Le logement connecté enfin une réalité ! @CDC_Habitat @CaissedesDepots

Source :  CDC Habitat

 

 

Alors que 80 % des véhicules aujourd’hui construits comportent des applications numériques intégrées, seuls 1% des logements en disposent.

CDC Habitat, par l’intermédiaire de sa filiale OSICA, s’est porté acquéreur de 24 logements du programme construit par COFFIM situé au 99-103 avenue du Général Leclerc à Viroflay. Ces deux entreprises ont décidé d’équiper dès leur construction les logements à la fois en capteur et avec une application SmartHab qui propose un large panel de prestations : aussi bien les potentialités de l’internet des objets que du smart building, voire des fonctionnalités inédites, spécialement conçues pour les résidents.

Du rêve à la réalité
« L’avenir est à la smart city et au smart building », indique Thibault Dutreix, Directeur Général de COFFIM. Pour pouvoir connecter les logements, il a fallu intégrer la démarche en amont de la construction. Une fois les fonctionnalités définies, SmartHab a conçu en partenariat avec Léon Grosse, entreprise générale en charge des travaux, la meilleure façon de les intégrer puis a travaillé avec les sous-traitants. « En prenant en compte, dès la construction, les besoins technologiques, la facture se réduit et on s’assure une réalisation qui va attirer les locataires », précise Thibault Dutreix. « Le coût d’une telle installation dans des bâtiments neufs est inférieur à 25€/m² pour le bailleur », ajoute Godefroy Jordan, Président de SmartHab.

Un concentré de technologie
L’application, accessible sur smartphone ou tablette, est reliée à différents capteurs présents dans les logements. « L'installation de capteurs permet notamment le suivi, le monitoring et le réglage des consommations d'énergie », précise Thibault Dutreix. L’intelligence artificielle au service de la sécurité. Si aucun système de vidéosurveillance n’est en place, les algorithmes de SmartHab permettent en analysant « lumière, mouvement et chaleur », de détecter une possible effraction dans l’appartement. Le locataire est alors immédiatement prévenu sur son smartphone.

La lumière en un clic.
Présents ou absents, les locataires ont la possibilité d’interagir avec l’éclairage de leur appartement. Un détecteur de présence permet même de signaler (par notification, message ou email) au locataire que son appartement est allumé alors qu’il est absent.

Lire la suite

Publié le 6 août 2018, dans Amenagement, Habitat, logement, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s