de l’Isère affiche 59 m² contre 66 m² en 2017, figurant ainsi à la 8 ème place du classement.

Lille obtient une excellente deuxième place grâce une situation de l’emploi solide (10,7 offres de CDI pour 100 habitants) malgré un léger recul sur un an. Conséquence de cette attractivité ? Le pouvoir d’achat immobilier a baissé, passant de 57 m2 accessibles à 49 m² en 2018, plaçant Lille au 11ème rang en France. Enfin, Lyon complète le trio de tête, gagnant ainsi une place par rapport à 2017.

En savoir plus

Publié le 26 novembre 2018, dans Actualités, Collectivités, et tagué , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s