Les Epl sont les PME des collectivités locales françaises @fedepl

Source : Fédération des Epl

Didier Aldebert a été élu le 19 septembre à la présidence du Conseil des Fédérations régionales des Entreprises publiques locales (Epl). Cette instance coordonne l’action des 13 Fédérations régionales d’Epl dont la mission principale est d’assurer un dialogue avec les collectivités locales et, plus récemment, avec les parlementaires. Maire de Vinassan, conseiller départemental de l’Aude, l’élu est très impliqué dans le mouvement des Epl en présidant notamment la Sem Alenis.

Comment jugez-vous l’appropriation des Epl par les collectivités locales ?

D’abord, les collectivités locales ont besoin d’opérateurs pour engager leurs politiques publiques. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui avec les marges de manœuvre financières contraintes qui sont les leurs. Les Entreprises publiques locales ont d’ailleurs un atout essentiel dans ce contexte financier, elles permettent de « valider » les projets des collectivités locales, c’est-à-dire leur faisabilité économique, leur pérennité à moyen terme. Si un projet n’est pas tenable économiquement à moyen terme, une Epl ne peut pas l’engager, il faut donc le retravailler.

Les Epl garantissent également une gouvernance publique, ce qui est une demande forte des populations…en savoir plus…

Publié le 29 octobre 2018, dans Actualités, Amenagement, Economie Locale, Habitat & Economie Mixte, et tagué , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s