Les chiffres du logement neuf au 1er trimestre 2018 @fpi_fr @A_FrancoisCuxac

Source : FPI

Le Service Statistique du Ministère de la Cohésion des territoires a publié le lundi 30 avril les chiffres de la construction des logements neufs au 1er trimestre 2018.

Résultat de recherche d'images pour "fpi"

496 300 logements (en données brutes) ont été autorisés à la construction (+3,7 % par rapport la même période d’avril 2016 à mars 2017). Les autorisations s’établissent sous le seuil des 500000.
‐ 425 800 logements ont été mis en chantier (+9,2 % par rapport la même période d’avril 2016 à mars 2017). Les mises en chantier conservent un certain rythme d’entrainement pour l’économie.
‐ Cependant, durant le premier trimestre 2018, « les mises en chantier accentuent leur repli (- 2,5 % après – 0,4 %) en raison de la forte baisse du collectif y compris en résidence (- 6,1 %, après 0,0%) ; l’individuel se redresse (+ 2,6 % après – 0,9 %) mais ne compense pas la baisse du collectif».

Pour la Fédération des Promoteurs Immobiliers, la production de logements neufs reste à un niveau élevé en France, de l’ordre de ce qu’on observait début 2012, et avant la crise de 2008 : 500 000 permis de construire et plus de 420 000 mises en chantier.

Les Français restent très attachés culturellement à l’investissement dans la pierre, pour habiter comme pour investir. Il faut toutefois rester vigilants et pro actifs car les chiffres les plus récents semblent marquer une inversion de tendance, avec des courbes de permis de construire et de mises en chantier qui commencent à baisser. Les promoteurs le ressentent sur le terrain, avec dans plusieurs régions des stocks très faibles inférieurs à 6 mois. Pour Alexandra FRANCOIS-CUXAC, Présidente de la FPI « nous ne faisons pas face à un problème de demande, mais surtout à un manque d’offre : il est toujours aussi difficile de transformer des permis en chantier car les coûts de construction augmentent sensiblement mais également parce que le fléau des recours continue. Il existe aussi des communes où les servitudes de mixité sociale dépassent les 50%, ce qui bloque des
projets. »

Pour en savoir plus, cliquez ici

A lire également :

Publié le 4 mai 2018, dans Amenagement, Collectivités, Immobilier, logement, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s