L’Université Paris-Sud :un PPP avec Bouygues Construction @HOSPIMEDIA @Bouygues_C ‏ @u_psud

Source : HOSPIMEDIA

Dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) signé ce 12 avril avec la société de projet Platon Saclay, menée par la firme de bâtiment et des travaux publics (BTP) Bouygues Construction, l’université Paris-Sud a engagé la conception, la réalisation et l’exploitation-maintenance de son futur pôle biologie-pharmacie-chimie situé sur le plateau de Saclay (Essonne).

hospimedia_

La concertation publique autour de ce projet a été lancée début 2015 (lire notre article). Cet ensemble immobilier de 85 000 m2, soit « l’un des chantiers universitaires les plus importants de France« , soulignent les différents partenaires dans un communiqué commun, doit être livré en avril 2022 après douze mois d’études et trente-six de travaux. L’investissement atteint les 283 millions d’euros (M€). À l’issue du contrat en 2047, la société de projet Platon Saclay remettra à Paris-Sud les bâtiments « avec un niveau de performance équivalent à celui de son ouverture« , comme elle s’y engage.

La reconstruction de la faculté de pharmacie s’inscrit dans un projet global qui se chiffre à 283 M€. Le nouvel ensemble sera positionné au nord du plateau du Moulon, à proximité de la future gare du Grand-Paris express Orsay et Gif-sur-Yvette, et s’affirmera comme « la nouvelle porte d’entrée de la zone d’aménagement concertée (Zac) du Moulon et du campus Paris-Saclay« . Certifié haute qualité environnementale (HQE), le pôle comprendra deux édifices distincts :

  • un premier site dit « métro » combinant sur 74 000 m2 en surface plancher un « cœur de pôle » et les espaces d’enseignement (signés par l’agence d’architectes BTUA), ainsi que des locaux de recherche (quant à eux signés par le Groupe-6), il hébergera notamment la faculté de pharmacie de l’université Paris-Sud pour un total sur place de 3 300 étudiants et 1 000 administratifs et enseignants-chercheurs ;
  • un deuxième site de 14 000 m2 de surface plancher pour accueillir l’Institut diversité écologie et évolution du vivant (Ideev, signé par le cabinet d’architectes Baumschlager Eberle) et ses 400 chercheurs, doctorants et administratifs.

Le site dit « métro », qui accueillera notamment la faculté de pharmacie, couvre quelque 74 000 m2. Par ailleurs, le pôle abritera également des laboratoires de recherche, des espaces d’enseignements (amphithéâtres, salles de cours, plateformes de travaux pratiques), des serres scientifiques, des locaux techniques, des zones logistiques mutualisées, un insectarium et un aquarium, etc

A lire aussi :

Publié le 16 avril 2018, dans activité, Amenagement, Collectivités, Immobilier, Infrastructures, et tagué , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s