Julien Denormandie lance le plan « Initiative copropriétés » @J_Denormandie

Julien Denormandie lance le plan « Initiative copropriétés »

Source : ministère de la Cohésion des Territoires

La présence à ce Comité de pilotage de nombreux élus des territoires concernés par ce sujet témoigne de leur intérêt pour cette démarche renouvelée, initiée par le gouvernement.

Initiatives copropriétés : une politique inédite et ambitieuse pour lutter contre les copropriétés dégradées

« Le Gouvernement met en place une politique publique inédite et ambitieuse pour lutter contre les propriétés dégradées où vivent plus de 50 000 familles aujourd’hui. Une politique publique qui mobilise plus de 3 milliards d’euros sur 10 ans. Une politique partenariale portée avec les élus locaux. Une politique territoriale qui s’adapte à chacune des situations. » a déclaré Julien Denormandie.

Une copropriété dégradée est un ensemble immobilier où vivent des habitants bien souvent dans des conditions d’insécurité et d’inconfort. C’est de l’habitat indigne, ce sont des conditions de vie insalubres, précaires et dangereuses pour les habitants. Ces copropriétés présentent des risques sanitaires et sociaux, et sont le signe d’une ségrégation humaine et territoriale que nous ne pouvons plus accepter. Depuis 40 ans, ce sont tant de dispositifs et de plans accumulés aux niveaux national et local. L’urgence à agir impose de revoir les méthodes et les modes de faire afin de proposer de l’efficacité, du « sur-mesure » et du concret.

Il s’agit d’une première stratégie nationale d’ampleur qui cible prioritairement les situations les plus graves – les copropriétés très dégradées et dégradées – tout en apportant des solutions de prévention et d’accompagnement aux copropriétés fragiles :

un plan opérationnel, territorialisé et concerté avec les élus : un travail préparatoire et de négociation est déjà à l’œuvre depuis plusieurs mois ;

une offre à la carte pour les collectivités locales afin de tenir compte des difficultés et des projets qui sont propres à chaque territoire.

Au total, 684 copropriétés sont en difficulté soit près de 56 000 logements concentrés dans 26 territoires (région, métropole, ville).

Dont 14 sites en suivi national présentant 128 copropriétés dégradées (23 000 logements)

Mulhouse, Toulouse, Montpellier, Nîmes, Marseille, Evry, Aulnay/Sevran, Grigny, Clichy, Mantes la Jolie, Epinay /Seine, Vaulx-en-Velin, Grenoble, St Etienne-du-Rouvray.

En savoir plus

Publié le 15 octobre 2018, dans Actualités, Habitat, logement. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s